Menu Fermer

Dead Head Dark Chocolate Rum 5 ans [137/365]

Découverte du Dead Head Dark Chocolate pour le dixième jour du calendrier de l’avent du rhum. On passe clairement dans le camp des arrangés avec ce Rhum ?.

Ma rencontre avec le Dead Head Dark Chocolate

Dixième rhum du calendrier de l’avent du rhum (24 days of rum). C’est un rhum que je connais et que j’ai déjà eu l’occasion de goûter. C’était lors du Rhum Fest Paris 2018. C’était assez rapide et je n’en garde vraiment pas un souvenir bien précis. Je n’avais pas fait de note de dégustation à l’époque. C’est donc l’occasion de le faire ?.

Ce que l’on peut déjà dire, c’est qu’il est boudé par les amateurs français. Très peu de blogs en parlent alors qu’il est assez facile de le trouver chez les cavistes spécialisés ?.

L’histoire du Dead Head Dark Chocolate

Il m’a été difficile de trouver des informations sur Dead Head. Il y en a sur le site de Dead Head, mais il faut la trouver. C’est un site vraiment mal foutu, pas du tout accessible. Cela a été une prise de tête de chercher l’information et finalement je suis tombé dessus par pur hasard ?.

Et puis au final, rien ?. Aucune information sur la distillerie, sur la fabrication du rhum. Juste une philosophie qui les a menés à l’utilisation de la bouteille.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Dead Head Dark Chocolate est un rhum vendu sous la marque Dead Head. Le reste est inconnu.

Transparence de la marque

Comment faire plus opaque ?. Il n’y a qu’une bouteille à vendre, tout le reste est inconnu. On a une vague information sur le fait que le rhum vient du Mexique, mais ce n’est que la société qui y est basée. D’où vient le rhum, c’est une autre question ?

Il n’y a aucune information sur la recette de ce rhum mis à part qu’il y a une infusion de cacao dans le rhum. Mais il y a bien plus, c’est sûr.

Région

Ce rhum nous vient du Mexique.

Type de rhum

C’est un assemblage de rhums de mélasse et de jus de canne ayant vieilli 5 ans et infusé au cacao.

La bouteille

La bouteille est des plus originale. C’est une tête de singe réduite, noir avec les cordelettes qui ferment la bouche et les yeux. Cette forme a été choisie pour symboliser la première tentative de création de l’homme dans le livre de la création Maya. Issu de la terre et du bois, c’est le singe qui naquit. Au deuxième essai, l’homme fut créé avec du cacao.

C’est peut-être la seule chose qui est vraiment bien soignée dans ce rhum ?.

Son prix

C’est un rhum qui se trouve entre 50 et 65 euros.

Où la trouver ?

Vous pouvez le trouver sur Excellence Rhum, Rhum Attitude ou La Compagnie du Rhum. Vous pouvez également le trouver chez votre caviste préféré.

Mode de distillation

Aucune information.

Degré d’alcool

Le Dead Head Dark Chocolate titre à 35 degrés. Encore une preuve que c’est un rhum arrangé.

Vieillissement

Avant de bénéficier d’une infusion de cacao, ce rhum a vieilli durant 5 ans dans des fûts de chêne français et américain. Ce rhum est assemblé avant d’être infusé.

Travail sur le rhum

Ce rhum est effectivement travaillé ? et à ce niveau là, pour moi, c’est du rhum arrangé et non un épicé. Mais bon, la dénomination ne change pas la nature du produit. Au moins je sais que je vais déguster un rhum modifié ?.

Les ajouts

Le Dead Head Dark Chocolate n’a pas été testé par Drecon. Mais il est indéniable qu’il y a un ajout de sucre en plus de l’infusion de cacao, ou alors qu’il y a du sucre dans l’infusion. Mais de ce côté-là, il y a un manque de transparence.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Saint James 1765 cuvée anniversaire 250 ans [39/365]

La couleur

La robe est caramel.

La dégustation du Dead Head Dark Chocolate

Arômes

Vanille, caramel, cacao, orange confite, cannelle.

Le nez

Au nez, les esters sont très légers et doux. Ils sont accompagnés d’une aromatique très gourmande sur la vanille, le caramel et le cacao. Il y a également une note d’orange confite qui apporte le fruité au parfum. Il y a un peu d’épices, de la cannelle. Mais le bois est complètement masqué.

Avec l’aération, la cannelle et un petit fumé prennent un peu plus de place dans le parfum, mais le bois n’est toujours pas là.

Le contraste entre le nez et la bouche

Aucun contraste, il est totalement linéaire.

La bouche

En bouche, il a une texture suave et huileuse. Les esters sont vraiment doux sans aucune agressivité. Il est d’une grande gourmandise en bouche également. On retrouve tout ce qu’il y a au nez avec la vanille, le caramel, un certain cacao et de la cannelle. Il manque peut-être l’orange.

La finale

La finale est presque inexistante sur une petite gourmandise qui s’évanouit très vite.

Mode de dégustation idéal

Heu, bon, il faut vraiment le prendre pour un rhum arrangé bien sucré. C’est comme cela que je l’ai dégusté et je n’ai donc pas été surpris par cette aromatique. C’est un rhum pour de jeunes amateurs, il ne plaira pas à des amateurs confirmés.

Rapport qualité/prix

Même si on prend la base de 50 euros, je trouve cela trop cher. C’est un rhum fabriqué, il n’y a aucune preuve que c’est bien un 5 ans d’âge derrière ce rhum arrangé, tout le boisé a disparu. À partir de 30 euros, cela pourrait devenir envisageable.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai pris un petit plaisir à la dégustation de ce rhum. Un peu déçu qu’il n’y ait que le profil fabriqué qui apparaisse dans ce profil. Je n’ai rien vu du 5 ans d’âge ?. Sérieux, tu prends du Havana Club, tu y mets de l’arôme de vanille, de caramel, de chocolat et de cannelle et tu as le même rhum.

Complexité

C’est un rhum qui n’a pas de complexité. Le profil est complètement fabriqué et se décrypte facilement.

La note

  • La transparence : 0/10

  • La bouteille : 5/5

  • Le travail sur le rhum : 0/5

  • Les ajouts : 1/5

  • La couleur : 3/5

  • Le nez : 14/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 0/5

  • La bouche : 12/20

  • La finale : 0/10

  • Le rapport qualité/prix : 1/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 3/5

  • Complexité : 1/5

La note globale de ce rhum est donc de 40 sur 100.

C’est le deuxième rhum que je note en dessous de 50 points. Je veux bien la bouteille pour la décoration, mais le contenu, je peux m’en passer ?.

Où retrouver Dead Head sur internet

  • Dead Head dispose de son propre site (en anglais), mais vous allez vous faire mal en le visitant ;
  • Vous pouvez retrouver la marque sur Facebook ;
  • Vous pouvez suivre Dead Head sur Instagram, YouTube et Twitter.

Les commentaires Facebook sur ce rhum

La communauté est forte sur les réseaux sociaux et de nombreux commentaires sont faits sur les rhums. Je préfère me faire mon propre avis personnellement, mais cela reste une mine d’information et des avis qui peuvent être très différents du mien :

Sources

Conclusion

Cela me plairait bien de trouver une de ces bouteilles pour la décoration de mon bar. Il faut avouer qu’elles sont étonnantes et vraiment bien faites. Mais je ne mettrais pas 50 euros dans une bouteille. Absolutely not ?.

Après, je suis content d’avoir pu faire une dégustation avec un simple sample de ce rhum.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214