Menu Fermer

Flying Dutchman 3 – Premium Dark Rum [136/365]

Découverte du Flying Dutchman 3 pour le neuvième jour du calendrier de l’avent du rhum. Nous continuons notre voyage autour des rhums en passant par les Pays-Bas. ?

Ma rencontre avec le Flying Dutchman 3

Neuvième rhum du calendrier de l’avent du rhum (24 days of rum). J’ai vraiment de la chance de ne tomber jusqu’à maintenant sur aucun rhum que je ne connais. Chaque jour est une nouvelle dégustation. Cette fois-ci, j’ai trouvé un peu plus d’information, c’est toujours un rhum compliqué à se procurer en France, mais au moins on en parle un peu ?.

L’histoire du Flying Dutchman 3

Le Flying Duchman 3 est un rhum produit par la distillerie Zuidam qui a été créée en 1975 par Fred Van Zuidam. Zuidam est donc une distillerie assez jeune dans le monde du rhum. Fred Van a créé cette distillerie dans le désir de produire des produits de qualité supérieure.

Les débuts ont été hésitants à la recherche d’une identité. La construction d’une réputation est compliquée et demande du temps, même quand le produit est de bonne qualité. Il faudra 10 ans à la distillerie pour se hisser à la meilleure place des distilleries des Pays-Bas.

Au long des décennies, la distillerie s’est agrandie. Alors qu’elle a été créée dans un entrepôt de 300 m², elle s’étale sur 3600 m² de terrain et une technologie de pointe pour produire le rhum.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Flying Dutchman 3 est un rhum produit et distillé aux Pays-Bas à la distillerie Zuidam. Il est embouteillé et distribué sous la marque Flying Dutchman.

Transparence de la marque

La famille Zuidam donne beaucoup d’information sur leur processus de fabrication du rhum. La fermentation, la distillation et le vieillissement. Cela semble plutôt transparent.

Je regrette de ne pas savoir d’où vient la mélasse.

Ce rhum est un premium dark rum. Cela peut vouloir dire que c’est un rhum épicé, mais il ne semble pas l’être. Il n’y a pas d’information à ce sujet.

Région

Ce rhum est produit aux Pays-Bas

Type de rhum

C’est un rhum de mélasse vieilli

La bouteille

La bouteille est plutôt classique pour une bouteille de rhum. L’étiquette a un certain cachet.

Son prix

C’est un rhum qui se trouve autour des 35 euros.

Où la trouver ?

Je ne l’ai trouvé que sur Excellence Rhum. Il est peut-être encore possible de le trouver dans d’autres caves spécialisées.

Fermentation

Avant distillation, la mélasse est mise en fermentation durant 2 semaines et contrôlée à basse température avec deux souches de levure différentes.

Mode de distillation

La distillerie Zuidam utilise des alambics cooper still qui ont une petite contenance. Le rhum est distillé 3 fois pour arriver au résultat souhaité. Je trouve que c’est beaucoup. Mais cela semble être dû à la fermentation longue et que c’est la seule manière d’arriver à l’aromatique attendue par le maître de chai.

Degré d’alcool

Le Flying Dutchman 3 titre à 40 degrés. Il y a une première réduction avant de mettre le rhum à vieillir et une deuxième réduction pour arriver à 40° avant embouteillage.

Vieillissement

Ce rhum est assemblage de rhums vieillis un minimum de 3 ans dans 3 types de fûts différents : du chêne américain neuf, en fût ex Oloroso Sherry et en fûts de Pedro Ximinez.

Travail sur le rhum

Il y a un travail d’assemblage et surtout un travail étonnant à la distillation du rhum. Entre la fermentation qui dure 2 semaines et la distillation à 3 repasses, on peut dire qu’ils se compliquent la tâche pour arriver au résultat souhaité.

Les ajouts

Je n’ai pas trouvé d’information sur un quelconque ajout. Il ne semble pas y avoir d’ajout de sucre, il n’est pas liquoreux.

