Menu Fermer

Nine Leaves Almost Spring – Cabernet Sauvignon Cask [75/365]

Un rhum qui développe de beaux arômes de vin rouge et une grande fraîcheur. Le Nine Leaves Almost Spring est un rhum étonnant qui nous vient du Japon.

Ma rencontre avec le Nine Leaves Almost Spring

Ma rencontre avec ce rhum est liée au Ryoma. À la suite de l’article que j’ai écrit sur ce dernier, plusieurs amateurs de rhums m’ont exprimé le fait qu’ils ne l’avaient pas apprécié et que je devrais plutôt m’intéresser à Nine Leaves. Personnellement, j’ai adoré le Ryoma. Mais j’ai tout de même gardé cette information dans un coin de ma tête.

Je suis un grand fan du Japon. Je suis donc très intéressé par les rhums qui peuvent y être produits. Malheureusement, il y en a peu qui sont importé en France. Ryoma et Nine Leaves sont les deux seules distilleries que j’ai croisées pour le moment. Ce sont plus les Whiskies japonais qui sont appréciés dans l’hexagone. Il faut dire que c’est mérité, pour en avoir goûté deux, ce sont de très bons whiskies.

Il y a quelques semaines, alors que j’allais chez mon caviste préféré, l’adresse gourmande, pour m’offrir une petite sélection de rhum, je suis tombé sur le Nine leaves Almost Spring. Je me suis souvenu des conseils que m’avaient donnés les amateurs de rhums et je l’ai pris. J’aurais préféré trouver le Nine Leaves Clear, mais celui-ci à l’air très sympa également.

Je vous en fais donc maintenant ma note de dégustation.

L’histoire du Nine Leaves Almost Spring

Nine Leaves est une petite distillerie japonaise créée par Yoshiharu Takeuchi. La distillerie est située dans la préfecture de Shiga non loin de Kyoto. Takeuchi n’a pas choisi cet emplacement au hasard. D’autant plus que ce n’est pas à proximité des champs de canne à sucre qui sont bien plus au sud de l’île. La raison est que la région dispose d’une source d’eau d’une grande qualité. Cette eau est utilisée pour la fermentation du jus de canne ou de la mélasse et pour la dilution du rhum après distillation. La qualité de l’eau est très importante dans le processus de confection des spiritueux au Japon que ce soit pour le whisky ou le Shochu (Saké). Takeuchi voulait retrouver cette tradition dans son rhum. Il a d’ailleurs inclus plusieurs techniques de confection des whiskies single malt dans la confection de son rhum.

Avant même de créer la distillerie, Takeuchi a passé beaucoup de temps à se former à la distillation et à étudier le meilleur procédé de distillation pour le rhum. Il a également cherché à fabriquer l’alambic idéal pour le rhum. Il dispose maintenant de deux alambics différents et procède à une double distillation en passant par les deux alambics pour obtenir son rhum.

Le Nine Leaves Almost Spring est le dernier né de Nine Leaves. Comme le veut son nom, c’est un rhum qui se veut nouveau. Le processus de vieillissement est différent de l’Angel’s half. Celui-ci a été vieilli en fût de Cabernet Sauvignon. Ce vieillissement lui donne des arômes de vin rouge très expressifs. Il est sorti au printemps 2015.

Caractéristiques du Nine Leaves Almost Spring

Marque

Le Nine Leaves Almost Spring est un rhum de la distillerie Nine Leaves.

Transparence de la marque

La transparence de cette distillerie est vraiment bonne. Il est facile de trouver la plupart des informations sur ce rhum sur les sites distributeurs, mais tout est disponible sur le site de Nine Leaves (en anglais et japonais).

Région

Ce rhum est produit au Japon.

Type de rhum

C’est un rhum ambré issu de la distillation du pur jus de canne.

La bouteille

La bouteille est élancée. Le verre est transparent et laisse parfaitement voir le produit. L’étiquette est sobre et les informations au dos sont en Japonais. Yoshiharu Takeuchi a écrit lui-même à la main le numéro de la bouteille.

Son prix

Ce rhum se trouve en Métropole entre 85 et 100 euros.

Où la trouver ?

Vous pouvez le trouver sur La Compagnie du Rhum, sur Excellence Rhum ou sur Rhum Attitude. Il est également possible de le trouver chez la plupart des cavistes spécialisés.

