Menu Fermer

Séverin VSOP, un rhum qui va disparaître

Un rhum coup de cœur pour moi, l’un des premiers rhums agricoles que j’ai bus et qui m’a converti à l’agricole. Le Séverin VSOP original va bientôt être difficile à trouver et remplacé par la nouvelle version produite par le nouveau propriétaire de la distillerie. Et je suis triste.

Pourquoi suis-je triste de voir un tel rhum disparaître ?

Ma rencontre avec le Séverin VSOP

Ma première dégustation d’un Séverin VSOP remonte à une dégustation que j’ai faite chez Christian de Montaguère. Une dégustation que j’ai faite alors que je débutais tout juste dans l’univers du rhum.

Si vous voulez en savoir plus sur cette dégustation, vous pouvez lire l’article que j’avais fait à l’époque. Une dégustation faite alors que j’avais le palais en plein développement encore à l’époque et beaucoup moins d’aisance à parler de mes dégustations.

C’est amusant de voir l’évolution de mes notes de dégustation avec le temps.

J’ai eu une grande affection pour ce rhum et cela très rapidement. C’est le rhum agricole vieux que j’ai le plus acheté depuis que je suis dans l’univers du rhum, entre 5 et 6 bouteilles.

Je l’ai même fait gagner à un amateur avec un concours sur ma page Facebook. Cela m’a donné l’occasion de rencontrer un amateur de rhum aussi passionné que moi. Il l’a d’ailleurs splitté pour pouvoir la partager avec d’autres amateurs.

Il est l’un des rhums ayant fait partie de mon premier set quotidien. Et c’est celui qui y est resté le plus longtemps, puisque c’est le seul qui y soit encore.

Pourquoi découvrir le Séverin VSOP ?

Un rhum à offrir.

Un rhum qui plaira à tous les amateurs.

Un rhum qui se boit comme il se déguste.

Un rhum que l’on peut faire découvrir et partager avec ses amis.

Un rhum qui est une très belle entrée dans l’univers des rhums agricoles vieux.

C’est un très beau rhum sur un profil aromatique fruité et surtout très accessible. Il peut se boire en toute occasion. Encore jeune, un degré accessible et une complexité intéressante font de ce rhum, une très belle expérience à offrir à de jeunes amateurs et peut parfaitement plaire à des amateurs plus avertis.

C’est un rhum en voit de disparition, si vous avez l’occasion de le découvrir, n’hésitez pas. Cela en fait aussi un rhum qui va devenir collector.

Un rhum pour tous

Un rhum de dégustation , idéal en cocktail et maintenant à collectionner .

Un rhum pour s’initier à la dégustation et pour découvrir l’univers des rhums agricoles .

Il est idéal en apéritif , en entrée , avec du chocolat ou un cigare sec et épicé .

  • Matière première

    Pur jus

  • Type

    Rhum vieux

  • Degrés d’alcool

    42°

Sucré

Sec

Doux

Intense

0 €

200 € et +

Guadeloupe

Aromatiques:

Ma note:

  • Le nez 18/20
  • La bouche 17/20
  • La complexité 17/20
  • La marque 20/20
  • Mon avis 19/20
Le nez

La bouche

La complexité

La marque

Mon avis

L’histoire de ce rhum d’un siècle

Le Séverin VSOP est un rhum classique de la gamme des rhums du Domaine de Séverin et produits par la famille Marsolle.

Ce n’est pas l’objet de cet article, mais la famille Marsolle a perdu le droit d’exploitation de la distillerie. Le matériel a été déplacé et les nouveaux embouteillages que l’on peut trouver maintenant même en grande surface ne sont pas produits par la famille Marsolle.

C’est une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre et créé deux camps.

Personnellement, même si je ne souhaite pas discuter de l’affaire au niveau financier. J’ai simplement constaté qu’à mon goût, les nouveaux embouteillages n’étaient pas au niveau des anciens. Le niveau de qualité semble avoir baissé.

