Menu Fermer

Bielle versus Bologne, duel de rhum blanc

Une dégustation, c’est sympa, mais une comparaison entre deux rhums, c’est encore mieux. Je voulais vous présenter le Canne Grise de chez Bielle et on m’a demandé comment je le trouvais par rapport au Black Canne de Bologne. Et bien, je vous propose à tous cette comparaison.

Quelle est l’expression de ces deux rhums qui vous plaira le plus ?

Ma rencontre avec les rhums Bielle et Bologne

Ces deux rhums sont dans ma collection depuis un bon moment déjà. J’ai acquis le Black Cane en premier. Je l’avais dégusté dans un salon au stand de Bologne et il m’avait bien plu. Je l’ai acheté plus tard chez Christian de Montaguère.

Le Canne Grise, je ne l’ai eue qu’il y a un an. Je passais à l’Adresse gourmande et une fois n’est pas coutume, je suis reparti avec un peu plus d’un rhum. Avec ses 50 centilitres, le Canne Grise de chez Bielle reste tout de même bien abordable.

Avant cette dégustation, je ne les avais jamais confrontés. J’ai déjà eu l’occasion de confronter des rhums blancs avec des résultats étonnant comme notamment pour les Cannes bleues de chez Clément.

Même si je ne l’ai pas encore fait en vidéo, j’ai déjà confronté les Parcellaires de chez Longueteau et c’est une expérience fascinante à faire. On en apprend autant sur la finesse de nos sens que sur les possibilités d’un terroir dans le rhum. Si vous en avez l’occasion, je vous recommande de faire cette expérience.

Alors quand un abonné m’a demandé une comparaison entre le Canne Grise de Bielle dont je me proposais de faire une dégustation avec le Black Cane de Bologne, l’idée de faire un duel entre les deux rhums m’a semblé évidente.

Pourquoi faire un duel avec les rhums Bielle et Bologne ?

Ce sont deux rhums que j’affectionne particulièrement et que je bois essentiellement sec. Ce sont d’excellents rhums de dégustation. Je suis sûr que ce duel sera excellent.

Sans chercher à savoir pour le moment quel est le meilleur entre ces deux rhums, je peux vous dire qu’il n’y a aucune hésitation à avoir pour leur achat. Ils sont tous les deux autour des 30 euros et donc accessibles à la plupart des bourses.

Ce ne sont pas des rhums à 40 degrés, il faut donc tout de même avoir un peu de palais pour les apprécier pleinement, mais on s’y fait vite tellement c’est bon.

Ils sont excellents en dégustation sec ou même en ti’punch. Vous pouvez vous essayer aussi à les tester en Cocktail. Ce n’est pas quelque chose que j’ai essayé parce que je fais mes cocktails plutôt avec des rhums anglais, mais je suis sûr que ce doit être très bon.

Enfin, ce sont pour les deux de très belles expressions des rhums blancs pur jus de canne.

Les confronter pour ce duel, c’est confronter deux expressions des rhums blancs de Guadeloupe. Ce sont deux rhums qui ont beaucoup en commun, mais aussi beaucoup de différences. Bielle à Marie Galante et Bologne à Basse-Terre, l’un est issu de cannes grises, l’autre de canne noir. Et aussi le degré d’alcool qui est tout de même de 59 pour le Bielle et 50 pour le Bologne. Une petite différence qui n’est pas négligeable.

Enfin, Bielle et Bologne sont deux familles qui ont leur expression du rhum et il est plaisant d’en expérimenter les différences.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Canne Grise de chez Bielle est un rhum distillé en Guadeloupe à Marie Galante. Il est embouteillé à l’habitation et vendu sous la marque Rhum Bielle.

Le Black Cane de chez Bologne est un rhum distillé en Guadeloupe. Il est embouteillé à l’habitation et vendu sous la marque Rhum Bologne.

Transparence de la marque

Ces deux marques à communiquer au mieux sur la qualité de leurs rhums, des rhums pur jus de canne sans ajout.

