Menu Fermer

Trois Rivières cuvée du Moulin [166/365]

Une petite entrée dans les rhums vieux agricoles avec ce Trois Rivières cuvée du Moulin. Autant en ti’vieux que sec, il accompagnera très bien vos soirées entre amis.

Ma rencontre avec le Trois Rivières cuvée du Moulin

J’ai trouvé ce rhum en grande surface cet été. Je cherchais un petit rhum pas trop cher pour me faire plaisir le soir. Je n’avais pas trouvé de cave intéressante près de là où je passais mes vacances. Je me suis donc rabattue sur ce que je pourrais trouver dans la grande surface du coin. Le choix n’était pas extraordinaire. Mais il y avait ce Trois Rivières Cuvée du Moulin. Je ne le connaissais pas et donc je me suis dit « pourquoi pas ? ».

Pourquoi découvrir le Trois Rivières cuvée du Moulin ?

Ce Trois Rivières cuvée du Moulin est un rhum idéal pour des soirées entre amis autour d’un jeu comme une partie de poker. Vous le servirez en ti’vieux et il accompagnera parfaitement cette soirée. C’est un rhum abordable et facile à trouver. Assez simple, il peut être appréciable par la plus grande part des amateurs. Avec ce rhum, vous avez de grandes chances de faire plaisir à vos amis.

Dégustation du Trois Rivières cuvée du Moulin en vidéo

L’histoire du Trois Rivières cuvée du Moulin

Trois Rivières est l’une des plantations les plus anciennes. Elle a plus de 350 ans d’histoire. Et elle commence non moins qu’avec Nicolas Fouquet, le Surintendant des Finances de Louis XIV. En 1660, il crée la plus grande plantation des Antilles, avec plus de 2000 hectares situés au sud de l’île.

Sa disgrâce ne permettra pas à Nicolas Fouquet d’accomplir son projet jusqu’au bout. Les propriétaires s’enchaîneront alors. C’est en 1785, avec l’acquisition de la propriété par Isaïe Marraud Des Grottes que du rhum commencera à être produit sur la plantation. À l’époque, la plantation est encore une grande sucrerie. Le rhum produit est du rhum de mélasse.

Trois Rivières connait un nouveau tournant dans son histoire en 1905. Amédée Aubéry rachète la propriété et décide de la moderniser. Le contexte de ce début du siècle est la chute de la demande de sucre. Amédée Aubéry décide donc également de cesser la production de sucre et de ne plus faire que du rhum qu’il commercialisera sous sa marque Duquesne. C’est le fils d’Aubéry qui finalisera le passage de Trois Rivières à la production de rhum agricole.

Dans les années 80, le rhum Trois Rivières commence à se commercialiser hors de l’île. Cela commence bien sûr par la métropole, mais le rhum Trois Rivières est tellement apprécié qu’il étend très vite ses ventes à l’Europe.

En 2012, Trois Rivières a été racheté par le groupe français Chevillon et rejoint donc La Mauny et Duquesne dans le groupe.

Le Trois Rivières cuvée du Moulin est un rhum vieilli 3 ans en fût de chêne et qui tire son nom de l’emblème de la marque, le moulin qui est situé devant la propriété à Sainte-Luce. Il est produit pour rappeler qu’autrefois, la canne à sucre était broyée dans ce moulin.

Caractéristiques

Marque

Le Trois Rivières cuvée du Moulin est un rhum vendu sous la marque Trois Rivières.

Transparence de la marque

C’est un rhum qui bénéficie de l’AOC Martinique.

Région

Ce rhum est produit et vieilli en Martinique

Type de rhum

C’est un rhum vieux agricole bénéficiant de l’Appellation d’Origine Contrôlée Martinique.

La bouteille

La bouteille est classique comme toutes les bouteilles Trois Rivières. L’emblème de la marque est gravé dans le verre. Contrairement aux précédentes éditions, celle-ci a une étiquette sombre.

Son prix

C’est un rhum qui se trouve entre 30 et 40 euros.

Où la trouver ?