Cette version du Séverin VSOP est donc un rhum qui n’est plus produit.

C’est comme si la distillerie Séverin avait fermé et qu’une nouvelle distillerie était née à la place. Elle utilise l’historique de la distillerie sans en avoir le savoir-faire.

Je ferais un article à ce sujet prochainement. Cela demande beaucoup de travail de recherche. Je veux essayer d’être le plus neutre possible, même si j’ai une préférence gustative pour ce que faisait la famille Marsolle.

Caractéristiques du Séverin VSOP

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Séverin VSOP est un rhum distillé et vieilli en Guadeloupe au domaine de Séverin. Il a bénéficié d’une maturation dans le chai du Domaine de Séverin où il a été embouteillé. Il est vendu sous la marque Domaine de Séverin.

Transparence de la marque

Le Séverin VSOP est un rhum agricole pur jus. Le savoir-faire de la famille Marsolle n’est plus à prouver.

Région

C’est un rhum venant de Guadeloupe

Type de rhum

C’est un rhum agricole vieux

La bouteille

La bouteille a une base épaisse qui lui donne une bonne carrure. J’aime bien ce genre de bouteille solide.

Son prix

C’est un rhum qui s’est vendu autour de 50 euros.

Où la trouver ?

Il est de plus en plus difficile de la trouver, mais elle se trouve tout de même encore chez certains cavistes.

Mode de distillation

Distillation en colonne

Degré d’alcool

C’est un rhum qui titre à 42 degrés d’alcool.

Vieillissement

Le Séverin VSOP est un assemblage de rhums ayant vieilli un minimum de 4 dans les chais de la distillerie.

Travail sur le rhum

La Famille Séverin a un savoir-faire indéniable qui lui permet de donner un magnifique fruité à ses rhums que peu de distilleries ont égalés. Et surtout, un savoir-faire que n’ont pas su reproduire les nouveaux propriétaires de la distillerie.

Les ajouts

Pas d’ajout dans ce rhum.

La couleur

La robe est d’une belle couleur caramel avec des reflets d’or.

La dégustation du Séverin VSOP

Arômes

Canne fraîche, orange, citron, ananas, passion, caramel, thym, hydromel, bois, beurre, poivre noir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La Table du Loup - bar à rhums [69/365]

Le nez

C’est toujours un moment que j’affectionne quand je verse le rhum dans le verre et que ce parfum fruité commence à emplir la pièce. Ce fruité est vraiment magique. Les épices et le boisé sont présents, mais assez légers dans ces premiers effluves. C’est un fruité bien gourmand porté par des esters assez doux et peu agressif qui domine l’aromatique. On a presque la sensation de chair des fruits en bouche tellement le parfum est puissant. Il y a des agrumes, c’est une évidence avec l’orange qui domine, un superbe zeste d’orange. Il y a également une belle gourmandise sur l’ananas et la passion, une gourmandise fraîche et piquante.

Il y a une petite gourmandise autour du caramel, c’est le sucre des fruits qui a été caramélisé, un caramel frais.

Avec l’aération, il y a une gourmandise ronde et huileuse qui se fait sentir. Cela donne presque une texture à ce parfum. C’est étonnant. Il y a presque une ressemblance avec la gourmandise de l’hydromel.

Le boisé est donc léger, même après l’aération. Il est jeune avec des épices fraîches et délicates, je dirais du thym frais. C’est un boisé très fin et discret. Ce boisé est juste un petit aromate pour sublimer le fruité.

Je pourrais rester des heures et des heures à profiter de ce doux parfum.

Le contraste entre le nez et la bouche

Le contraste dans ce rhum est assez subtil. Le fruité qui est sublime et qui se retrouve aussi bien au nez qu’en bouche, rend le contraste difficile à noter. Le boisé est bien plus marqué en bouche qu’au nez et surtout le nez est bien plus gourmand que la bouche. Tout cela offre un voyage étonnant et très plaisant.