Région

Les deux rhums viennent de la Guadeloupe

Type de rhum

Ce sont des rhums blancs pur jus de canne

La bouteille

Les deux sont dans des bouteilles plutôt classiques sans grand artifice, elles sont belles, mais c’est le contenu le plus important.

Son prix

Le bielle est vendue autour de 30 euros pour 50 cl.

Le Bologne est vendu autour de 35 euros pour 70 cl.

Où la trouver ?

Vous pouvez les trouver dans la plupart des caves spécialisées ou sur les sites de vente en ligne comme Rhum Attitude, Christian de Montaguère, Excellence Rhum et La Compagnie du rhum.

Rhum Attitude :

Christian de Montaguère :

Excellence Rhum :

La Compagnie du rhum :

Mode de distillation

Les deux sont distillés en Colonne

Degré d’alcool

Le Canne Grise de Bielle titre à 59 degrés et le Black Cane de Bologne titre lui à 50 degrés d’alcool.

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ces deux rhums.

Travail sur le rhum

Le travail tient essentiellement dans le savoir-faire, la méthode de distillation et dans le choix de la canne utilisée. Il n’y a pas de vieillissement pour ces deux rhums.

La réduction est différente, mais c’est de l’eau de source qui est utilisée pour les deux rhums.

Les ajouts

Pas d’ajout dans ces deux rhums

La couleur

La robe de ces deux rhums est d’une clarté limpide comme de l’eau de roche.

La dégustation du Black Cane de Bologne

Arômes

Canne fraîche, citron, huileux, minérale, olive, mousse, ananas, passion, poivre noir.

Le nez

Le nez est tout de suite sur une très belle canne fraîche, plutôt citronnée et légèrement huileuse. Il y a une belle rondeur et pourtant il y a un côté froid cassant, minéral, rocheux. Les esters ne sont pas agressifs. Ils sont bien puissants, c’est un rhum à 50 degrés, mais ils restent très plaisants avec un joli piquant.

Cela doit être dû au fait que la bouteille est ouverte depuis longtemps et qu’elle a fortement diminué. Le rhum a eu le temps de s’oxyder et donc d’évoluer. Il est très agréable à déguster ainsi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Clément Canne Bleue 2015 – rhum millésimé [108/365]

Il y a un côté végétal bien prononcé qui va sur la mousse d’arbre après la rosée. C’est un arôme frais et délicat. C’est mêlé à une petite note d’olive qui arrondit bien le tout.

Avec une petite aération, il y a un petit fruité très léger sur l’ananas et la passion qui fait son apparition. C’est très fin et presque imperceptible. Mais cela ajoute un peu de gourmandise à l’aromatique.

Le contraste entre le nez et la bouche

Ce rhum offre un superbe voyage, une fraîcheur délicate au nez et une chaleur gourmande en bouche qui repart avec la fraîcheur sur la finale.

La bouche

En bouche, on a un côté rond et huileux en bouche. L’Olive est encore présente. Les esters ont du caractère et ils viennent tapisser le palais avec un superbe piquant. C’est un rhum qui a du caractère. Les esters s’expriment vraiment bien en bouche par rapport à ce que j’en attendais avec le nez.

La finale

La finale est sur un poivré noir charnu, puissant et surtout très frais qui dur bien longtemps.

La dégustation du Canne Grise de Bielle

Arômes

Canne fraîche, végétale, minérale, maritime, huître, poivre gris

Le nez

Le Canne grise est sur un univers végétale, minérale et surtout maritime. Il y a un côté huître très présent au nez que j’affectionne particulièrement. C’est sans le côté iodé et le sel, vraiment sur l’huître. C’est délicat à exprimer, car on associe l’huître au iodé, mais là je trouve l’huître sans l’iode.

Les esters sont bien plus puissants dans le Bielle que dans le Bologne, c’est indéniable et aussi d’une plus belle fraîcheur. C’est léger, mais tout de même d’une plus grande fraîcheur. Certainement due à la petite gourmandise du Black Cane et ses 9 degrés de moins.

