Menu Fermer

Mhoba Rum 101 – Afrique du Sud

Si vous voulez être étonné sur tous les plans, je vous recommande de tester les rhums de Mhoba Rum. Et ce Mhoba Rum 101 est parmi les plus étonnants. Il fusionne deux des rhums les plus intéressants de la gamme et cela marche vraiment bien.

Ma rencontre avec le Mhoba Rum 101

Comme pour beaucoup d’amateurs, j’ai fait la découverte de Mhoba Rhum au Rhum Fest 2019. Enfin, personnellement, j’ai pu en faire une rapide découverte lors de l’événement « La Maison » organisé par la Maison du Whisky, le lundi précédent le Rhum Fest?. C’est tout de même lors du Rhum Fest que j’ai pris le temps de déguster toute la gamme et de me prendre une vraie claque avec le High ester blanc?.

J’ai aussi découvert le Mhoba Rum 101 lors du Rhum Fest que Knud Strand a présenté comme une de ses créations au stand de Mhoba Rum. Knud est un homme qui a du charisme et qui respire la passion pour ce liquide au parfum de Jamaïque.

Le stand était toujours pris d’assaut par les amateurs et cela durant les 3 jours. Ils n’ont pas prévu assez de bouteilles pour pouvoir les faire découvrir à tout le monde?.

Certainement la plus belle découverte de ce salon.

Petite interview de Knud Strand pour Mhoba Rum

Pourquoi découvrir le Mhoba Rum 101 ?

Le Mhoba Rum 101, comme tous les rhums de chez Mhoba, est un rhum qui casse les idées préconçues dans l’univers du rhum. Nous avons là un rhum issu de la distillation de pur jus de canne et qui pourtant, présente, de la plus belle des manières, tous les marqueurs aromatiques des rhums High esters de la Jamaïque ?.

Le Mhoba Rum 101 est un blend du Glass Cask Rum et du High Ester White Rum. C’est un rhum qui est jeune, mais qui présente un joli boisé, mais surtout qui a tous les marqueurs d’un rhum High Ester Jamaïcain. C’est un monstre.

Il est dans le milieu de la gamme Mhoba Rum. Il est à découvrir avant ou après les deux rhums qui le compose afin d’essayer de les y retrouver.

L’histoire du Mhoba Rum 101

La canne à sucre est cultivée dans la famille Greaves depuis le début des années 80. La plantation est située au pied des montagnes du Makhonwja au milieu du district d’Onderberg dans le Mpumalanga. La canne est cultivée sur une parcelle de 400 hectares et la ferme est au milieu de la plantation.

Robert Greaves a grandi dans cette ferme, mais il a préféré s’orienter dans le génie mécanique et quitte la ferme pour poursuivre ses études. Il ne reviendra à la ferme qu’au cours de la crise de 2008 alors que la ferme n’est pas au mieux de sa forme. La raffinerie de sucre était même en train de couler. Robert a alors réfléchi à une autre façon de valoriser la canne à sucre. Il va avoir l’idée de construire une distillerie de rhum après un séjour à l’île Maurice et son idée prendra forme en 2013.

Robert a une idée précise de ce qu’il veut faire et les outils habituels ne lui conviennent pas nécessairement. Il va donc construire lui-même, avec ses connaissances en génie mécanique, les outils dont il a besoin pour produire du rhum. Cela vaut pour le pressoir, les outils de remplissage des fûts, etc.

Mhoba peut se targuer de faire un rhum artisanal de A à Z. De la culture de la canne à l’embouteillage. De plus, la ferme étant au milieu des plantations, il faut moins de 24 heures entre la coupe et le pressage de la canne. Une canne qui est coupée à la main.

La technique de fabrication du rhum est inspirée des techniques high ester de la Jamaïque avec l’utilisation d’un dunder pour l’activation d’esters lourds lors de la fermentation. Mais, contrairement à la plupart des rhums traditionnels, fabriqués à partir de mélasse, le rhum MHOBA est fabriqué à partir de pur jus de canne à sucre.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Mhoba Rum 101 est un rhum distillé et embouteillé à la distillerie Mhoba et sous la marque Mhoba Rum. Il est distribué en France par LMDW.

Transparence de la marque

Mhoba est un artisan qui produit son rhum de A à Z dans la propriété. Pas d’additif, de sucre ou de colorant ajoutés dans le rhum. Robert contrôle l’ensemble du processus de fabrication pour s’assurer de la qualité du rhum.

Pour chaque rhum, le processus de distillation et de maturation est parfaitement transparent.

Région

C’est un rhum qui nous vient d’Afrique du Sud.

Type de rhum

C’est un blend de rhums blancs qui ont été infusés avec de l’ananas Victoria.

La bouteille

La bouteille fait un peu concurrence à la zepol karé de Neisson, mais en un peu plus fine. Encore une fois tout est fait à la ferme, les étiquettes ainsi que les boîtes en bois.

Son prix

C’est un rhum qui se trouve autour de 58 euros.

Où la trouver ?

Les bouteilles devraient être rapidement mises en vente chez les différents cavistes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Merci à Rhum Attitude, Olivier et Nicolas [119/365]

Mode de distillation

Le jus de canne est distillé en alambic.