La bouche

En bouche, il est accessible et ne prend pas la bouche avec force. Il est sec, la texture est vraiment fine en bouche. Les esters imprègnent doucement le palais avec un petit piquant délicat. Les esters ne sont pas agressifs et les 42 degrés s’expriment avec justesse. Il y a très vite un fruité frais qui a été précédé par une note fuguasse de litchi. La canne fraîche est encore bien présente et même très belle.

À l’aspiration, c’est une petite note beurrée que j’ai trouvée. C’est assez amusant de trouver cette petite note alors que le reste de la bouche est sec et très loin d’être huileux.

Le boisé a une plus belle présence en bouche qu’au nez. Il y a une épice légèrement toastée qui vient chatouiller le palais. C’est très plaisant. Elle est sur un poivré bien noire avec une très légère amertume que l’on prend plaisir à retrouver à chaque régurgitation.

La finale

La finale est toute beauté. On sent que l’on va pouvoir profiter de ce parfum un bon moment en bouche.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de dégustation qui se prête parfaitement au cocktail. Il est même très bon en ti’vieux.

Je l’ai testé en Daïquiri et je l’ai trouvé très agréable, très doux. Le fruité du Séverin est légèrement en deçà du citron, mais le mélange se fait bien et la dégustation est très plaisante.

Rapport qualité/prix

C’est un rhum qui se trouve à 50 euros et donc qui commence à être cher pour une part des consommateurs. Mais il reste encore abordable, surtout pour la qualité du rhum.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai encore pris un grand plaisir à faire cette dégustation. Je me suis amusé à regarder ma note de dégustation d’époque et j’ai pu me rendre compte que j’avais bien évolué.

Ce Séverin VSOP est un rhum que j’aime toujours autant, mais les sensations qu’il me procure ont évolué. Le fruité est toujours une part de l’aromatique qui me fascine dans ce rhum. Mais je décèle aujourd’hui beaucoup plus de choses. Le voyage est bien plus riche. Et ce constat est très plaisant.

Complexité

C’est un rhum d’une belle complexité. Ce n’est pas d’une grande complexité, mais ce rhum est assez complexe pour offrir un beau voyage. Un bon plaisir pour les amateurs avertis et une belle initiation pour des amateurs un peu plus jeunes.

La note

  • La transparence : 10/10
  • La bouteille : 4/5
  • Le travail sur le rhum : 5/5
  • Les ajouts : 5/5
  • La couleur : 5/5
  • Le nez : 18/20
  • Le contraste entre le nez et la bouche : 4/5
  • La bouche : 17/20
  • La finale : 9/10
  • Le rapport qualité/prix : 5/5
  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5
  • Complexité : 4/5

La note globale de ce rhum est donc de 91 sur 100.

Ce qu’il fallait retenir

Le Séverin VSOP est un rhum accessible, fruité, très plaisant autant au nez qu’en bouche. C’est un rhum qui peut plaire autant à de jeunes amateurs qu’à des amateurs plus avertis. Sans grande, il a une belle complexité et son faible degré en fait un excellent rhum pour initier de jeunes amateurs au rhum pur jus de canne.

Cela reste, toutefois, un rhum qui n’est plus produit et qui est donc voué à disparaître.

Conclusion

Je garde ce rhum tout près de mon cœur. Cela me fera mal quand je finirai la dernière bouteille et que malgré que ce soit un rhum classique, je sais que je ne pourrais plus en boire. Il m’a amené à aimer le rhum agricole, à me le faire découvrir. Et rien que pour cela, c’est un grand rhum.

Quel est le rhum qui est à l’origine de votre plaisir avec les rhums agricoles ?

Si tu as aimé cet article, partage-le sur Facebook ou Tweeter, cela m’aide beaucoup?. Et si tu trouves que je dis de la merde, surtout ne faites rien, tu risquerais de me faire de la pub involontairement?.

N’oublie pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214