Menu Fermer

Chantal Comte, une femme d’exception comme ses rhums

Alors que l’univers du rhum est monopolisé par les hommes, il est plaisant de savoir qu’une femme puisse avoir une place si importante. Quand on demande à un connaisseur de citer un embouteilleur, il a de grandes chances de parler de Luca Gargano. Mais, si on lui demande le nom d’une femme, c’est assurément de Chantal Comte que l’on va parler.

Avez-vous déjà eu l’occasion de goûter à une sélection de Chantal Comte ?

Qui est Chantal Comte ?

Chantal Comte est issue d’une famille riche et entreprenante. Son père a acquis des concessions automobiles aux Antilles françaises dans les années 60. Elle a pu alors découvrir la Martinique et elle en est tombée amoureuse.

Elle est connue pour ses embouteillages d’exception de rhums des Antilles françaises.

Chantal Comte est toutefois une vigneronne. Cela a été son métier durant 35 ans.

Chantal Comte a une histoire passionnante et si vous voulez en savoir plus sur ses expériences, je vous invite à lire son interview sur le Blog à Roger.

Des origines dans le vin

Chantal Comte a donc travaillé dans l’univers du vin avant d’être une embouteilleuse de renom dans le rhum.

Elle a donc travaillé comme vigneronne durant 35 ans dans la vallée du Rhône au Château de la Tuilerie. Aujourd’hui, même si elle est toujours propriétaire du vignoble, elle n’y travaille plus.

Son désir d’excellence est né dans le vin. Elle a développé un goût très fort pour les expériences gustatives d’exception et a voulu développer l’excellence des vins de la vallée du Rhône. Elle a notamment travaillé à la création de l’AOC Costières-de-Nîmes.

Elle est toujours à la recherche de la meilleure des qualités pour ses produits et ce qu’elle sélectionne.

Premier embouteilleur à avoir fait la part belle au rhum agricole

Le rhum a été en retard dans beaucoup d’aspects par rapport aux autres alcools. Il traîne une réputation d’alcool de mauvaise qualité et pourtant c’est l’eau-de-vie la plus vendue après le Whisky. Avant que Chantal Comte ne décide de se lancer dans l’aventure de l’embouteillage de Rhum, cela n’avait pas encore été fait. Il existait des embouteilleurs étrangers dans le whisky, mais pas dans le rhum. Et toujours portée par ses convictions et surtout par son amour des Antilles françaises, elle a embouteillé du rhum pur jus de canne.

Le précurseur de l’embouteillage de rhum est donc une femme.

Elle s’est lancée dans ce défi fou dans les années 80. À une époque où le rhum était particulièrement boudé par les consommateurs. Pas étonnant que les embouteillages qu’elle pouvait proposer n’aient pas eu de succès à l’époque, il n’y avait tout simplement pas encore de marché.

Mais cela n’a pas empêché Chantal de faire ses embouteillages. Elle en avait les moyens et cela ne restait qu’une très petite partie de son activité puisque ses revenues venaient de son vignoble.

Un apprentissage auprès des plus grands

Ce manque de débouché commercial ne l’a pas arrêté dans sa quête de l’excellence dans le rhum.

Le fait d’avoir passer beaucoup de temps en Martinique lui a donné l’occasion de côtoyer des artisans renommés dans le rhum comme André Depaz et Paul Hayot qui lui ont beaucoup appris dans l’univers du rhum. Particulièrement André Depaz pour qui elle a une grande affection et dont elle a cherché à faire mieux connaître ses rhums dans un contexte économique compliqué.

Durant la première partie de son engagement pour la promotion du rhum de qualité, elle aura surtout appris. Elle aura développé son palais et son nez.

Un goût très personnel

Chantal Comte a toujours été à la recherche de pur plaisir gustatif et olfactif que ce soit dans le vin ou le rhum.

Comme elle le dit elle-même, cela reste son goût à elle. Elle cherche avant tout à se faire plaisir à elle. Elle a la chance d’avoir un goût partagé par beaucoup d’amateurs avertis.

Si les débuts ont été difficiles, avec l’essor du rhum et l’engouement de beaucoup de jeunes amateurs à partir des années 2000, ses cuvées ont commencé à faire beaucoup d’émules dans l’univers du rhum. Les sélections de Chantal Comte ont commencé à se faire attendre et à s’arracher, parfois à prix d’or.

La renommée de Chantal Comte dans l’univers du rhum était alors acquise.

Chantal Comte ne propose pas de nouvelles sélections tous les ans. Elle recherche des rhums qui la touchent profondément et comme elle négocie directement auprès des producteurs, il ne lui est pas toujours possible de négocier ce qu’elle souhaite. Elle préfère ne rien proposer plutôt que de proposer quelque chose de simplement bon. Ce qu’elle veut, c’est le très bon.

En 2021, elle propose 4 nouveaux embouteillages après presque 3 ans sans rien avoir proposé. Il est assuré que ces nouvelles sélections vont faire des heureux.

L’atelier du rhum

Je vous ai déjà parlé des soirées dégustations qu’il est possible de faire auprès de cavistes ou entre amis. C’est aussi une prestation que je propose moi-même pour s’initier à la découverte de rhums.

