Menu Fermer

Gold of Mauritius Dark Rum [88/365]

Un rhum dont les arômes de vanille, de caramel et de banane explosent au nez. Le Gold of Mauritius se veut être l’essence de la tradition Mauricienne.

Ma rencontre avec le Gold of Mauritius

Depuis trois mois, j’ai pris l’abonnement à la box du mois de Rhum Attitude. Le concept est simple. Chaque mois, vous recevez une petite box qui contient 4 fioles contenant 4 rhums. La box est accompagné d’un livret pour expliquer les rhums et donner une note de dégustation.

Je vous explique un peu plus les raisons de cette série de dégustations de sample dans mon article sur le Karukera Rhum Vieux.

Aller, pour ne pas trop me dépayser du Spytail Rhum épicé au gingembre, je me lance sur le Gold of Mauritius qui est également un fait pour les cocktails. C’est également un dark rhum, épicé et fait à base de rhum traditionnel (mélasse) de l’île Maurice. C’est une marque que je ne connais pas et que je n’aurais certainement pas connu si elle n’avait pas fait partie d’une de ces box mensuels. Voyons ensemble ce que ce rhum nous propose.

L’histoire du Gold of Mauritius

Gold of Mauritius est un rhum de l’île Maurice. Il est produit et distribué par la maison Litchquor. Cette société a été fondée par Frédéric Bestel. Son nom est un jeu de mots entre lychee et liquor. Il faut savoir que durant ses études, alors qu’il ne pouvait pas encore en boire, Frédéric s’est fait une belle réputation avec la liqueur de lychee qu’il produisait.

Les produits proposés par Litchquor sont des spiritueux reprenant des recettes ancestrales de l’île. Une eau-de-vie vieillie avec divers épices et fruits de l’île comme le faisait le père de Frédéric. Il n’a pas voulu s’associer à des producteurs de rhum en particulier et se fournit donc avec la plupart des producteurs de l’île. Il propose ainsi un rhum de l’île Maurice à part entière. Ses rhums sont des blends des rhums dont il se fournit au prêt des producteurs.

Le Gold of Mauritius est un rhum vieilli en fût ex-porto venant de la région du Cap en Afrique du Sud. C’est fûts ont un dépôt de Porto. Avant d’y installer le rhum, ils sont brûlés. Cela va favoriser l’élaboration d’arômes bien caractéristiques. Le rhum Gold of Mauritius se veut une incarnation des traditions de l’île.

Caractéristiques

Marque

Le Gold of Mauritius Dark Rum est vendu sous la marque Gold of Mauritius qui appartient à Licthquor.

Transparence de la marque

Il est difficile de savoir quelque chose sur ce rhum. Il est évident qu’il n’y a pas que du rhum dedans, mais je n’ai trouvé aucune information sur comment il était fait, la recette ou le temps de maturation.

Région

C’est un rhum de l’île Maurice.

Type de rhum

C’est un rhum vieux issu de la Mélasse.

La bouteille

C’est une carafe carrée assez classe. Elle met bien le produit en avant.

Son prix

C’est un rhum que l’on peut trouver entre 40 et 45 euros.

Où la trouver ?

Vous pouvez le trouver sur Rhum Attitude, chez Christian de Montaguère ou sur Excellence Rhum. Mais vous pouvez certainement le trouver dans d’autres caves spécialisées.

Mode de distillation

Ce rhum est distillé en colonne continue.

Degré d’alcool

Le Gold of Mauritius Dark Rum titre à 40° d’alcool.

Vieillissement

Il est vieilli en fût d’ex-porto pendant une durée minimum d’un an.

Travail sur le rhum

Il y a un travail certain sur ce rhum. C’est un blend, de plusieurs rhums de l’île. Il y a certainement un travail de sélection. En suite, il faut le travailler pour lui donner le goût et les arômes typiques de ce rhum qui doit refléter l’essence des traditions de l’île. Mais, nous ne savons pas quel est ce travail.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  The Antigua Distillery 2012 - Velier

Les ajouts

Nous ne savons pas quels sont les ajouts faits dans ce rhum. Il est toutefois sûr qu’il y en a. Il fait partie des rhums testés par Drecon et le résultat est une évaluation de 30g de sucre par litre.

La couleur

La robe est d’un caramel bien profond avec des reflets orange.

La dégustation du Gold of Mauritius

Le nez

Au nez, c’est un rhum liquoreux et gourmand. Là je suis sûr que c’est un rhum sucré. Les arômes de vanille, de caramel et de banane sont bien présents et prennent même presque toute la place. Ils sont vraiment sucrés et laissent peu de place aux esters qui sont tout de même présents. C’est si sucré que l’on a l’impression de respirer un paquet de bonbons. Il y a tout de même un léger boisé épicé qui vient relever le tout de façon fort sympathique.

Le contraste entre le nez et la bouche

Le contraste est subtil. La bouche est plus puissante que ce à quoi je m’attendais et le poivré est bien présent.

La bouche

L’entrée en bouche est huileuse et douce principalement sur la banane. Il va légèrement monter en puissance pour apporter une chaleur gourmande avec la vanille, et le caramel. Le caramel bien cuit au fond de la gorge est bien marqué. Il y a un léger piquant en fin de bouche qui est fort plaisant qui apporte un peu de fraîcheur.

La finale

La finale est courte et s’oublie assez vite. Elle est tout de même assez fraîche sur un poivré léger.

Mode de dégustation idéal

Frédéric Bestel le suggère sec comme il aime, mais aussi en cocktail. J’y ai pris du plaisir sec.

Rapport qualité/prix

Pour le plaisir que j’y ai pris et le type de rhum que c’est, je le trouve un peu cher. Je le trouverais plus abordable dans les 30 euros. À 40 euros, il y a des rhums bien plus intéressants même en restant des rhums sucrés de type hispanique.

Mon plaisir à la dégustation

Même s’il est plus fort que ce à quoi je m’attendais, il ne casse pas des briques et on se demande où sont les 40°. C’est un rhum très facile à boire qui plaira certainement aux amateurs de rhum hispanique. Il est bien liquoreux. Mais, il est tout de même bien appréciable et pas écoeurant.

La note

  • La transparence : 2/10

  • La bouteille : 4/5

  • Le travail sur le rhum : 2/5

  • Les ajouts : 2/5

  • La couleur : 4/5

  • Le nez : 16/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 4/10

  • La bouche : 16/20

  • La finale : 3/10

  • Le rapport qualité/prix : 3/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 4/5

La note globale de ce rhum est donc de 6 sur 100.

Où retrouver Gold of Mauritius sur internet

Sources

Conclusion

Je pense que mon système de notation est bien plus impartial qu’avant. La preuve en est que malgré le fait que j’ai pris plus de plaisir à la dégustation de ce rhum par rapport au Spytail, je lui ai donné une note inférieure due au fait qu’il est certainement plus trafiqué que le Spytail. Je suis ouvert à vos suggestions si vous pensez qu’il y a encore possibilité d’améliorer le système.

J’ai encore pris un bon plaisir à déguster ce rhum sucré. Même s’il n’est clairement pas des rhums que je préfère, je l’ai trouvé très agréable.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214