Menu Fermer

Rhum Neisson Blanc 55 [11/365]

Venez découvrir l’un des rhums les plus vendu d’une distillerie familiale de Martinique, le Neisson Blanc 55. Un rhum né du savoir-faire de la famille Neisson et d’un vœu de produire la meilleure qualité de rhum, dans la plus pure tradition martiniquaise.

Ma rencontre avec le rhum Neisson Blanc 55

J’ai découvert Neisson cette année. Je ne connaissais pas du tout avant de projeter de faire un test sur les rhums arrangés. J’avais déjà décidé de prendre certaines marques comme HSE. Mais je voulais tester d’autres possibilités.

À l’époque, j’ai demandé sur différents groupes Facebook quels rhums leurs membres utilisaient pour faire des rhums arrangés. Parmi les réponses qui m’ont été faites, la marque Neisson est revenue plusieurs fois. Cela voulait dire que c’était une marque plutôt bien appréciée. Je l’ai donc ajouté à la liste pour mon test.

Je le déguste aujourd’hui en même temps que j’écris ces lignes. C’est la première fois que je le bois tout cours. Je n’en avais pas bu au Rhum Fest Paris.

L’histoire du Neisson Blanc 55

Neisson est une distillerie martiniquaise. Elle a été fondée en 1932 par Adrien et Jean Neisson. La propriété est située sur les terres de la Thieubert. À l’époque, la distillerie n’est pas bien grande. Les deux frères l’ont construite avec leurs petits moyens. Ils décident donc pour se différencier de la concurrence de faire un rhum de grande qualité et s’y appliquent avec passion. Leur rhum rencontre rapidement un franc succès localement.

En décidant de se développer sur la métropole, ils décident de créer une bouteille différente. Ils feront alors ce qui deviendra avec le temps, la si caractéristique « Zépol Karé ». Une bouteille aux épaules carrées très reconnaissable à côté de ses concurrentes. Cela bien amusé la première fois que j’ai entendu cette expression de la bouche d’un fan de la marque.

De génération en génération, la famille Neisson aura toujours eu à cœur de chercher la meilleure qualité dans son produit. Que ce soit dans la culture de la canne, la distillation et le vieillissement. Depuis la fondation, ils ont toujours eu à cœur de respecter la plus pure des traditions martiniquaises et préparer le meilleur des rhums.

Il ne reste aujourd’hui que deux distilleries familiales sur l’île et Neisson est l’une d’elles. Elle bénéficie également de l’Appellation d’Origine Contrôlée Martinique.

La dégustation

Région

Le rhum Neisson Blanc 55 est produit en Martinique.

Type de rhum

C’est un rhum Blanc agricole bénéficiant de l’AOC Martinique.

La bouteille

Comme évoqué dans l’histoire de Neisson, la bouteille a une forme carrée, la « Zépol Karé ». Très caractéristique.

Variété de cannes utilisées

Le Neisson blanc 55 est un rhum distillé à partir du jus de plusieurs variétés de cannes :

  • Canne Bleue (B69.566) : 60%
  • Canne Cannelle (B82.0333) : 20%
  • Canne Rouge (B64.277) : 10%
  • Canne Zikak (B80.08) : 9%
  • Cristalline (Saccharum Officinarum) : 1%

Mode de distillation

Le jus de canne est distillé en colonne. Le rhum sort « brut de colonne » à 70° et il subira ensuite une maturation en cuve inox pendant une durée de 6 mois. Le rhum est brassé, aéré pour progressivement être réduit au degré d’alcool souhaité.

Degré d’alcool

Le Neisson blanc 55 titre à 55°.

Vieillissement

Pas de vieillissement

La couleur

La couleur est cristalline.

Le nez

La canne fraiche est très présente avec l’alcool. On peut y déceler des notes florales et un soupçon d’agrume.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ferroni canne rouge – La dame Jeanne 3 [72/365]

La bouche

La bouche est douce et puissante. La canne fraiche légèrement citronnée est agréablement de note de réglisse et de sucre.

La finale

La finale est longue et intense.

Mode de dégustation idéal

Le Neisson Blanc 55 est un rhum idéal pour le Ti Punch. Il sera également un bon choix pour faire un rhum arrangé.

Mes impressions

Cette explosion de canne fraiche quand je porte un blanc agricole au nez est vraiment quelque chose qui me plait de plus en plus. Sans jeu de mots, c’est enivrant. En revanche, pour le moment, je n’arrive pas à distinguer autre chose que la canne fraiche au nez. Je débute, je sais que mon nez va évoluer et que je pourrais d’ici quelque temps bien mieux apprécier ces rhums.

En bouche, j’ai été complètement perdu. Effectivement, je le trouve plutôt doux pour un 55°, mais l’alcool est bien présent et puissant. Je n’ai rien décelé des notes que l’on est censé y retrouver. Je l’ai trouvé très bon, mais il est certainement encore un peu trop complexe pour moi. J’y reviendrais régulièrement pour essayer de mieux le comprendre.

La finale est exactement ce que l’on en dit, longue et intense. Je la sens encore alors que j’ai fini mon verre avant d’entamer le chapitre.

Comme pour le HSE Blanc 55, je lui mets la note de 4/5, mais j’ai tout de même préféré le HSE.

Ils parlent du Neisson Blanc 55

Tout comme Habitation Saint-Étienne, Neisson est l’une des marques martiniquaises préférées des Français. Neisson fait moins de marketing que HSE, mais ses rhums ont une excellente réputation :

  • Neisson a son propre site, mais il semble se contenter d’une simple vidéo promotionnelle ;
  • Vous pouvez les retrouver sur Facebook;
  • Le site Du Rhum propose un article sur Neisson « Blanc comme Neisson» bien fourni ;
  • Neisson est tellement apprécié que des forums lui sont dédiés tel que sur Rhum Club Francophone;
  • Comme le HSE Blanc 55, le Neisson 55 est facile à trouver en grande surface (c’est à Auchan que je les ai trouvées), mais vous pouvez aussi le trouver chez Christian de Montaguère ou sur Amazon ;

Conclusion

J’ai beaucoup apprécié cette dégustation. Elle m’a bien fait comprendre que j’ai beaucoup à apprendre et j’aime ça. Je sais que je me lance dans une aventure passionnante.

J’ai enchaîné deux rhums agricoles blancs assez similaires. Je voulais les comparer. Ils sont assez proches pour moi. En tout cas au vu de mes connaissances des rhums agricoles. Ils sont tous les deux très bons et présentent les mêmes atouts de consommation.

Ce sont des rhums sur lesquels je reviendrais nécessairement. Nous verrons avec mon palais qui aura évolué si je peux leur trouver plus de comparaison.

Au fil des descriptions que je fais, j’en apprends de plus en plus sur les rhums. Et vous remarquerez peut-être que j’étoffe de plus en plus les informations que je donne sur un rhum. Comme pour le vin, beaucoup de choses rentrent en ligne de compte dans l’élaboration d’un rhum. Et c’est leur combinaison qui fait la caractéristique d’un rhum et que deux rhums qui seront produits à partir de la même canne pourront avoir un goût complètement différent. Avec le rhum Neisson 55, j’ai pu connaitre les variétés de cannes utilisées et également le mode de distillation. J’espère avec le temps pour voir faire des descriptions complètes qui me permettront de vraiment savoir ce qui distingue fondamentalement deux rhums.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214