Chantal Comte propose également des ateliers découverte du rhum, mais d’exception. Des dégustations où ses cuvées sont bien entendu mises en avant, mais également d’autres cuvées exceptionnelles. De quoi s’initier aux plus grands qu’il puisse être donné de découvrir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Naud 15 ans – Ron du Panama [134/365]

Chantal Comte propose également des ateliers mariages, le rhum et le chocolat ou encore le rhum et le fromage. Des ateliers où vous allez apprendre à apprécier le rhum dans de nouveaux contextes et expériences.

Si vous voulez en savoir plus sur ces ateliers, tout est sur son site.

Les collections de Chantal Comte

Chantal Comte a développé ses sélections sous plusieurs collections aux noms différents et aux attentes différentes. Ainsi, des amateurs ayant été conquis par une collection en particulier peuvent se concentrer sur celle-ci.

L’univers du rhum peut être assez cher et quand on cherche l’excellence, il le devient sans conteste.

Personnellement, les cuvées les plus prestigieuses de Chantal Comte sont trop chères pour moi. Mais elle a tout de même développé des collections plus accessibles pour les amateurs qui n’ont pas un porte-monnaie sans fond. Je pense particulièrement à la collection de l’arbre du voyageur dont les bouteilles sont en dessous de 100 euros et le nectar exceptionnel.

Je me suis tout de même fait plaisir en achetant des samples de certains Tours de l’or. Vous pourrez prochainement découvrir mes notes de dégustation sur le blog.

La Tour de l’Or

La collection prestige de Chantal Comte. Chaque cuvée de la Tour de l’Or est une cuvée exceptionnelle. Il est encore possible de trouver des bouteilles de ces rhums chez certains cavistes, mais rarement en dessous de 150 euros la bouteille.

Ces cuvées sont la plupart du temps des bruts de fût. Mais il y a déjà eu un blanc dans la collection La Tour de l’Or.

Le nom La Tour de l’Or n’est pas dû à la couleur profonde de ces nectars, mais à une symbolique historique. Pour rappeler Séville, la ville où Christophe Colomb a ramené les trésors du Nouveau Monde.

Chantal Comte est aussi férue d’histoire et elle aime donner une part d’histoire à ses cuvées.

La Collection La Tour de L’Or compte les meilleures cuvées sélectionnées par Chantal Comte et venant de distilleries de Martinique et de Guadeloupe comme Depaz et La Mauny.

La cuvée Caribaea

Chantal Comte soutient l’Association Caribaea Initiative. C’est une association qui travaille à la préservation de la faune de toutes les îles des Caraïbes.

Chantal Comte appose le logo de l’association sur toutes ses bouteilles depuis qu’elle la soutient et elle a aussi créé une cuvée spéciale pour soutenir l’association avec la Caribaea. L’ensemble des bénéfices de la vente de ces bouteilles est reversé à l’association pour l’aider dans son action.

C’est un rhum blanc à 50 degrés.

Fighting Spirit

Fighting Spirit est une collection de rhum blanc à 50 degrés. 3 superbes rhums blancs idéaux pour se faire une idée de l’excellence des rhums blancs pur jus de canne.

Le nom Fighting Spirit a deux significations. Une première pour rappeler la force de caractère du rhum. La deuxième est pour donner une image forte à ces rhums, pirate.

La collection comptait 2 rhums de Martinique jusqu’ici, en 2021, une nouvelle cuvée venant de Guadeloupe est venue compléter le tableau.

L’Arbre du Voyageur

La cuvée qui m’a vraiment fait apprécier les rhums de Chantal Comte.

C’est lors d’une soirée dégustation de Rhum Attitude que j’ai eu l’occasion de déguster mon premier rhum de chez Chantal Comte, le 3 ans d’âge. Cela m’a beaucoup plu.

Les cuvées de l’Arbre du Voyageur sont des rhums de terroirs réduits avec une eau de source dont la pureté est reconnue. L’idée de cette collection au-delà de son caractère exceptionnel est de proposer un véritable terroir.

Rhum Agricole Extra Vieux

Chantal Comte a également sorti des rhums au-delà de l’exceptionnel, par exemple le Plantation de la Montagne Pelée Grand Hors d’Âge XO.

Ce sont là des rhums de collection qui se trouve autour de 600 euros. Totalement hors de prix pour moi. Mais quand on recherche toujours l’exceptionnel, ce sont des prix qu’il est facile d’atteindre, surtout aujourd’hui où le prix des rhums vieux s’est envolé.

Sources

Conclusion

J’ai eu l’occasion de déguster les rhums de nombreux embouteilleurs. Certains cherchent à éduquer les amateurs, d’autres veulent faire découvrir des rhums qu’ils ont appréciés. Chantal Comte cherche elle l’excellence, l’exceptionnel. Elle s’adresse donc à une niche d’amateur qui a déjà un palais bien développé et pour la plupart de ses cuvées un porte-monnaie assez conséquent.

Ce n’est pas mon cas, mais avec quelques échantillons, j’ai pu explorer son univers et il est vrai que les rhums sélectionnés par Chantal Comte sont très bons. Même si je ne me ferai pas le plaisir d’acheter une de ses bouteilles, à part peut-être un Arbre du Voyageur, j’ai apprécié faire cette découverte et je comprends l’engouement qu’elle suscite auprès de certains.

Et vous, êtes-vous prêt à payer le prix fort pour un rhum d’exception ?

Si tu as aimé cet article, partage-le sur Facebook ou Tweeter, cela m’aide beaucoup?. Et si tu trouves que je dis de la merde, surtout ne faites rien, tu risquerais de me faire de la pub involontairement?.

N’oublie pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214