Menu Fermer

Rhum arrangé Piment [38/365]

Un rhum pimenté qui n’est pas pour tout le monde. Il est fort en piment et il est à déguster avec précaution.

J’aime beaucoup les plats pimenté, surtout les plats thaïlandais. L’idée de faire un rhum arrangé n’était donc pas compliqué. Je n’ai pas voulu trop me casser la tête pour faire ce rhum arrangé. Il me semblait que la meilleure solution était de faire macérer des piments dans le rhum pour en retrouver le goût pimenté. Après tout dans les restaurants italiens proposent bien des huiles pimentées et le principe est de faire macérer des petits piments dans l’huile. J’ai donc appliquer le même principe.

C’est donc un rhum arrangé des plus simples. Il n’y a rien d’autres que du rhum et du piment. Cela peut sembler trop simple, mais cela ma permit de développer le piment à son paroxysme. Oui, au bout d’un mois de macération, le rhum était déjà bien trop concentré en piment. J’ai fait goûter cette macération à un ami et le résultat a été catastrophique. Personnellement, je me suis massacré la bouche et mon ami a failli avoir une crise d’indigestion. Il s’est roulé par terre pendant près de 5 minutes. J’ai eu peur pendant un moment, surtout que je n’en menais pas large non plus. Mais heureusement, la crise est passée.

J’ai compris que cette macération était beaucoup trop concentrée. J’ai donc commencé par stopper la macération en le filtrant et en enlevant tous les piments. J’ai ensuite coupé le rhum arrangé en ragoutant autant de rhum. Cela m’a permis de diviser par deux la concentration en piment. Je l’ai testé à nouveau et cette fois c’était bon. Enfin, bon pour moi. Mon ami s’est encore arraché la bouche avec. Même si cette fois il n’a pas été se tenir le ventre par terre. Je l’ai trouvé très courageux d’y retourner déjà.

Je le sert très rarement. Ce que j’aime particulièrement, c’est le mélanger avec un autre rhum arrangé. Par exemple, avec le rhum mangue passion dont je vous ai déjà parlé. Je me sert un verre du rhum arrangé puis je me verse un du rhum arrangé piment. Cela relève bien le goût du premier rhum et cela le pimente bien sûr. Cela donne une saveur différente et c’est très intéressant. J’ai étonné plusieurs personne en faisant ces mélanges.

La recette du Rhum Arrangé Piment

La recette est donc très simple :

  • vingt piment rouge fendus ;
  • 35cl de rhum Trois rivières.

Et oui, il n’y a pas de sucre. C’est purement un rhum Piment.

La macération

La macération est très délicate pour ce rhum arrangé. Le rhum s’imprègne très rapidement du piment et peut très vite être imbuvable. Pour mon cas, j’ai fait une macération d’un mois et il était déjà imbuvable.

Je pense qu’il y a donc un travaille très précis à faire pour ce rhum. Il faut le tester tous les jours durant la macération pour en vérifier le niveau de macération. Une fois que vous estimer qu’il est à votre goût et que vous ne pourriez pas le boire avec une puissance plus forte, il vous faut arrêter la macération.

Pour arrêter la macération, c’est simple. Il faut retirer les piments de la carafe. Et je dit bien tout les piments. Si vous en laisser même un seul pour la décoration, il continuera à le rendre plus puissant. Cela prendra peut-être plus de temps, mais il en deviendra immanquablement imbuvable.

La dégustation du Rhum Arrangé Piment

Type de rhum

C’est un rhum arrangé au piment.

La bouteille

Pour ce rhum, j’ai décidé d’utiliser une carafe de circonstance. J’ai failli tuer un ami avec. Je me suis donc dit que la tête de mort était parfaite pour ce rhum arrangé.

Degré d’alcool

Le rhum utilisé est du Trois rivières blanc à 50°. Il n’y a pas de sucre utilisé pour ce rhum arrangé. Il y a donc de bonnes chances pour que ce rhum arrangé soit également de 50°.

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum arrangé.

La couleur

Le piment a tout de même coloré le rhum. Il lui a donné une petite couleur paille assez sympa.

Le nez

Le est puissant. On ne peut pas se leurrer sur son contenu. Le piment explose au nez et ne laisse de place pour rien d’autre. Il est frais et vraiment puissant. Je dirais que la canne fraîche n’a laisser au nez que sa fraîcheur. C’est impressionnant comme le piment peut prendre le pas sur tous les autres arômes.

La bouche

Si le nez est frais, la bouche est brûlante. Le piment est fourbe, il prend la bouche progressivement et s’imprègne dans toute la bouche avant de prendre toute sa puissance pour l’enflammer. Le goût du piment est bien présent à l’entrée en bouche et laisse doucement la place au pimenté au fur et à mesure qu’il gagne en puissance dans la bouche. A noter que la canne fraîche à ici complètement disparue.

La finale

La finale est très longue et uniquement sur le piment. À moins de manger quelque chose derrière une gorgée, votre bouche va vous brûler longtemps. Vous ne l’oublierez pas facilement cette gorgé et si vous buvez de l’eau derrière, cela ne fera qu’étendre la brûlure. Comme après avoir mangé du piment. Que du bonheur.

Mes impressions

Ce rhum arrangé est vraiment puissant et je le bois sec que très rarement. J’aimerai beaucoup le faire goûter à un Thaïlandais pour savoir s’il est assez fort pour lui.

La prochaine fois par contre, je n’utiliserai pas un rhum agricole pour faire ce rhum arrangé. Vu qu’il prend toute la place, il plus pertinent de prendre un rhum neutre.

Conclusion

J’ai fait avec ce rhum une petite pépite très puissante. Comme pour de bon petit plat, il me permet de relever le goût d’autres rhums arrangés et de changer leur saveurs. Ce sont des expériences amusantes.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

2 Comments

  1. marlène guillaume

    bonsoir,
    j’ai pris plaisir à lire votre article.
    20 piments pour 35 cl de rhum, il ne fallait pas s’attendre à autre chose.
    Ma défunte mère disait toujours que ce sont les graines du piment qui lui donnent sa force. A tester peut être avec un peu plus de rhum.
    je vais le tester également
    merci pour ce partage

    • Régis Lapeze

      Oui, j’ai fait de belles erreurs avec ce rhum. Mais j’en ai appris beaucoup également. Je pense effectivement qu’il y a avait beaucoup de piment, mais le point essentiel, c’est le temps de macération. il faut vraiment le goûter chaque jour pour arrêter la macération pile au moment où il est à notre goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214