Menu Fermer

Rhum du Père Labat blanc 59 [32/365]

Un rhum blanc aux puissants arômes de canne fraiche. Le rhum du Père Labat 59 est un rhum d’une grande qualité et fait en l’honneur d’un grand nom de l’univers du rhum. Si vous aimez le rhum blanc, vous ne pouvez pas louper celui-ci.

Ma rencontre avec le Père Labat 59

Je ne connaissais pas du tout cette marque avant de m’intéresser réellement au rhum. C’est une marque que l’on trouve plus facilement chez un caviste spécialisé. Mais, même si je n’ai pas eu la chance d’en trouver, plusieurs lecteurs mon fait remarquer qu’ils l’avaient trouvé en grande surface (Carrefour ou Monoprix par exemple).

J’ai entendu parler du Père Labat en lisant le livre « Histoire du rhum ». Je compte bien vous en faire une chronique quand je trouverais le temps de la faire. Le Père Labat est un religieux qui a amené les techniques qui ont permis de faire un rhum d’une qualité qui puisse être appréciable pour les Européens. Avant le rhum était considéré comme une boisson de très basse qualité et réservé aux esclaves et que seuls les pirates appréciaient ! À la suite du Père Labat, le rhum gagna en qualité et commença à conquérir de plus en plus d’adeptes. Il avait l’atout d’être beaucoup moins cher que le vin et les autres eaux-de-vie du continent européen.

Le Père Labat a donc une réputation assez forte dans l’univers du rhum. Et j’ai été très curieux quand j’ai appris qu’il existait une marque Père Labat. Cela aiguisait ma curiosité de pouvoir goûter ce qui devait être le descendant du premier rhum agricole. Je voulais donc vraiment savoir ce que pouvait donner ce rhum. Surtout que les amateurs de rhums agricoles semblent également beaucoup l’apprécier.

Me voilà donc avec une bouteille de Père Labat Blanc 59°. Un rhum blanc puissant que j’ai acquis chez mon caviste préféré.

L’histoire du Père Labat 59

C’est en 1860 que le domaine est acheté par la famille Poisson. L’acquisition comprend une sucrerie et un moulin à vent. La Poisson donnera son Nom à la Plantation, mais ils ne se consacreront qu’à la production de sucre.

C’est 1916, avec le rachat du domaine par la famille Rameau que la sucrerie sera transformée en distillerie. Edouard Rameau décidera de garder le nom Poisson pour le domaine. Il fera également l’acquisition d’une machine à vapeur pour broyer la canne et d’un alambic en cuivre pour distiller le jus. En hommage à l’émissaire qui modernisa pour la première fois la fabrication du rhum, Édouard nomma son rhum Père Labat.

Mais la distillerie va connaitre les aléas du marché difficile. À sa mort, Edouard Rameau laisse à son petit-fils une distillerie au bord de la faillite. Mais Ernest Renault ne la laissera pas tomber et arrivera même à perfectionner les techniques de distillation.

Ernest Renault devra tout de même se résoudre à vendre la distillerie en 2007 pour pouvoir se moderniser. La marque ne se consacrera alors plus qu’au haut de gamme.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  À la découverte des rhums de chez Mezan [153/365]

Caractéristiques

Région

Le Père Labat 59 est un rhum de Guadeloupe et plus précisément de l’île Marie Galante.

Type de rhum

C’est un rhum blanc agricole.

La bouteille

La bouteille est des plus classique. Transparente, on distingue bien le produit.

Mode de distillation

La méthode de distillation est traditionnelle même si elle a été modernisée et perfectionnée avec les années. C’est un alambic en cuivre Père Labat qui est utilisé pour distiller le rhum.

Degré d’alcool

Ce rhum titre à 59° d’alcool.

Vieillissement

Pas de vieillissement.

La couleur

La robe de ce rhum est claire comme de l’eau.

La dégustation

Le nez

Dès le premier nez, ce qui est flagrant, c’est la canne fraiche. Elle est puissante et végétale. Au deuxième nez on commence déjà à goûter aux saveurs subtiles de ce rhum. Il y a du fruit exotique, de l’ananas, de la mangue et de la passion. Avec un peu d’aération, j’ai également décelé de la banane. Il y a également de belles notes herbacées et poivrées. C’est un nez exquis comme je les aime et pour lesquels je peux passer plusieurs minutes à les sentir sens les porter à ma bouche.

La bouche

La bouche est douce au premier abord, mais elle exprime sa puissance avec le temps. Elle bien ronde. L’alcool qui monte en puissance amène avec elle des arômes de la terre, un côté très poivré et surtout l’olive noire qui prend pendant quelque seconde toute la place dans la bouche pour laisser à nouveau la place au poivré qui va accompagner la finale.

La finale

La finale est moyenne, poivrée. Elle n’est pas aussi courte que sa montée en bouche, mais on a très vite envie d’y replonger les lèvres pour se rappeler à quel point ce rhum est bon.

Mode de dégustation idéal

Comme d’habitude, pour cette dégustation, je l’ai bu sec et je l’ai beaucoup aimé ainsi. Mais je l’ai aussi testé en Ti punch et il passe vraiment bien en Ti punch.

Ma note

C’est un très bon rhum blanc. La canne fraiche est sublime et j’ai pris beaucoup de plaisir à le boire. Je lui mets la note de 4,5/5.

Ils parlent du Père Labat 59

Avec ces rhums du Père Labat, la distillerie Poisson surf sur la renommée de cette illustre figure de l’univers du rhum. Mais cela n’en reste pas moins des rhums d’une grande qualité et le Père Labat 59 n’en est pas des moindres :

Conclusion

Encore un rhum blanc agricole que je trouve sublime. Je pense de plus en plus que les rhums blancs sont destinés à être mes rhums préférés. Qu’est ce que je peux aimer cette canne fraiche ?

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214