Menu Fermer

Peut-on faire du rhum en suisse ? À la découverte du Rhum 1964

Partons à la découverte d’un rhum distillé en suisse. Le Rhum 1964 de Christophe Brésilley et distillé à la distillerie de Féchy. Ce rhum est né d’une envie d’avoir un rhum helvétique.

Aimeriez-vous faire votre propre rhum en métropole ? Ce rhum répond à cette question.

Ma rencontre avec le Rhum 1964

Cela fait quelque temps que j’ai entendu parler du Rhum 1964. Christophe est plutôt bien présent sur les réseaux sociaux et communique beaucoup sur son produit.

J’ai eu la possibilité de me procurer un sample de son rhum assez tôt. Mais comme j’ai toujours 36 projets en cours en même temps, il aura fallu que l’on fasse un concours sur la page Facebook pour que je me décide à en faire une note de dégustation.

Pourquoi découvrir le Rhum 1964 ?

Voilà un rhum qui a été élaboré pour faire de bons cocktails. Ce n’est pas un rhum neutre, il a une belle aromatique et il va bien parfumer vos cocktails.

C’est un rhum à boire, mais il y a tout de même un petit plaisir à le découvrir en dégustation pur.

Pour l’apprentissage, il sera intéressant pour vous frotter aux rhums très aromatiques sans pour autant vous casser le nez. Ses 45 degrés le rendent accessible.

Un rhum pour tous les amateurs

Un rhum va plutôt bien parfumer vos cocktails et qu’il sera très intéressant de déguster surtout si vous voulez vous faire le palais sur des rhums très aromatiques sans pour autant vous le brûler. C’est aussi un rhum à découvrir, car venant d’une contrée inhabituel .

Il accompagnera très bien vos apéritifs et les entrées fraîches . Il sera intéressant aussi de le déguster avec un morceau de chocolat ou avec un bon cigare .

  • Matière première

    Mélasse

  • Vieillissement

    Non

  • Degrés d’alcool

    45°

Sucré

Sec

Doux

Intense

0 €

200 € et +

Suisse

Aromatiques:



Ma note:

  • Le nez 16/20
  • La bouche 13/20
  • La complexité 16/20
  • La marque 20/20
  • Mon avis 15/20

Le nez

La bouche

La complexité

La marque

Mon avis

L’histoire du Rhum 1964

Le Rhum 1964 est né d’une envie folle de produire du rhum en Suisse.

Christophe est depuis longtemps un passionné de rhum. Et alors que d’autres se font embouteilleurs quand ils sont trop loin des zones propices à la production de canne, Christophe s’entête à vouloir distiller son propre rhum.

Alors, comme il vit en Suisse, il est trop compliqué de faire importer du jus de canne, il risquerait de se dégrader fortement durant le voyage et de ne plus être bon pour la distillation. Alors, il a décidé de faire importer de la mélasse.

Il fait appel au Tres Hombres pour le transport. La mélasse ne se dégrade pas ou très peu avec le temps. Certaines distilleries font du stock de mélasse pour pouvoir distiller toute l’année. C’est donc ce que fait Christophe. Et le transport par le Tres Hombres qui est Fairetrade permet de rester écologique dans le processus de fabrication de son rhum malgré la distance avec la zone de production de la matière première.

Enfin, la mélasse est distillée dans la distillerie de Féchy.

Pour apporter une qualité supplémentaire à son rhum, Christophe le fait maturer en Dame Jeanne.

Il ne fait qu’une petite production pour le moment, pas plus de 150 bouteilles par millésime.

Caractéristiques du Rhum 1964

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Rhum 1964 est issu d’une mélasse produite en République Dominicaine. Il est distillé et mis en bouteille en Suisse à la distillerie de Féchy.

Transparence de la marque

Christophe ne cache rien sur son produit. Sa production étant atypique, il ne serait pas logique de vouloir cacher la manière de produire ce rhum. Il en a donc fait une force.

Tout le processus qui mène à la production du Rhum 1964 est une véritable aventure. C’est tout cela que l’on déguste lorsque l’on a le rhum dans le verre.

Région

La matière première vient de République Dominicaine, mais ce rhum est produit en Suisse.

Type de rhum

C’est un rhum blanc de mélasse issue d’une fermentation longue.

La bouteille

La bouteille est des plus classique.

Son prix

C’est un rhum qui se trouve autour de 45 euros.

Où la trouver ?

La production étant encore très petite, il n’est pas facile de s’en procurer en dehors d’une commande sur le site de Christophe.

Mode de distillation

La mélasse est distillée dans un petit alambic en colonne de 3 étages. C’est une vieille bouilleuse de cru datant de 1887.

Degré d’alcool

C’est un rhum qui titre à 45 degrés.

Maturation et vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum. Il est mis en repos en Dame Jeanne pour une meilleure intégration de l’alcool.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Abuelo 12 ans – Ron de Panama [91/365]

Travail sur le rhum

Un sacré travail sur ce rhum pour lui permettre de voir le jour. L’importation en Brigandine, la fermentation longue et le repos en Dame Jeanne, il est évident que Christophe veut produire un beau rhum.