Je l’ai trouvé en grande surface, mais vous pouvez le trouver sur Rhum Attitude et La Compagnie du Rhum. Il est aussi possible de le trouver chez des caves spécialisées.

Mode de distillation

Le rhum Trois Rivières est distillé en colonne à plateaux. Le rhum qui en sort titre entre 65° et 75°.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La Favorite fût 30 -Les Frères de la Côte [186/365]

Degré d’alcool

Le Trois Rivières cuvée du Moulin titre à 40 degrés.

Vieillissement

Ce rhum est vieilli 3 ans en fût de chêne.

Travail sur le rhum

Mis à part le respect du cahier des charges de l’AOC Martinique, il n’y a pas un soin particulier apporté à ce rhum. Il est vieilli 3 ans en fût de chêne et réduit à 40° d’alcool.

Les ajouts

Pas d’ajout dans ce rhum.

Le Trois Rivières cuvée du Moulin n’a pas été testé par Drecon. Mais les tests sur d’autres rhums de Trois Rivières révèle qu’aucun sucre n’est ajouté.

La couleur

La robe est assez claire entre la paille et le caramel avec des reflets cuivrés.

La dégustation du Trois Rivières cuvée du Moulin

Arômes

Boisé, agrumes, orange, citron, poivré, cacao.

Le nez

Le nez est directement sur un superbe boisé légèrement épicé. Les esters portent ce boisé sans être trop puissants. Le boisé emmène, avec lui, un très beau fruité, un fruité sur les agrumes entre l’orange et le citron. C’est pulpeux et frais. Et tout de même assez doux. Quand on s’y attarde un peu, on sent encore la canne fraîche qui est toujours présente de façon légère au nez. C’est cette canne fraîche qui donne toute sa beauté aux agrumes. Il a du peps, cela se voit qu’il est assez jeune.

Le contraste entre le nez et la bouche

Il y a un contraste très marquant dans ce rhum entre un nez boisé, mais surtout bien fruité et une bouche qui perd totalement le fruité pour laisser toute la place au poivré.

La bouche

Alors en bouche, c’est une sacrée explosion poivrée que l’on a. Un gros poivré qui avec les esters prend toute la bouche et s’installe avec force. C’est sec. L’attaque est vive sur le poivré, le boisé arrive à se faire une place dans cette aromatique très épicée. Il est bien présent et donne du caractère au poivré.

La finale

La finale est plutôt moyenne avec un poivré qui s’atténue légèrement et prend de légères notes de cacao qui apporte une légère douceur dans la gorge.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum qui peut se déguster sec, mais il donnera le meilleur de lui-même en cocktail. En ti’vieux, il est superbe.

Rapport qualité/prix

Si vous pouvez l’avoir pour 30 euros, c’est vraiment un très bon rapport qualité/prix.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai beaucoup aimé la dégustation de ce rhum. Qu’est-ce qu’il impressionnant ce poivré. En ti’vieux, le poivré s’atténue légèrement et il sera donc plus apprécié par des amateurs, dont ce côté, poivré pourrait les déranger.

Complexité

C’est un rhum très facile à déguster et sans une grande complexité. Il est idéal pour les jeunes amateurs.

La note

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 3/5

  • Le travail sur le rhum : 4/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 4/5

  • Le nez : 15/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 8/10

  • La bouche : 17/20

  • La finale : 5/10

  • Le rapport qualité/prix : 4/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5

La note globale de ce rhum est donc de 82 sur 100.

Et si vous testiez vous-même ce rhum ?

J’ai mes propres goûts, ma propre expérience olfactive et gustative. Le poivré est vraiment fort et ce n’est pas un point qui est forcément apprécié par tous. Pour vraiment savoir si le Trois Rivières Cuvée du Moulin est à votre goût, il vous faut le tester.

Vous pouvez trouver un sample de ce rhum sur Rhum Attitude.

Où retrouver Trois Rivières sur internet

Sources

Conclusion

C’est un rhum assez simple et très appréciable pour sa simplicité. Qu’est-ce qu’il est bon en ti’vieux ! Il passe trop bien. C’est vraiment un petit rhum festif qui brille par sa simplicité.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214