Menu Fermer

Fighting Spirit Gold, un rhum blanc par Chantal Comte

Chantal Comte est connue pour ses embouteillages de rhums vieux d’exception. Mais elle a également eu l’occasion de sélectionner quelques rhums blancs. Le Fighting Spirit Gold est l’un d’eux. Fer de lance de la gamme Fighting Spirit, le Gold est également un rhum d’exception avec une aromatique exceptionnelle.

Qu’est-ce qui fait de ce rhum blanc un rhum d’exception ?

Ma rencontre avec ce Fighting Spirit Gold

J’ai eu plusieurs occasions de déguster des rhums de Chantal Comte. Notamment durant des soirées dégustations organisées par Rhum Attitude.

Mais le premier rhum de Chantal Comte que j’ai dégusté, c’est le Fighting Spirit Blue pour l’écriture de mon premier livre sur les rhums à moins de 50 euros.

J’ai beaucoup apprécié cette dégustation.

Cela m’a donné envie d’en apprendre plus sur les rhums de Chantal Comte. Je n’avais pas sélectionné le Gold car il était légèrement au-dessus de 50 euros (en tout cas à l’époque où j’ai fait ma sélection), mais je me suis dit à l’époque que s’il était plus cher que le Blue, c’est qu’il devait être très bon.

C’est donc le Gold que j’ai acheté après avoir goûté le Blue.

Je n’ai jamais regretté cet achat. La bouteille n’a pas duré une année. En dégustation pure ou en ti’punch, j’ai vu le niveau baisser bien vite. Mais je n’arrivais pas à me limiter tellement c’était bon.

J’aurais mis le temps pour en faire une note de dégustation sur mon blog.

Pourquoi découvrir ce Fighting Spirit Gold ?

C’est un rhum à 50 degrés et d’une très belle qualité. Pour en apprécier toutes les qualités, il est donc préférable d’avoir un peu d’expérience.

Pour les jeunes amateurs je recommanderais de prendre le Fight Spirit Blue qui est bien plus abordable et vous aidera très bien à vous faire le palais tout en vous apportant beaucoup de plaisir.

C’est assurément un rhum à déguster qui se prêtera bien également à boire en ti’punch.

C’est aussi une très belle découverte à faire. Au milieu de tous les blancs classiques, il vous offrira un voyage étonnant.

Si vous êtes un amateur averti et que vous voulez vous exercer à des choses plus complexes, le Fight Spirit Gold peut vous offrir un défi très intéressant et vous aider à développer votre palais.

Un rhum pour les amateurs avertis

Un rhum de dégustation , un rhum pour développer son palais sur les rhums blancs de qualité et pour la découverte .

  • Matière première

    Pur jus

  • Vieillissement

    Non Vieilli

  • Degrés d’alcool

    50°

Sucré

Sec

Doux

Intense

0 €

200 € et plus

Martinique

Aromatiques:



Ma note:

  • Le nez 18/20
  • La bouche 17/20
  • La complexité 18/20
  • La marque 18/20
  • Mon avis 19/20

Le nez

La bouche

La complexité

La marque

Mon avis

L’histoire du Fighting Spirit Gold

Le Fighting Spirit Gold est issu de la collection Fighting Spirit de Chantal Comte.

Pour cette collection, Chantal Comte a sélectionné des rhums blancs pur jus de canne avec un fort caractère et une très belle complexité aromatique, une collection de rhums blancs.

Chantal Comte ne sélectionne que rarement des rhums blancs. Quand elle a créé la collection Fight Spirit. Habituée à privilégier les rhums vieux et extra vieux, elle a voulu relever le défi de trouver des rhums blancs pouvant rentrer dans sa collection. Des rhums blancs de qualité, des rhums blancs exceptionnels.

Le Fighting Spirit Gold est la version supérieure.

Si vous voulez en savoir plus sur Chantal Comte et ses embouteillages, je vous invite à lire mon article sur elle.

Caractéristiques du Fighting Spirit Gold

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Fighting Spirit Gold est un rhum de Martinique, embouteillé en Martinique et vendu sous la marque Fighting Spirit de Chantal Comte

Transparence de la marque

Le nom de la distillerie est caché. Nous savons que c’est un rhum pur jus de canne venant d’une distillerie martiniquaise.

Région

C’est un rhum qui vient de Martinique.

Type de rhum

C’est un rhum blanc pur jus de canne.

La bouteille

La bouteille est élancée, assez haute et aussi design. C’est la version Gold alors la base est colorée en or. C’est une belle bouteille.

Son prix

C’est un rhum qui se vend entre 45 et 55 euros.

Où la trouver ?

Vous pouvez la trouver sur Rhum Attitude, la Compagnie du Rhum, Excellence Rhum ou chez Christian de Montaguère. Vous pouvez aussi encore la trouver chez certains cavistes.

Mode de distillation

C’est un rhum distillé en colonne.

