Menu Fermer

Première sélection Whisky de l’Adresse Gourmande – Linkwood

C’est la toute première sélection de Jérôme, un Linkwood millésime 2010 et de 9 ans d’âge. C’est un whisky sélectionné avec soin pour satisfaire le palais d’amateurs avertis, mais aussi pour être une belle entrée dans l’univers du Whisky pour de jeunes amateurs.

Ma rencontre avec le Linkwood made in l’Adresse Gourmande

Je le dis assez souvent dans mes articles, je vais assez souvent rendre de petite visite à l’Adresse Gourmande. Jérôme est un caviste comme on aimerait tous en avoir un près de chez soi. Je ne vis plus à Clayes-sous-Bois, mais je n’hésite jamais à faire les kilomètres pour profiter de ses conseils.

Il faudra qu’un jour je fasse un article spécial sur l’Adresse Gourmande. Mais ce n’est pas simple de lui prendre du temps. Le métier de caviste est prenant.

Ma découverte de ce Linkwood s’est donc faite lors d’une de ces visites. Je cherchais un petit rhum bien exubérant pour me faire la main sur de bons cocktails.

Il y avait sur son comptoir cette bouteille avec cette étiquette étonnante. Je l’ai juste remarqué, mais comme à mon habitude je me suis plutôt dirigé vers le rayon des rhums pour voir s’il n’y avait pas ce que je cherchais. Je l’ai trouvé bien vite. Je commence à bien connaître le rangement de Jérôme.

Je laisse Jérôme s’occuper d’un client et je flâne à la recherche d’une perle rare dont je pourrais éventuellement faire une folie. Quand il vient vers moi, il me dit directe qu’il a quelque chose à me faire goûter. Même pas le temps de lui dire ce que je suis venu chercher ?.

Mais toujours avide de nouvelles découvertes, je ne me fais pas prier pour goûter. Il me sert un petit verre de la bouteille qui trône sur son comptoir et me dit tout net que c’est sa première sélection.

La note de dégustation arrive…

Pourquoi découvrir le Linkwood made in l’Adresse Gourmande ?

C’est un whisky bien fruité, single malt, mais assez accessible. Juste ce qu’il faut pour que des amateurs avertis y prennent du plaisir à la dégustation et que de jeunes amateurs puissent faire l’apprentissage de l’univers du whisky.

On voit à travers cette sélection faite avec précision le désir de Jérôme d’éduquer ses clients tout en leur offrant un maximum de plaisir. J’adore cette philosophie.

Et c’est quelqu’un qui n’est pas fan de malt à la base qui vous dit cela. Si aujourd’hui, je suis capable d’apprécier un whisky de cette qualité et en prenant un total plaisir, c’est bien grâce à Jérôme qui a su me montrer les whiskys qu’il fallait que je goûte en premier. J’ai fait mon palais depuis et je peux apprécier des whiskys dont je ne supportais pas l’aromatique il y a encore un an.

Dans ce whisky, je retrouve cette volonté d’éveiller les gens à la découverte de cet univers qu’est le whisky.

Et moi-même, à travers cet article, j’espère vous transmettre un peu de cette passion, ce désir de partage et de prendre toujours du plaisir à la découverte.

L’histoire du Linkwood made in l’Adresse Gourmande

Ce whisky est une sélection de l’Adresse Gourmande. L’histoire de la distillerie Linkwood a une grande importance dans ce que vous allez déguster, mais je m’attarderais plus sur Jérôme et l’Adresse Gourmande pour cet article. Peut-être un avant goût d’un article uniquement consacré à la boutique.

La distillerie Linkwood est basée dans le Speyside en Écosse. Elle a été fondée en 1821 par Peter Brown. Elle restera dans la famille Brown durant plus d’un siècle et sera finalement vendue Scotish Malt Distillers Ltd. Avec les décennies, la distillerie va s’agrandir. Aujourd’hui, elle appartient à Diageo et son embouteillage officiel est le Linkwood 12 ans (Flora & Fauna). Cet embouteillage ne représente que de 2 % de la production de la distillerie. La majorité de la production est vendue à des embouteilleurs indépendants ou de négociant pour la fabrication de blends.

Beaucoup d’indépendants achètent des fûts à la distillerie pour proposer leur propre embouteillage Linkwood.