Tout comme le Bologne, le Bielle est bien entamé et a eu le temps de bien s’aérer dans la bouteille. L’évolution après quelque temps d’aération dans le verre est donc peu flagrante et clairement moins forte que pour le Bologne qui n’en avait pas une extraordinaire.

Le contraste entre le nez et la bouche

Comme pour le Bologne, le Bielle offre un superbe voyage, mais un petit plus. Une fraîcheur bien présente au nez et une chaleur gourmande en bouche qui repart avec la fraîcheur sur la finale.

La bouche

Ce Bielle a une superbe chaleur gourmande en bouche que je prends beaucoup de plaisir à apprécier. Cela réchauffe le palais. Les esters sont puissants et tapissent le palais avec un piquant très fort.

La Finale

Sur la finale, il repart sur une belle fraîcheur avec un poivré gris qui reste bien piquant pendant un bon moment.

Le duel

Je trouve que déguster deux rhums en parallèle est une expérience extraordinaire. Cela permet d’accentuer les éléments plus fins d’un rhum pour accentuer les différences qu’il y a entre deux rhums. Ces différences sont plus perceptibles et la dégustation en est plus riche.

Une très légère avance pour le Bielle Canne Grise, mais très légère. Un petit plus qui me fait choisir ce rhum au-dessus du Bologne, même si je ne le bouderai pas pour autant.

Mode de dégustation idéal

Ce sont deux rhums qui se dégustent très bien sec. Ils seront aussi très appréciables en ti-punch et en cocktail, mais ma préférence reste, de les déguster sec.

Rapport qualité/prix

Ce sont deux très bons rhums à des prix abordables.

Mon plaisir à la dégustation

Comme déjà expliqué plus haut, j’ai pris un grand plaisir à faire cette dégustation, surtout pour pouvoir expérimenter des différences vraiment subtiles qui ne se voient que lors de dégustation en parallèle comme celle-ci.

Complexité

Ce sont deux rhums qui ont une belle complexité. Nous ne sommes pas sur des rhums vieux, mais le plaisir est bien la et l’expérience très intéressante. Il faudra avoir un palais un peu expérimenté pour bien les apprécier parce qu’ils ne sont pas à 40 degrés. Mais je pense que ce sont des rhums qui peuvent plaire à tous.

La note du Black Cane de Bologne

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 4/5

  • Le travail sur le rhum : 5/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 5/5

  • Le nez : 16/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 3/5

  • La bouche : 15/20

  • La finale : 7/10

  • Le rapport qualité/prix : 5/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5

  • Complexité : 4/5

La note globale de ce rhum est donc de 84 sur 100.

La note du Canne Grise de Bielle

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 4/5

  • Le travail sur le rhum : 5/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 5/5

  • Le nez : 17/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 4/5

  • La bouche : 15/20

  • La finale : 7/10

  • Le rapport qualité/prix : 5/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5

  • Complexité : 4/5

La note globale de ce rhum est donc de 86 sur 100.

Ce qu’il fallait retenir

L’expérience d’une dégustation en parallèle de deux rhums permet de déceler des nuances subtiles que l’on n’aurait pas décelées autrement. Enfin, on pourrait bien les voir, mais leur présence ne serait pas aussi flagrante que dans une dégustation en face à face. Les différences se marquent plus et on y fait plus attention.

Je vous recommande donc d’essayer ce genre de dégustation si vous en avez la possibilité, ce sont des expériences très enrichissantes.

Où retrouver Bologne et Bielle sur internet

Conclusion

C’est une nouvelle dégustation que je fais avec plusieurs rhums en parallèle et il n’y a pas à dire, j’aime ça. Je pense en faire beaucoup plus à l’avenir. Cela me permettra aussi de vous présenter plus de rhums en une fois.

J’espère que vous avez aimé ce nouveau format.

Si tu as aimé cet article, partage-le sur Facebook ou Tweeter, cela m’aide beaucoup?. Et si tu trouves que je dis de la merde, surtout ne faites rien, tu risquerais de me faire de la pub involontairement?.

N’oublie pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214