Menu Fermer

Cane Island Jamaïca Rum [142/365]

Découverte du Cane Island Jamaïca pour le quinzième jour du calendrier de l’avent du rhum. Lol, un deuxième rhum de la marque Cane Island et directement après le premier. Cane Island a tiré le gros lot dans le calendrier?.

Ma rencontre avec le Cane Island Jamaïca

Quinzième rhum du calendrier de l’avent du rhum (24 days of rum). C’est le deuxième rhum de la marque Cane Island que je goûte et grâce au calendrier de l’avent du rhum. Deux rhums de la même marque, cela me fait me poser des questions sur la partialité du calendrier?.

L’histoire du Cane Island Jamaïca

Cane Island est une marque de la société Infinity Esprits. C’est un embouteilleur qui propose des rhums authentiques et porteurs de l’identité des îles des Caraïbes et de l’Amérique centrale. Des rhums d’une ou de plusieurs distilleries d’une même île. Cane Island privilégie des rhums ayant maturé dans les tropiques pour un vieillissement plus intense.

Ce rhum est le seul de la Jamaïque proposé par Cane Island. Comme pour le Trinidad, c’est un blend de rhums de 3 à 5 ans sans âge.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Cane Island Jamaica est un assemblage de rhums ayant été distillé dans les distilleries Worthy Park Estate, Monymusk Estate, Hampden Estate et New Yarmouth Estate. Il est embouteillé et distribué sous la marque Cane Island.

Transparence de la marque

J’ai eu beaucoup de mal à avoir des informations sur cette marque. Elle ne semble pas être distribuée en France. Mais il est tout de même possible de la trouver sur des sites anglais. Ces informations ne sont toutefois pas des meilleures puisqu’elles ne viennent pas des sites que je consulte habituellement. Je ne connais pas assez bien ces sites.

Région

Ce rhum vient de Jamaïque.

Type de rhum

C’est un rhum de mélasse de tradition anglaise.

La bouteille

La bouteille est classique pour une bouteille de rhum. J’aime bien la représentation de l’île d’où est tiré le rhum sur l’étiquette.

Son prix

Il est possible de le trouver autour de 33 euros.

Où la trouver ?

Je n’ai trouvé aucun point de vente pour ce rhum en France. Je l’ai tout de même trouvé sur le site Rum und Co.

Mode de distillation

La mélasse est distillée en alambic Pot Still.

Degré d’alcool

Le Cane Island titre à 40 degrés.

Vieillissement

Ce rhum est un assemblage de rhums de 3 à 5 ans ayant vieilli dans des fûts de chêne ex-Bourbon.

Travail sur le rhum

Cane Island propose des rhums authentiques et ils ne modifient pas les rhums. Le travail que l’on peut considérer est celui de la distillerie et le travail d’assemblage du maître de chai pour l’assemblage.

Les ajouts

J’ai trouvé une information sur les ajouts possibles dans ce rhum et il ne semble pas y en avoir. J’ai trouvé l’information sur le site Rum Shop Boy.

La couleur

La robe est d’une belle couleur caramel avec des reflets d’or.

La dégustation du Cane Island Jamaïca

Arômes

Prune, orange, épices, colle industrielle, caramel, café, vanille, fumé.

Le nez

Au nez, dès la première bouffée je nage en plein bonheur. Haaaa ! La Jamaïque, c’est trop bon. Les esters ne sont pas agressifs. Ils sont pétrolifères avec un fruité bien gourmand. Il y a de la prune et de l’orange cuite et laissée à fermenter. Il y a également un superbe fumé d’épices apporté par le bois. Je ferme les yeux et je profite de ce parfum enivrant.

Avec l’aération, les esters gourmands prennent plus de place. Il y a de la barbe à papa qui se mêle aux effluves de colle industrielle. Le fruité est des plus gourmand. La Jamaïque dans toute sa splendeur.

Le contraste entre le nez et la bouche

Il y a un contraste dans ce rhum, mais un peu décevant. Le nez est très prometteur avec ce fruité bien développé et gourmand. Mais la bouche l’est moins que beaucoup de Jamaïcains que j’ai pu déguster. Un peu en dessous de mes attentes?. Mais cela reste un superbe rhum.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mezan Guyana 2005 – Rum millésimé [155/365]

La bouche

En bouche, il est onctueux et suave. Les esters sont plutôt doux et viennent doucement en bouche sans agressivité. Il y a un caramel très cuit mêlé de notes de café. C’est légèrement gourmand. Avec la deuxième bouche, il y a des notes de vanille qui se découvre et la prune prend une petite place dans le parfum. Il y a un léger fumé, mais c’est le caramel toasté qui domine.

La finale

La finale est assez longue sur un caramel plutôt doux.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de dégustation à apprécier avec grand plaisir.

Rapport qualité/prix

C’est un excellent Rapport quantité/prix. C’est vrai que ce n’est qu’un blend ambré, mais il envoie déjà une très belle aromatique. J’ai été un peu déçu par la bouche, mais c’est parce que je commence à déguster de plus en plus de rhums jamaïcains qui sont bien au-dessus. Il n’en reste pas moins magnifique.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai pris un bon plaisir.

Complexité

C’est un rhum qui a une belle complexité. Je trouve que c’est un rhum facile d’accès pour un rhum jamaïcain. La réduction l’a rendu plus fin. Il sera une belle porte d’entrée dans les rhums jamaïcains pour de jeunes amateurs et il pourra parfaitement contenter des amateurs plus avertis.

La note

  • La transparence : 7/10

  • La bouteille : 4/5

  • Le travail sur le rhum : 4/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 5/5

  • Le nez : 17/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 3/5

  • La bouche : 14/20

  • La finale : 8/10

  • Le rapport qualité/prix : 5/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 4/5

  • Complexité : 5/5

La note globale de ce rhum est donc de 81 sur 100.

Où retrouver Cane Island sur internet

  • Cane Island dispose de son propre site (en anglais) ;
  • Vous pouvez retrouver la marque sur Facebook ;
  • Vous pouvez suivre Cane Island sur Instagram.

Les commentaires Facebook sur ce rhum

La communauté est forte sur les réseaux sociaux et de nombreux commentaires sont faits sur les rhums. Je préfère me faire mon propre avis personnellement, mais cela reste une mine d’information et des avis qui peuvent être très différents du mien :

Sources

Conclusion

Il y a des rhums pour tout le monde. Les artisans de ce magnifique breuvage cherchent tous à le faire découvrir de différentes manières et à toucher une certaine population.

Alors que pour moi, les rhums de Jamaïque étaient toujours synonymes de rhums difficiles d’accès et ne pouvant être appréciés que par des amateurs avertis. Je découvre des rhums plus faciles et tout de même bien marqués par ce qui fait un rhum jamaïcain. Je suis sûr que les rhums de Cane Island pourraient parfaitement marcher en France.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214