La sélection de Jérôme est un peu plus jeune que ce que propose habituellement la distillerie puisque ce n’est qu’un neuf ans d’âge. Mais la sélection n’en est pas moins intéressante.

Pour parler de L’Adresse Gourmande dont cet embouteillage est le premier, ce n’est pas qu’une cave, mais plus une épicerie. Alors oui, la cave prend une grande partie de la petite boutique. Je suis toujours étonné que Jérôme puisse faire tenir autant de produits dans un si petit espace.

La partie spiritueux est celle qui prend le plus de place. Il y a une belle sélection de vins, juste ce qu’il faut pour pouvoir servir en toute occasion. Il y a également une très belle sélection de bières artisanales, mais surtout de nombreux produits de bouche artisanaux, chocolats, charcuterie, caviars, biscuits et bien d’autres. C’est une vraie petite caverne d’Alibaba pour tous les amateurs du bon goût.

Fondée en 2012, cette épicerie fine et surtout gourmande a été créée par Jérôme et sa femme. Deux grands gourmands qui avaient envie de partager avec d’autres leur passion des petits plaisirs gourmands qu’ils soient des plus simples ou des plus fins.

Ce Linkwood est donc la première sélection de whisky que fait Jérôme. Après 8 ans d’expérience dans le métier et surtout en voyant tous ces cavistes qui proposent des embouteillages maison, je m’étais déjà demandé pourquoi Jérôme ne le faisait pas. Pour lui, c’était un travail et un investissement supplémentaire qu’il ne pouvait pas se permettre. Avec cette sélection, j’ai une autre réponse. Il voulait également faire la bonne sélection, une sélection juste de ce qu’il voulait transmettre.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Linkwood made in l’Adresse Gourmande est un whisky vendu sous la marque l’Adresse Gourmande. C’est une sélection indépendante d’un whisky de la distillerie Linkwood où il a également été maturé et embouteillé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Excellence rhum Diamond 2008 – Collection 2018 [80/365]

Transparence de la marque

Pour ce qui est de Linkwood, c’est une distillerie qui a une bonne réputation dans le milieu du whisky. Il y a quelque rare cask, un whisky de 12 ans d’âge, mais surtout une production à destination des négociants pour faire des blends.

Pour ce qui est de l’Adresse Gourmande, c’est la toute première sélection. Une belle première sélection, mais aussi un amour des produits bien fait.

Pour ce whisky, nous avons pas mal d’informations, comme la distillerie où a été produit le whisky avec même le jour de distillation, l’âge, le nombre de bouteilles et la date d’embouteillage.

Région

C’est un whisky qui nous vient d’Écosse.

Type de whisky

C’est un Single malt.

La bouteille

La bouteille est transparente et classique, on voit bien le produit. La particularité est son étiquette dessinée par Jérôme et designer par Christophe Perret. Elle est étonnante.

Son prix

C’est un whisky que vous trouverez à 75 euros.

Où la trouver ?

À l’Adresse Gourmande bien évidemment.

12 avenue Maurice Jouet

78340 Les Clayes-sous-Bois

Mode de distillation

La distillerie possède 3 alambics Wash Stills et 3 alambics Sirit Stills. Je n’ai pas pu trouver par quel alambic est passé ce whisky.

Degré d’alcool

Le Linkwood made in l’Adresse Gourmande titre à 46,2 degrés.

Vieillissement

Il a vieilli 9 ans en fût de vin brûlé.

Travail sur le whisky

Il n’y a pas de travail particulier sur ce whisky. Il a été élaboré de façon classique et mis en maturation à la distillerie.

Ce qu’il a de remarquable à noté, c’est le travail de sélection de Jérôme pour trouver un whisky qui soit juste en aromatique et en puissance pour être pleinement apprécié des amateurs avertis et aussi une parfaite porte d’entrée dans l’univers du whisky pour les jeunes amateurs.

Les ajouts

Pas d’ajout dans ce whisky.

La couleur

La robe est sur un caramel léger avec des reflets d’or.

La dégustation du Linkwood made in l’Adresse Gourmande

Arômes

Pomme granit, bois, malt, fruit, épice fraîche, fruits à coque.