La couleur

La robe est sur le caramel.

La dégustation du Flying Dutchman 3

Arômes

Sous-bois, végétal, champignon, cannelle, girofle, citron.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Bacardi Carta Blanca [123/365]

Le nez

Au nez, les esters sont assez puissants et picotent bien ?. C’est plutôt végétal comme profil. J’ai un peu l’impression de retrouver le Nine Leave Almost Spring, avec cette aromatique de sous-bois et des notes de champignon. C’est bien épicé comme aromatique, il y a de la cannelle, du girofle, de la cardamome. Il y a également un léger fumé qui vient du bois et un petit fruité sur le citron.

Avec l’aération, le fruité se développe bien et prend le devant du profil. Cela reste très végétal et épicé. C’est même frais. Les esters amènent un peu plus de fumé, mais cela reste léger.

Le contraste entre le nez et la bouche

Le contraste dans ce rhum est léger, c’est un rhum assez linéaire et cela a son intérêt.

La bouche

En bouche, la texture est assez épaisse et huileuse. Les esters sont relativement puissants comme au nez, légèrement piquant, mais sans être agressif. Le profil est également végétal en bouche. Il y a encore ces arômes de sous-bois bien marqué et le citron se distingue plutôt bien. Il y a des notes de champignon, mais surtout des épices légèrement fumées. Il y a également une légère note de caramel.

La finale

La finale est assez longue sur un poivré plutôt piquant et frais.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum plutôt léger, mais tout de même un rhum de dégustation. Je le vois bien en apéritif.

Rapport qualité/prix

Ce rhum est plutôt abordable. C’est vrai qu’il est léger, mais il est tout de même plaisant. Je trouve que le rapport qualité/prix est bon.

Mon plaisir à la dégustation

C’est encore une aromatique avec laquelle j’ai encore un peu de mal, mais je commence petit à petit à bien l’apprécier. Je ne dirais pas que c’est le pied, mais comparé à ma première dégustation du Nine Leave, c’est le jour et la nuit.

Complexité

C’est un rhum léger, mais avec une belle complexité. Il est idéal pour les jeunes amateurs qui pourront plus facilement passer aux rhums non liquoreux en passant par ce genre de rhum.

La note

  • La transparence : 8/10

  • La bouteille : 3/5

  • Le travail sur le rhum : 4/5

  • Les ajouts : 4/5

  • La couleur : 5/5

  • Le nez : 15/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 2/5

  • La bouche : 14/20

  • La finale : 6/10

  • Le rapport qualité/prix : 5/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 3/5

  • Complexité : 3/5

La note globale de ce rhum est donc de 72 sur 100.

Où retrouver Zuidam sur internet

Les commentaires Facebook sur ce rhum

La communauté est forte sur les réseaux sociaux et de nombreux commentaires sont faits sur les rhums. Je préfère me faire mon propre avis personnellement, mais cela reste une mine d’information et des avis qui peuvent être très différents du mien :

Rhums similaires

Les rhums que vous pouvez trouver et qui sont comparables au Flying Dutchman 3 :

Même si ce sont deux rhums complètement différents que l’un soit de mélasse et l’autre de jus de canne, je l’ai trouvé assez proche du Nine Leaves Almost Spring.

Sources

Conclusion

Ce rhum est intéressant, mais je m’interroge sur l’intérêt de tant de travail dans le processus de distillation pour arriver à un résultat qui est intéressant, mais pas fou. J’ai encore des choses à apprendre sur le processus de distillation. Ce sont des choses que j’ai prévu d’étudier prochainement. Cela m’aidera certainement à mieux comprendre ce qu’a voulu réaliser le maître de Chai. Je me dis juste que comparé aux rhums jamaïcains qui ont également une fermentation longue, il y a un faussé dans l’aromatique rendue.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214