Degré d’alcool

Le Mhoba Rum 101 titre à 58 degrés.

Vieillissement

Ce rhum est un blend d’un rhum vieilli deux ans et d’un rhum non vieilli.

Travail sur le rhum

Tout le travail de la plantation de la canne à maturation du rhum est remarquable chez Mhoba Rum. La méthode de fermentation empruntée à la Jamaïque est parfaitement exécutée. La distillation en alambic permet d’obtenir un rhum très aromatique. Pour un jeune distillateur, Robert fait un rhum d’une grande qualité.

Les ajouts

Pas d’ajout dans ce rhum.

La couleur

La robe est d’une belle couleur d’un caramel assez claire.

La dégustation du Mhoba Rum 101

Arômes

Pétrolifère, pruneau, bois, épices, cannelle ananas, fruit rouge, fraise, bois toasté, cacao, café, poivre frais.

Le nez

Au nez, les esters viennent avec une belle puissance nous plonger dans un superbe parfum de Jamaïque, c’est joliment pétrolifère. On sent pleinement la fermentation longue avec des levures des plus étonnantes qui lui donne ce parfum. C’est lourd, c’est puissant, cela prend le nez. Les fruits sont à l’honneur dans ce parfum, des fruits bien murs et voir même pourris. Il y a un beau pruneau légèrement embelli par un petit boisé et des épices comme de la cannelle. Il y a aussi des notes d’ananas et de fruits rouges. Et surtout, c’est gourmand.

Avec une belle aération, les esters révèlent toute leur puissance et font monter des arômes de fruit bien mûr avec un arrière-plan de détergent. Ces fruits, toujours entre le pruneau, l’ananas et la fraise relevée de cannelle sont gorgés de sucre, c’est gourmand.

Le contraste entre le nez et la bouche

Le contraste est magnifique, alors que le nez est empreint de gourmandise, la bouche est sèche et très fraîche.

La bouche

En bouche, les watts se font sentir très rapidement. C’est fort. C’est piquant. Les esters amènent en bouche toute l’aromatique du bois, un bois jeune et également avec de belles notes toastées. Ce qui amène en suite des notes de cacao et de café légèrement amères.

Avec une deuxième gorgée, on prend le temps d’apprécier une légère aromatique sur le caramel, un caramel également bien toasté et sec qui s’évanouit très vite pour laisser la place au café, bien plus puissant.

La finale

La finale est vraiment longue et garde longtemps la puissance du rhum imprégnée dans la gorge. Elle est sur un poivre frais très piquant avec une légère amertume laissé par le café.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de dégustation, mais il doit bien prêter à certains cocktails.

Rapport qualité/prix

Autour de 58 euros, cela en fait vraiment un milieu de gamme et c’est ce qu’il est chez Mhoba Rum malgré sa toute beauté. Au-dessus de 50 euros, cela commence à chiffrer, mais je trouve qu’il les vaut sans difficulté. Il a un très bon rapport qualité/prix.

Mon plaisir à la dégustation

Encore une dégustation étonnante. Très différente de celle du Mhoba Rum Pineapple. Je trouve celui-ci bien au-dessus. Il a une complexité et un parfum de Jamaïque qui est magnifique. Je le placerai tout de même en dessous du Pot Still High Ester White Rum, mais la concurrence est difficile. C’est un rhum qui offre un pur plaisir en dégustation est sur une très longue durée.

Complexité

C’est un rhum qui offre une grande complexité. C’est aussi un rhum qui envoie du lourd autant avec ses watts qu’avec ses arômes. Ce n’est donc pas un rhum à la portée de tous. Je le recommande pour des amateurs avertis.

La note

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 5/5

  • Le travail sur le rhum : 5/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 4/5

  • Le nez : 17/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 5/5

  • La bouche : 16/20

  • La finale : 9/10

  • Le rapport qualité/prix : 5/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5

  • Complexité : 5/5

La note globale de ce rhum est donc de 91 sur 100.

Et si vous testiez vous-même ce rhum ?

J’ai mes propres goûts, ma propre expérience olfactive et gustative. Pour vraiment savoir si le Mhoba Rum 101 est à votre goût, il vous faut le tester.

Ce rhum devrait arriver sous peu chez les cavistes. Et Rhum Attitude devrait le proposer en échantillon de 5cl.

Où retrouver Mhoba Rum sur internet

Sources

Conclusion

Je le répète, je pense que Mhoba Rum est la découverte du Rhum Fest Paris 2019. Avec les nombreuses personnes avec lesquelles j’ai pu discuter durant ce week-end, Mhoba fut toujours l’un des sujets principaux de discussion. Et quand je rencontrais un abonné, je lui conseillais immanquablement d’aller découvrir Mhoba Rum.

Le Mhoba Rum 101 est également une superbe découverte à faire à la suite des deux rhums qui le composent. Un magnifique parfum de Jamaïque avec un boisé subtilement amené qui ne prend pas le devant, mais apporte juste quelques épices pour magnifier le parfum.

Il y a de nombreux amateurs qui ont pu découvrir les Rhums de chez Mhoba Rum. Si vous faites partie de ces amateurs, avez-vous pu déguster le 101 et qu’en pensez-vous ?

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214