Le nez

Au nez, on est tout de suite sur un superbe fruité qui m’avait déjà séduit à la boutique. Avec ce premier nez, il y a une belle pomme, une belle pomme verte, granit. Il y a une jolie puissance, mais qui n’est pas agressive ni envahissante. Il y a un boisé plutôt léger, plutôt étonnant au vu de la maturation. Il y a des épices assez fraîches qui accompagnent le boisé. C’est très frais.

Après une petite aération, le malt prend plus de place dans l’aromatique, on sent bien qu’il est là, alors qu’au départ, c’était surtout le fruité qui dominait. C’est un superbe voyage. Le fruité est devenu plus gourmand et il s’est réchauffé.

Avec encore un peu d’aération et la première bouche, il y a quelques notes de fruits à coque qui font leur apparition.

Le contraste entre le nez et la bouche

Il y a un beau contraste dans ce whisky et c’est surtout un très beau voyage de bout en bout. Le nez est plutôt frais et fruité, même s’il se réchauffe un peu avec l’aération. La bouche elle est bien chaude sur un beau boisé.

La bouche

En bouche, c’est le boisé qui est porté par les esters et qui tapisse bien le palais. C’est un whisky qui est sur un beau petit malt. Tous les marqueurs du whisky sont là avec beaucoup de finesse. C’est chaud en bouche. Il y a de la puissance, c’est fort, mais sans arracher pour autant. Comme il n’y a pas de filtration, l’aromatique est des plus authentique, c’est plaisant et cela éclate en bouche. Le malt a une belle place en bouche sans trop en marquer le whisky. C’est parfaitement équilibré.

La finale

La finale est assez longue sur un petit piquant avec un petit piquant malté.

Mode de dégustation idéal

C’est un whisky de dégustation. Idéalement, vous pouvez le boire sec.

C’est aussi un whisky qui doit être très bon en cocktail.

Rapport qualité/prix

C’est un très bon whisky, mais à 75 euros, cela commence à être un whisky haut de gamme. Clairement, pour moi, il les vaut bien, mais c’est tout de même un investissement.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai pris beaucoup de plaisir à la dégustation de ce whisky. J’aime beaucoup sortir de mes sentiers habituels avec un bon whisky. Cela me permet de réveiller mes papilles et de chercher des choses différentes.

Ce que j’ai beaucoup aimé avec cette dégustation, c’est de ne pas être agressé par le malt qui est discret au départ et plutôt plaisant quand il se révèle en bouche.

Complexité

C’est un whisky qui a une complexité assez fine. Il a de la puissance sans être trop agressif et est même plutôt accessible. C’est un whisky qui plaira autant aux jeunes amateurs qu’aux plus avertis.

La note

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 5/5

  • Le travail sur le rhum : 2/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 4/5

  • Le nez : 16/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 5/5

  • La bouche : 15/20

  • La finale : 7/10

  • Le rapport qualité/prix : 3/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5

  • Complexité : 4/5

La note globale de ce rhum est donc de 81 sur 100.

Où retrouver L’Adresse Gourmande sur internet

Sources

Conclusion

Cela faisait un moment que je ne m’étais pas fait un whisky. Cela fait du bien de sortir des sentiers battus et j’ai beaucoup apprécié le fait de prendre du plaisir avec un whisky qu’il y a 1 an je n’aurais même pas essayé de goûter.

Je sens que mes goûts évoluent avec les dégustations que je fais. J’ai des goûts assez larges et je prends du plaisir avec beaucoup de types de rhums. Je suis heureux de me dire que je peux encore élargir ce plaisir avec d’autres whiskys.

Je me dis que je ne verrais jamais la fin de cette aventure et c’est très plaisant.

Et vous, que pensez-vous du whisky ? Dites-le-moi en commentaire.

N’oubliez pas qu’un whisky partagé est un plaisir décuplé.

Mais aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

2 Comments

  1. Florian

    Bonjour, personnellement je suis un grand amateur le whisky c’est mon alcool préféré. Malgré mon jeune âge j’ai déjà déguster une cinquantaine de référence. J’ai pu découvrir une grande partie de la complexité de la palette aromatique que l’on peut ressentir lorsque nous buvons un bon whisky. Aujourd’hui je suis un grand fan des whisky d’Islay et surtout des whisky tourbés avec un finish en fut de Sherry ou de Xérès qui selon moi ramène beaucoup de complexité à la tourbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214