Menu Fermer

Variante d’un shrubb aux agrumes – Rhum Arrangé [162/365]

Les hivers festifs s’accompagnent de boissons riches en fruits et en épices. Il y a le shrubb bien sûr, mais c’est un rhum arrangé bien connu. Il faut s’aventurer un peu plus loin quand on veut se faire plaisir dans une grande famille?.

Ma rencontre avec le Rhum arrangé aux agrumes

Ce rhum, je l’ai imaginé pour les fêtes de fin d’année, mais aussi pour les grands rassemblement familiale. J’ai une famille plutôt grande et mes cousins aiment les boissons fortes et sucrées.

Au départ, je voulais faire un simple shrubb, mais cela me semblait finalement plus intéressant de mettre plus de fruits dans ce rhum?.

J’ai déjà pas mal d’épices pour faire mes rhums arrangés, j’ai donc été voir en magasin bio les fruits qu’il me plairait bien de mettre à macérer dans le rhum. Les agrumes étaient évident pour moi. J’ai donc pris de l’orange, de la mandarine et du citron. J’ai ajouté du fruit de la passion pour ajouter une petite douceur amère.

Avec tout cela j’ai décidé que j’ajouterais de la vanille, de la badiane, de la cannelle et du poivre?.

C’est le rhum arrangé le plus complexe que j’ai fait jusqu’ici. D’habitude je me contente de 2 ou 3 ingrédients dans mes rhums arrangés. Je trouve cela bien meilleur.

Le Rhum arrangé aux agrumes en vidéo

Caractéristiques

Type de rhum

C’est un rhum arrangé aux agrumes et aux épices.

La bouteille

C’est en fait une bonbonne de 5 litres avec un bec verseur idéal pour le service.

La recette

La recette est un peu longue à préparer, il y a beaucoup de découpes à faire :

  • 5 litres de Rhum agricole à 55°, principalement du HSE blanc 55° ici, et rien que ça ? ;

  • Deux belles oranges à jus. Personnellement, j’ai utilisé des oranges amères. C’est mon goût personnel. La plupart des gens préféreront des oranges normales ;

  • Deux citrons verts ;

  • Deux mandarines ;

  • Deux gousses de vanille Bourbon ;

  • Deux bâtons de cannelle ;

  • Deux badianes ;

  • Une quinzaine de grains de poivre ;

Les points particuliers de la préparation :

  • Pour les agrumes, personnellement, je voulais avoir l’amertume, j’ai donc épluché et découpé les agrumes grossièrement. Mais si vous ne voulez pas avoir l’amertume de ces fruits, la préparation sera un peu plus longue. Il faudra ne garder que les suprêmes des fruits?, il ne doit pas y avoir ne serais qu’un peu de blanc dans la macération. Choisissez également des oranges non amères ;

  • Comme dans toutes les recettes, la vanille doit être fendue. Je vous recommande comme je l’ai fait d’extraire les graines de la vanille et de les incorporer dans le rhum directement avec les bâtons de vanilles ;

  • La cannelle est forte, moi j’adore ça, mais elle peut vite être trop forte pour certaines personnes. Vous pouvez en mettre deux bâtons comme moi et les retirer au bout d’un mois de macération. Ou si vous voulez garder la cannelle dans le bocal, en mettre moins, un bâton ou même seulement un demi-bâton.

La recette n’est pas complexe, mais elle demande beaucoup de travail, elle est longue?. Mais le plaisir festif est au rendez-vous.

La macération

Au bout d’un mois de macération, le rhum a une super belle couleur, c’est dû à la cannelle qui a bien donné au rhum.

Les fruits ont beaucoup donné également au rhum et c’est magnifique.

Au bout d’un mois, il peut être intéressant de retirer la cannelle pour laisser de la place aux autres ingrédients de la préparation. Même moi, je dois avouer qu’il est sacrément porté sur la cannelle.

Sinon, pour le reste, il suffit de laisser le temps au temps pour que ce rhum devienne une merveille?.

Donc un mois de macération minimum, 3 mois pour une macération optimum et plus pour augmenter encore plus le plaisir.

Le prix de revient de la recette

C’est le rhum qui a coûté le plus cher pour cette recette, il y a tout de même 5 litres.

  • 5 litres de rhum à 14 euros le litre, 70 euros ;

  • 2 oranges + 2 mandarines + 2 citrons verts, environ 4 euros ;

  • 2 passions, 2 euros ;

  • 2 gousses de vanille, 10 euros ;

  • Les épices, environ 2 euros ;

  • 5cl de sirop de batterie, pour environ 0,5 euro.

Tout est bio et c’est important. Certains des agrumes que je mets dans le rhum y vont avec la peau. C’est important de les prendre bio pour ne pas mettre de produit dégueulasse dans le rhum.

Le prix de revient de ce rhum arrangé est donc de 88,5 euros?. Elle fait mal au portefeuille cette recette tout de même.

Originalité de la recette

Ce n’est pas ce que j’appellerai une recette originale. J’ai effectivement effectivement modifié la recette du shrubb, mais je n’ai pas fait de grandes folies. J’ai juste pris les fruits du moment que j’ai trouvé chez le marchand Bio?.