Degré d’alcool

Le Fighting Spirit Gold a été réduit à 50 degrés.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Barcelo Imperial – Ron République Dominicaine [151/365]

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum.

Travail sur le rhum

Ce rhum a été justement réduit avec soin à 50 degrés de façon à garder la qualité du rhum et permettre une belle intégration de l’alcool.

Les ajouts

Pas d’ajout dans ce rhum.

La couleur

La robe est cristalline.

La dégustation du Fighting Spirit Gold

Arômes

Fruité, citron, citron jaune, citron vert, mangue, passion, herbe fraîche, humus, cerise, iodée, poivrée.

Le nez

Simplement en le versant dans le verre, il y a de superbes notes fruitées qui s’envolent et parfument la pièce. C’est très plaisant, j’ai envie d’y porter tout de suite le nez.

Au nez, je confirme ces superbes notes fruitées. Les Esters sont bien présents, puissants et pleins de caractère. Ce rhum a un superbe peps et une étonnante fraîcheur. Le fruité est gourmand, rond.

J’ai eu au premier nez une belle note de cerise. Je ne l’ai pas retrouvé par la suite, mais cette première impression m’a laissé rêveur.

On est clairement sur un fruité sur les agrumes, citron, citron jaune. Mais ce n’est pas tout, car pour expliquer la gourmandise, il faut des fruits plus doux. Il y a de mangue qui apporte la douceur et la rondeur ainsi que de la passion pour parfaire le fruité.

Avec une bonne aération, les esters prennent de la puissance et attaquent bien plus fort. Attention à ne pas se brûler le nez. Le citron jaune se mêle à du citron vert. Le parfum est plus frais, avec plus de peps et il aurait presque perdu sa gourmandise, remplacée par un petit côté végétal. C’est fin. De petites notes légères d’herbe fraîche.

Le contraste entre le nez et la bouche

J’ai beaucoup apprécié le voyage offert par ce rhum. Le nez commence avec un fruité gourmand qui se rafraîchit sur le végétal avec l’aération et qui tombe totalement dans le végétal en bouche.

La bouche

La bouche est très fraîche, plaisante et surtout piquante. Ce n’est pas une vague qui vient me submerger, j’ai même cru qu’elle serait calme. C’est huileux et j’ai presque cru que ce serait doux. Elle vient imprégner le palais lentement, mais tout de même avec force de caractère. Les esters sont d’une très belle puissance et apportent une très belle fraîcheur en bouche, comme une brise marine légèrement iodée.

La bouche est vraiment végétale. On est sur de l’herbe fraîchement coupée. C’est frais.

L’alcool est vraiment bien intégré.

La finale

La finale est bien poivrée avec une légère amertume. Elle est bien longue et plaisante.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de dégustation. La qualité de ce rhum vous poussera à le savourer essentiellement pur, mais sachez qu’il passe également très bien avec une petite joue de citron.

Rapport qualité/prix

Même si c’est un rhum qui commence à être cher pour un rhum blanc, pour sa qualité, le prix est justifié.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai encore pris un grand plaisir à la dégustation de ce rhum. Je me suis rappelé quelque souvenir de dégustations précédentes. Je me rends compte avec cette dégustation que j’ai vraiment évolué autant au palais que dans mon appréciation de la complexité d’un rhum.

Complexité

C’est un rhum d’une très belle complexité, surtout pour un blanc. Il sera plus intéressant d’avoir une expérience pour bien apprécier ce rhum.

La note

  • La transparence : 8/10
  • La bouteille : 5/5
  • Le travail sur le rhum : 5/5
  • Les ajouts : 5/5
  • La couleur : 5/5
  • Le nez : 18/20
  • Le contraste entre le nez et la bouche : 5/5
  • La bouche : 17/20
  • La finale : 9/10
  • Le rapport qualité/prix : 4/5
  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5
  • Complexité : 4/5

La note globale de ce rhum est donc de 90 sur 100.

Où retrouver les rhums de Chantal Comte sur internet

Conclusion

Je commence mon exploration des rhums de Chantal Comte avec un blanc alors que l’on penserait plutôt chercher un petit Tour de l’Or. Cela va venir. Mais j’ai pris grand plaisir à commencer doucement avec un blanc et me rappeler la qualité de ces rhums, la justesse de cette sélection. Cela m’a mis en bonne condition pour la suite des dégustations que je vais pouvoir faire.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir les rhums de Chantal Comte, si ce n’est pas encore le cas, je pense que le prochain finira de vous convaincre.

Pensiez-vous qu’un rhum blanc puisse être d’une très grande qualité ?

Si tu as aimé cet article, partage-le sur Facebook ou Tweeter, cela m’aide beaucoup?. Et si tu trouves que je dis de la merde, surtout ne faites rien, tu risquerais de me faire de la pub involontairement?.

N’oublie pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214