Menu Fermer

Cihuatan 8 ans – Ron d’El Salvador [130/365]

Découverte du Cihuatan 8 ans pour le quatrième jour du calendrier de l’avent du rhum. C’est un rhum que je ne connais pas du tout. C’est un solera, qu’est-ce que cela va donner ?

Ma rencontre avec le Cihuatan 8 ans

Quatrième rhum du calendrier de l’avent du rhum (24 days of rum). Nous avons là un rhum que je ne connais pas du tout. Et en plus un rhum du Salvador, une région que je n’ai pas encore explorée. C’est un rhum fait selon le système Solera, mais de 8 ans c’est bien le plus jeune rhum que j’aurais dégusté de ce système d’assemblage ?

L’histoire du Cihuatan 8 ans

C’est un jeune rhum que celui-là. C’est en 1999 que Ingenio La Cabana décide de monter la première distillerie du Salvador et c’est en 2003 que le premier rhum sortira de la distillerie Licorera Cihuatàn. Cette distillerie est la seule du pays. Il sera tout de suite mis à vieillir. 8 ans plus tard, en utilisant le système solera, Ingenio La Cabana sort donc son premier rhum vieux. D’abord, il n’est proposé qu’au marché local. C’est en 2016 qu’il se frotte enfin au marché international et qu’il arrive en France. ?

C’est donc tout récemment que nous commençons à nous frotter à ce rhum 100 % salvadorien. La canne qui sert à la confection de ce rhum est récoltée auprès de centaines de petits producteurs du pays.

Malgré leur jeunesse dans la distillation du rhum, ils ont su bien s’entourer pour faire un rhum de grande qualité. Notamment avec les conseils de Luis Ayala, l’éditeur américain de Got Rum?. Je ne connais pas cet expert, mais j’ai prévu de m’intéresser à son travail.

Au moment où j’écris cette note de dégustation, il n’y a que deux rhums produits par cette distillerie, le présent Cihuatan 8 ans et son jeune frère le Cihuatan 12 ans. Tous deux sont des rhums assemblés selon le système Solera.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Cihuatan 8 ans est distillé à l’unique distillerie du Salvador, la Licorera Cihuatàn. Il est embouteillé et distribué par Ingenio La Cabana sous la marque Cihuatan.

Transparence de la marque

Je ne vais pas beaucoup m’étendre sur la transparence d’un rhum fait selon le système Solera, surtout pour un jeune rhum ?

On respectera le fait que leurs créateurs ont souhaité faire un rhum de qualité et qu’ils utilisent la canne des producteurs du pays.

Cela reste un rhum sucré pour lequel la recette n’est pas connue.

Région

Ce rhum vient du Salvador en Amérique centrale.

Type de rhum

C’est un rhum de mélasse issu de l’assemblage selon le système Solera dont le rhum le plus vieux a 8 ans.

La bouteille

La bouteille est une bouteille classique dans le milieu du rhum.

Son prix

C’est un rhum qui se trouve autour des 40 euros.

Où la trouver ?

Vous pouvez le trouver sur des sites de vente en ligne comme chez Christian de Montaguère. Vous pouvez également le trouver chez votre caviste préféré.

Mode de distillation

La mélasse est distillée en alambic.

Degré d’alcool

Le Cihuatan 8 ans titre à 40° degrés.

Vieillissement

Ce rhum est un assemblage selon le système Solera de rhum ayant vieilli jusqu’à 8 ans (pas d’information sur le rhum le plus jeune) en fût de chêne ex-Bourbon.

Travail sur le rhum

Ingenio La Cabana a voulu produire dès le départ un rhum de grande qualité. Ils se sont entourés d’experts pour les aider à faire le meilleur rhum.

Le système Solera est un système qui demande un certain travail d’assemblage.

Les ajouts

Le Cihuatan 8 ans a été testé par Drecon et il s’avère qu’il y a un ajout de sucre dans ce rhum, environ 17 g par litre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment organiser son tour des distilleries en Martinique ?

C’est un rhum de type Solera, il est difficile de savoir tout ce qui est ajouté dans ce rhum.

La couleur

La robe est entre le doré et l’orange, il fait vraiment jeune.

La dégustation du Cihuatan 8 ans

Arômes

Vanille, caramel, banane

Le nez

Au nez, il y a de beaux esters bien gourmands. Le profil de ce rhum est vraiment gourmand, voir même doucement pâtissier. Il y a une belle aromatique sur de la vanille fumée, il y a des notes de caramel et de banane. Il y a un tout petit boisé légèrement épicé.

Avec l’aération, le fumé et les épices prennent un peu plus de place, mais c’est toujours pour mettre en avant la vanille.

Le contraste entre le nez et la bouche

C’est un rhum plutôt linéaire. Je ne noterai qu’une chose, c’est que la vanille qui est très présente autant au nez qu’en bouche finit par laisser la place au chocolat au final.

La bouche

En bouche, la texture est grasse, épaisse, on pourrait presque la mâcher. Les esters sont tout de même assez puissants pour un rhum à 40° et surtout sucré. Il est indéniablement gourmand et même pâtissier. L’aromatique principale est sur la vanille, une vanille très présente avec des notes de caramel bien cuit et de cacao. Avec la longueur, il va plus vers le chocolat, un chocolat au lait très gourmand.

La finale

La finale est moyenne sur un poivré très faible et caché par la gourmandise qui s’évanouit assez vite.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de cocktail. Mais pour les amateurs de rhum sucré, il devrait être très plaisant.

Rapport qualité/prix

Par rapport à beaucoup de rhum de ce type, il n’est pas trop cher. Enfin, dans un ordre de prix correct.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai bien aimé cette dégustation. Un peu déçut par la finale, mais je ne suis pas très étonné pour un rhum sucré. Il est vraiment gourmand et de temps en temps, c’est très plaisant. Mais ce n’est pas le type de rhum que je boirais souvent.

Complexité

Il y a peu de complexité dans ce rhum. Il est vraiment gourmand et son aromatique est pâtissière. Il plaira principalement aux jeunes amateurs.

La note

  • La transparence : 3/10

  • La bouteille : 3/5

  • Le travail sur le rhum : 3/5

  • Les ajouts : 1/5

  • La couleur : 5/5

  • Le nez : 15/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 2/5

  • La bouche : 15/20

  • La finale : 2/10

  • Le rapport qualité/prix : 4/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 4/5

  • Complexité : 1/5

La note globale de ce rhum est donc de 58 sur 100.

Où retrouver Cihuatan sur internet

  • Cihuatan dispose de son propre site ;
  • Vous pouvez retrouver la marque sur Facebook ;
  • Vous pouvez suivre Cihuatan sur Instagram et Twitter.

Les commentaires Facebook sur ce rhum

La communauté est forte sur les réseaux sociaux et de nombreux commentaires sont faits sur les rhums. Je préfère me faire mon propre avis personnellement, mais cela reste une mine d’information et des avis qui peuvent être très différents du mien :

Sources

Conclusion

Une belle gourmandise pour ce quatrième jour de l’avent de Noël. Et surtout je voyage?. Pas une grande découverte aujourd’hui, mais tout de même plaisante.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

1 Comment

  1. Enzo Argueta

    Bonjour,
    Il y a quelques petites informations que vous n’avez pas eu correctement par rapport à ce rhum.
    Je serais ravi de vous éclairsir vos idées si vous me le permettez.
    Je resterais à disposition par mail : enzo@ron.sv

    En vous souhaitant une agréable journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214