Les ajouts

Pas d’ajout dans ce rhum.

La couleur

La robe est cristalline comme de l’eau de roche.

La dégustation du Rhum 1964

Arômes

Fumé, viandé, végétal, herbacé, réglisse, clou de girofle, cannelle, poivre, café.

Le nez

Alors que je le verse dans mon verre, je sens déjà monter ce doux parfum fumé typique des rhums très aromatiques. Mais ce qui est étonnant, c’est que cela soit doux. Je suis plutôt habitué à déguster des rhums très puissants dans cet univers-là.

C’est un rhum d’une belle rondeur. Les esters ne sont pas agressifs (attention, pour un amateur averti qui a déjà bien travaillé son nez). Le parfum est tout de même bien expressif. C’est un parfum fumé, viandé. Il y a de petites notes végétales qui apportent un peu de fraîcheur.

Le parfum est ensuite rehaussé par une note de réglisse.

Mais ce qui me titille le plus le nez, ce sont les épices. Il y a un superbe piquant, avec aussi du clou de girofle et de la cannelle.

L’aération lui permet de bien se développer avec un côté végétal, herbacé qui prend une bonne part dans le parfum, écrasant même le fumé que j’avais au départ.

La bouche

En bouche, il y a un beau piquant qui prend bien le palais. C’est d’une belle rondeur avec une texture légèrement huileuse.

Les 45 degrés se font bien sentir tout de même, cela chauffe.

La fin de bouche est sur le café et un léger poivrée qui se fait sentir pour accompagner la finale.

Il y a également une amertume sur l’amande grillée qui se mêle au café.

La finale

La finale est assez belle et longue sur un poivré chaud.

Le contraste entre le nez et la bouche

Le contraste est surtout sur le nez. Il y a une très belle évolution sur le nez. La bouche est un peu moins étonnante, mais tout de même plaisante.

Mode de dégustation idéal

Ce rhum est idéal pour sublimer vos recettes de cocktails, mais son aromatique en fait un très bon rhum à déguster pur.

Rapport qualité/prix

45 euros pour 50 cl de rhum blanc, c’est un peu cher. Mais le coup s’explique par le transport de la matière première et la petite production.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai pris un grand plaisir à la dégustation de ce rhum et particulièrement au nez. Oui, ce nez m’a beaucoup plu, malgré qu’il ne soit pas aussi puissant que les rhums que je déguste habituellement. C’était même plutôt agréable de pouvoir apprécier un tel rhum sans risquer de se brûler le nez. La bouche m’a tout de même beaucoup moins marquée.

Complexité

Voilà un rhum d’une très belle complexité. Son degré assez faible lui permet d’être dégusté autant par des jeunes amateurs que par des amateurs plus avertis.

La note

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 3/5

  • Le travail sur le rhum : 5/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 5/5

  • Le nez : 16/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 4/5

  • La bouche : 13/20

  • La finale : 8/10

  • Le rapport qualité/prix : 3/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 4/5

  • Complexité : 4/5

La note globale de ce rhum est donc de 80 sur 100.

Développer son palais avec le Rhum 1964

Avec ce rhum, il y a un exercice très intéressant à faire. Si vous êtes un jeune amateur, il y a de fortes probabilités que vous n’ayez pas encore dégusté de rhum avec une très puissante aromatique.

Il y a tout un univers à découvrir avec ce rhum et le fait qu’il ait un degré d’alcool proche de 40 le rend accessible aux jeunes amateurs.

Je vous invite donc à tester ce rhum et vous faire le palais avec. Peut-être qu’il ne vous plaira pas, c’est tout de même très particulier. Mais au moins, vous aurez touché du doigt les rhums grands arôme.

Où retrouver le Rhum 1964 sur internet

  • Christophe dispose de son propre site ;
  • Vous pouvez retrouver la marque sur Facebook ;
  • Vous pouvez suivre Rhum 1964 sur Instagram.

Sources

Conclusion

Avec les concours sur la page Facebook, je commence à avoir une certaine régularité dans mes publications. Je suis bien aidé par l’équipe des épicuriens pour gérer la communauté et cela me permet de me concentrer sur la production de mes contenus.

Il y a les dégustations, mais aussi les articles de fond, plus axés sur la vulgarisation et qui sont d’ailleurs les articles que vous préférez. Ce sont des articles plus longs à produire, mais aussi des articles où j’apprends moi-même beaucoup.

N’hésitez pas à me poser des questions sur des sujets que vous voudriez approfondir en priorité.

Si tu as aimé cet article, partage-le sur Facebook ou Tweeter, cela m’aide beaucoup😉. Et si tu trouves que je dis de la merde, surtout ne faites rien, tu risquerais de me faire de la pub involontairement😜.

N’oublie pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214