Degré d’alcool

Il est entre 45 et 50 degrés d’alcool.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Excellence rhum Diamond 2005 – Collection 2017 [79/365]

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum. Macération dans un bocal en verre et c’est du rhum blanc agricole.

La couleur

Il a une belle robe caramel. Elle est légèrement opaque avec un peu de dépôt.

La dégustation du Rhum arrangé aux agrumes

Arômes

Orange, agrumes, cannelle, passion, anis, amertume,

Le nez

Le nez est directement sur un superbe fruité. C’est la première chose qui nous vient, des agrumes avec en tête de cortège une orange très fraîche. Il y a également de belles notes de passion qui viennent juste donner un peu de peps à ce nez. C’est fruité et également gourmand. Le sirop de batterie a apporté un petit caramel, une toute petite touche et surtout de la douceur aux 55° du rhum utilisé pour cet arrangé. La cannelle est également très présente dans ce parfum, c’est l’épice qui s’est fait le plus de place. Remarque, j’en ai tout de même mis deux bâtons. L’anis et le poivré se sentent très légèrement, presque pas.

Contraste entre le nez et la bouche

Le contraste est léger, mais tout de même existant dans ce rhum arrangé. Le nez est beaucoup sur le fruit, cette orange fraîche très présente. Alors que la bouche fait beaucoup plus de place aux épices et surtout à la cannelle. C’est très intéressant.

La bouche

En bouche, il y a une très belle puissance apportée par le rhum agricole qui est encore bien présente. Une puissance fraîche et qui emmène avec elle les fruits de la macération. Il y a une bonne gourmandise dans ce rhum entre le fruit et le sirop de batterie, mais elle n’est pas oppressante. Il n’est pas trop liquoreux. L’orange est très présente en bouche, mais c’est la cannelle qui se fait la part belle en bouche. Elle est très présente. Pour les autres épices, c’est encore léger. La badiane apporte un peu d’anis, mais en petites notes. Le poivré est difficile à retrouver, il est noyé dans l’amertume et on pourrait se dire que s’il est encore là, c’est pour donner plus de caractère à cette amertume.

La finale

La finale est assez longue sur une superbe amertume orangée. C’est plutôt plaisant que la finale n’ait pas été annihilée par le sirop de batterie.

Retrouve-t-on les arômes de la macération ?

En grande partie oui.

Les agrumes se mélangent beaucoup et l’orange domine clairement, mais la mandarine et le citron sont bien là.

La passion est également bien présente en petite touche pour donner du peps.

La cannelle est superbement présente.

La vanille est subtile et apporte surtout de la rondeur.

La badiane est vraiment légère.

Pour parfaire le tout, j’aime à croire que le petit poivré qu’il y a dans le rhum est du fait des graines mises à macérer.

Mode de dégustation idéal

Ce rhum arrangé peut se déguster autant pur juste tiré de la bonbonne qu’en punch avec quelque jus de fruits que ce soit. Il est tout de même bien amer pur et pour beaucoup, il sera bien plus plaisant en cocktail où l’amertume pourra être masquée.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai pris beaucoup de plaisir à déguster ce rhum arrangé et surtout à retrouver toutes les aromatiques que j’ai voulu y faire s’installer. J’ai été étonné que malgré l’ajout de poivre dans la macération, le poivré soit si peu présent en bouche, l’amertume a pris le dessus. L’orange et la cannelle sont magnifiques.

La note

  • La bouteille : 4/5

  • Difficulté de la recette : 3/5

  • Originalité : 2/5

  • La couleur : 3/5

  • Le nez : 16/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 6/10

  • La bouche : 14/20

  • La finale : 7/10

  • Retrouve-t-on les arômes de la macération : 8/10

  • Mon plaisir à la dégustation : 8/10

La note globale de ce rhum est donc de 71 sur 100.

J’essaie la note sur 100 avec mes rhums arrangés. C’est différent d’avec les dégustations de rhum habituelles parce que je ne peux pas noter des éléments propres aux rhums commercialisés. Je verrais pour le prochain rhum arrangé à donner plus de place à la dégustation dans la note.

Conclusion

C’est le premier rhum arrangé que je vous présente en vidéo. J’ai pris le temps de bien tout préparer pour pouvoir tout filmer. C’est un premier essai pour voir comment cela passe à la caméra et voir comment améliorer la présentation afin que la recette soit le plus simple à suivre.

Je vais essayer au maximum d’alterner les vidéos entre dégustation de rhum et confection de rhum arrangé?.

C’est aussi un peu plus complexe à mettre en place puisqu’il y a un délai entre le moment de la confection et celui où je fais la dégustation. Dites-moi ce que vous pensez de cette présentation en vidéo dans les commentaires.

Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

3 Comments

  1. julien lesluin

    Bonjour,
    C’est une recette forte intéressante, mais effectivement à goûter régulièrement afin de gérer au mieux l’amertume et la cannelle.
    J’utilise régulièrement mes RA (au piment, à la fraise, à la passion,…) pour la préparation des mojito mais je n’avais jamais pensé de les utiliser dans un planteur.
    Une idée que je vais retenir.
    Je participe au tirage
    Merci et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214