Mode de distillation

Le jus de canne est distillé deux fois dans deux alambics Pot Still différents, le premier est un gros alambic, le deuxième est plus haut ce qui permet un meilleur développement des arômes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Reimonenq Vieux 7 ans – Grande Réserve [22/365]

Degré d’alcool

Le Nine Leaves Almost Spring titre à 48° d’alcool.

Vieillissement

Il est vieilli durant un an en fût de Cabernet Sauvignon pendant une année et a connu les changements climatiques des montagnes de la préfecture de Shiga.

Travail sur le rhum

Le travail sur ce rhum n’a pas été très long, un an. Mais, il bénéficie tout de même d’un sérieux désir de perfection de la part de Yoshiharu Takeuchi. La technique de distillation, l’utilisation d’une eau de source de grande qualité et le choix du vieillissement en fût de Cabernet Sauvignon font que ce rhum n’est pas issu du simple besoin de produire un rhum, mais bien du vœu de faire un rhum d’excellence.

Les ajouts

Il n’y a pas d’ajout dans ce rhum. Pas de sucre, ni arôme artificiel.

La couleur

Il a une robe jaune pâle, assez claire.

La dégustation du Nine Leaves Almost Spring

Le nez

Au nez, les arômes de fruit rouge de vin rouge viennent au nez rapidement. J’ai vraiment eu l’impression d’avoir un vin rouge dans mon verre. Il est très frais. Ce sont les esters bien présents qui apportent cette fraîcheur à des arômes de vin rouge qui sont généralement plus chaud à mon goût.

En le laissant s’aérer un peu, il y a un côté végétal qui prend de la place avec des arômes de fruit vert pas encore tout à fait mûr et certainement croquant. Il y a aussi un côté piquant comme du gingembre.

Le contraste entre le nez et la bouche

Le contraste est vraiment fort. En bouche, il est bien plus puissant qu’au nez. Je n’ai pas retrouvé les arômes de vin rouge dans cette première bouche. Et il y a un côté végétal amer pas du tout présent au nez.

La bouche

La bouche est étonnante. Il monte très vite en puissance et explose en bouche. Il y a un côté végétal amer comme si je croquais un légume. Il est très frais.

La finale

La finale est assez courte, elle est chaude contrairement à l’entrée en bouche et principalement sur des esters poivrés.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de dégustation et peut être bu sec. C’est aussi un rhum qui doit être sympa en cocktail.

Rapport qualité/prix

Je trouve son prix un peu excessif. Le Ryoma qui est également un rhum venant du Japon et qui a vieilli bien plus longtemps est bien moins cher. C’est un rhum de qualité, mais pour ce prix il y a des rhums bien meilleurs à déguster.

Mon plaisir à la dégustation

Mon plaisir a été moyen pour cette dégustation. Je l’avais déjà dégusté une première fois le jour où j’ai acquis la bouteille et j’avais été très déçu. Je pensais donc aujourd’hui faire un article sur un rhum que je n’avais pas apprécié. Mais finalement, la dégustation n’a pas été aussi mauvaise que prévu. C’est peut-être le travail d’oxydation qui a permis au rhum de se développer dans la bouteille. J’ai beaucoup plus apprécié le nez cette fois-ci. Le contraste était également très intéressant. Par contre, la bouche ne me plaît toujours pas. Ce côté amer végétal ne me plaît pas. C’est une dégustation plus positive que prévu.

La note

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 4/5

  • Le travail sur le rhum : 4/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 4/5

  • Le nez : 17/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 10/10

  • La bouche : 15/20

  • La finale : 6/10

  • Le rapport qualité/prix : 2/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 3/5

La note globale de ce rhum est donc de 80 sur 100.

Où retrouver la Nine Leaves sur internet

Sources

Conclusion

Finalement, ce fut une dégustation très intéressante. Lorsque je l’ai bu la première fois, je me suis dit que j’avais vraiment fait une bêtise de l’avoir prise. Mais, il y a peut-être quelque chose à apprendre avec le temps dans ce rhum. Je pense tout de même que j’aurai dû trouver le Nine Leaves Clear en premier. Je pense que je devrai bien plus l’apprécier.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214