Menu Fermer

Compagnie des Indes Indonésie – 10 ans [48/365]

Un rhum de mélasse assez doux malgré qu’il soit sec. Le Compagnie des Indes Indonésie est un rhum d’une distillerie secrète d’Indonésie. Il a un côté boisé et épicé assez bien fait très bien accompagné d’arôme fruité.

Ma rencontre avec le Compagnie des Indes Indonésie

Ma rencontre avec les rhums de la compagnies des Indes s’est faite sur un coup de tête. Cela faisait un moment que je me disais qu’il faudrait bien que j’en goûte une bouteille pour voir. C’est une marque qui fait tout de même beaucoup parler d’elle dans l’univers du rhum. Certains sont fans d’autres n’aiment pas du tout. J’avoue avoir eu peur de ne pas aimer. Mais comme jusqu’ici, j’ai toujours plus ou moins apprécié les rhums que j’ai goûté, cela m’a aidé à me décider à en faire la découverte.

Et pour une première dégustation, j’ai décidé de faire également mon premier line up de rhum tout seul. Je l’ai fait au restaurant « Les rouquins » sur Paris. En plus de proposer une cuisine gastronomique, ils proposent de nombreux rhums à la dégustation et ils ont une cave pour vendre du rhum et d’autres spiritueux à l’emportée. Il faisait beau quand j’y suis allé. Je me suis installé en terrasse et j’ai regardé la carte. Il y avait une belle sélection de la Compagnie des Indes, j’ai hésité, parce qu’il y avait d’autres choses intéressantes à découvrir, mais je me suis vite tourné exclusivement sur la Compagnie des Indes. J’en ai pris 4, histoire de me faire un petit line up. Le tout accompagné d’une assiette de charcuterie. Vous pouvez trouver toutes les informations sur « les rouquins » sur Facebook (ils n’ont pas de site internet).

Ils accepté de bon cœur de me présenter les bouteilles avec les verres pour que je puisse en prendre des photos. Le Compagnie des Indes Indonésie est le premier des 4.

L’histoire de la Compagnie des Indes Indonésie

La compagnie des Indes est une entreprise récente qui a été créée en 2014 par Florent Beuchet. C’est une entreprise française qui embouteille des rhums qu’elle fait importer d’un peu partout dans le monde. Les produits ne sont pas modifiés et sans ajout de sucre. Il y a des rhums de tradition espagnole avec ajout de sucre dans la gamme, mais c’est la méthode de vieillissement Solera utilisée par les distillateurs qui fait cela et non l’action de Florent. Ce sont donc toujours des produits authentiques des régions où ils sont nés.

Le nom de la Compagnie des Indes vient des compagnies des Indes Orientales Portugaise, Anglaise, Hollandaise et Française des 17e et 18e siècles qui importaient, des quatre coins du monde, des denrées rares et exotiques. Sur le même principe, Florent sélectionne et importe des fûts est des rhums du monde entier qu’il propose en suite en single cask ou en Blend.

L’idée de Florent est de faire découvrir aux amateurs de rhums français des rhums du monde entier et aussi des associations en blend surprenante.

Le Compagnie des Indes Indonésie est un rhum qui vient d’une distillerie secrète. Cela signifie que la distillerie n’a pas souhaité être associée à la marque. Il provient de la région d’origine de la canne. Il y a plein de promesses dans cette bouteille.

Caractéristiques

Région

Le Compagnie des Indes Indonésie provient d’Indonésie, mais on ne sait pas d’où exactement, car la distillerie est secrète.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Domaine de Séverin VSOP – Rhum agricole [20/365]

Type de rhum

C’est un rhum de mélasse vieux.

La bouteille

La bouteille est la bouteille de rhum caractéristique de la Compagnie des Indes avec l’étiquette donnant toutes les informations utiles.

Son prix

C’est une bouteille qui était entre 70 et 80 € quand elle était encore disponible.

Où la trouver ?

Je n’ai pas trouvé de revendeur qui l’ait encore en stock sur internet. Elle n’a été produite qu’à 259 exemplaires. Peut-être que des cavistes l’ont encore en stock.

Degré d’alcool

C’est un rhum qui titre à 43° d’alcool.

Vieillissement

Ce rhum a été récolté, distillé et mis en fût en 2004. Il a vieilli pendant 4 ans en Indonésie avant d’être importé en France et d’y finir son affinage. Il a été mis en bouteille en 2015 et a donc vieilli un peu plus de 10 ans.

La couleur

Il a une robe assez claire, paille avec de beaux reflets dorés.

La dégustation

Le nez

Le nez commence doucement sur les éthers. Il n’est pas puissant, mais bien rond. Il y a léger côté sucré, fruité comme un bonbon. Avec l’aération, le côté boisé commence à prendre de la place avec de belles notes épicées et fumées qui relève le tout. Je sens également comme une légère poussière. Il reste doux et gourmand.

La bouche

En bouche, il est doux et rond. Il est sec, mais on dirait vraiment un bonbon. Les éthers sont bien présents, mais pas imposants. Le boisée torréfier qu’en a lui est magnifique. Il vient dans la bouche comme une vague déferlante. Il laisse dans son sillage des notes de café et de ce qui doit être du tabac (c’est de l’herbacé fumé. Je n’ai jamais fumé et j’ai toujours détesté ce qui avait à trait au tabac, mais là cela ne m’a pas gêné. J’ai plus été intrigué par essayer d’identifier cet arôme).

La finale

La finale est moyennement longue. Clairement sur le Cacao/Café au début. Puis doucement, il ne va rester que les éthers.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de dégustation qui doit se boire sec.

Ma note

Ce n’est pas un rhum que je trouve extraordinaire. Je l’ai bien aimé, mais j’ai eu comme un sentiment de manque. Je m’attendais à quelque chose de plus puissant. C’est tout de même intéressant. Cela m’a permis de trouver un rhum de mélasse qui n’ait pas un caractère trop puissant. C’est bien pour commencer à les découvrir. Je lui mets la moyenne 3/5.

Ils parlent de la Compagnie des Indes Indonésie

La Compagnie des Indes est une toute jeune entreprise française qui embouteille des rhums du monde pour les faire découvrir aux amateurs de France. Elle a beau être toute jeune, elle a déjà su très bien se faire connaître et qui a aujourd’hui une bonne notoriété :

  • La Compagnie des Indes dispose de son propre site. Très bien fait, j’ai pu comprendre que j’ai du chemin à faire pour goûter tout ce que propose Florent ;
  • Vous pouvez retrouver la marque sur Facebook ;
  • Rhum Référence fait une belle référence à la Compagnie des Indes et à ce rhum.

Conclusion

C’est la première fois que je fais un line up par moi-même. Ce fût une expérience très intéressante et j’ai beaucoup appris. Après, j’ai bien compris que c’était des rhums bien différents. Il va falloir que je fasse un line up avec des rhums bien plus proches pour que je puisse vraiment faire un travail de distinction.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214