Menu Fermer

Longueteau Genesis – Brut de colonne [95/365]

Un brut de colonne qui vous éblouira par son fruité et sa belle puissance en bouche. Le Longueteau Genesis est l’un des plus beaux blancs qu’il m’ait été donné de déguster.

Ma dégustation en vidéo

Ma rencontre avec le Longueteau Genesis

J’avais déjà entendu parler du Longueteau Genesis. Longueteau est une distillerie incontournable de la Guadeloupe. Ma véritable rencontre avec le Longueteau Genesis fut lors de la soirée dégustation Longueteau. Nous avons pu découvrir les rhums de la gamme Symphonie, mais le Genesis a été comme le clou du spectacle ce soir-là. Je l’ai adoré et je suis reparti avec en fin de soirée.

Ce rhum est vraiment exceptionnel. Je prends un grand plaisir à le boire à chaque fois. C’est le rhum au plus fort degré d’alcool que j’ai pu boire jusqu’ici. Mais ne tardons pas plus et passons à la dégustation.

L’histoire du Longueteau Genesis

Le Domaine de la maison Longueteau se situe sur le Marquisat de Sainte Marie. Petite anecdote en passant, c’est l’endroit où débarquât Christophe Colomb en 1493, au pied du massif de la Soufrière. L’Habitation Espérance est rachetée par Louis-Philippe Henry Longueteau à la fin du 19e siècle. Il transforme alors la sucrerie en distillerie.

Depuis sa fondation en 1895, la famille Longueteau distille un rhum agricole issu de cannes rouges et de cannes bleues. La famille Longueteau, au fil des générations, a développé son savoir-faire pour confectionner un rhum d’exception tout en respectant la tradition guadeloupéenne.

Jusque dans les années 80, le rhum Longueteau a vécu dans l’ombre du rhum Mon Repos dont la distillerie a été acquise par Louis-Philippe Henry Longueteau en dans les années 40. C’est après un échec cuisant dont Mon Repos ne se relèvera jamais vraiment que les rhums Longueteau ont pu se faire une place sur l’échiquier des rhums.

La maison Longueteau va connaître des aléas. Elle a failli être rachetée dans les années 2000. Après cet épisode, François Longueteau va développer la gamme Longueteau et développer par la même la marque pour l’amener à ce qu’elle est aujourd’hui.

Le Longueteau Genesis est un rhum brut de colonne. Cela signifie que le rhum n’est pas réduit après distillation. Ce rhum est tout de même brassé pendant 24 mois en cuve avant d’être mis en bouteille. Il a donc un alcool extrêmement bien intégré. Il est tellement bien intégré que l’on n’a pas l’impression de boire un rhum à 73,51°.

Caractéristiques

Marque

Le Longueteau Genesis est vendu sous la marque Longueteau.

Transparence de la marque

Pour ce rhum, la transparence de la marque est presque complète. Outre que c’est un brut de colonne non réduit. Sur la bouteille sont indiquées la date de distillation et la date d’embouteillage, ce qui permet de connaître le temps de brassage. Le degré d’alcool est indiqué bien sûr. Nous savons que c’est un rhum parcellaire canne rouge, mais Longueteau n’a pas dit laquelle. Nous supposons que c’est le Parcellaire 1.

Région

C’est un rhum qui nous vient de Guadeloupe.

Type de rhum

C’est un rhum blanc Brut de colonne

La bouteille

La bouteille est complètement différente de ce à quoi nous a habitués Longueteau. Une bouteille blanche avec des dessins au trait noirs. Un joyau blanc. Elle est très belle.

Son prix

Vous pouvez la trouver entre 60 et 70 euros.

Où la trouver ?

Vous pouvez le trouver chez Christian de Montaguère ou sur Rhum Attitude qui propose d’ailleurs une belle note de dégustation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Plantation Rum Vieux XO 20e Anniversaire [14/365]

Variétés de cannes utilisées

C’est mono variétale de Canne rouge.

Mode de distillation

Ce rhum est distillé en Colonne

Degré d’alcool

Le Longueteau Genesis titre à 73,5° d’alcool.

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum

Brassage

Ce rhum est brassé durant 24 mois en cuve pour parfaitement intégrer l’alcool. C’est en grande partie ce travail de brassage qui le rend exceptionnel

Travail sur le rhum.

C’est un monovariétale, et même un parcellaire, un brut de colonne qui a été brassé pendant 24 mois. Que dire de plus pour démontrer le désir d’en faire un produit magnifique ?

Les ajouts

Pas d’ajout pour ce rhum

La couleur

Il a une robe limpide et claire comme de l’eau de roche.

La dégustation du Longueteau Genesis

Le nez

La canne fraîche explose magnifiquement au nez dès qu’on l’y porte. Il est puissant, mais il n’agresse pas le nez comme d’autres rhums. Il y a un léger poivré et herbacé avec la canne fraîche. Il y a de beaux arômes fruités et bien ronds. Ce sont des fruits bien sucrés, de l’ananas et du raisin blanc. La canne fraîche est reine dans ce rhum.

Le contraste entre le nez et la bouche

Le contraste est magnifique. Serte l’explosion de la canne se retrouve au nez comme à la bouche. Mais alors qu’au nez la canne est extrêmement fraîche, en bouche, elle est très chaude.

La bouche

En bouche, la canne explose directement et prend toute la bouche. Elle réchauffe complètement la bouche. Elle est ronde, piquante et magnifiquement poivrée.

La finale

La finale est très longue, piquante et totalement sur le poivré.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de dégustation et de pur plaisir à déguster sec de préférence. Mais il est également excellent en Ti-punch.

Rapport qualité/prix

C’est un rhum un peu cher pour un blanc. Mais il ne faut pas oublier les 24 mois de brassage et le fait que c’est un produit magnifique. Il ne faut pas non plus oublier qu’il est fort en alcool et que cela augmente donc les taxes. Je pense donc que c’est assez normal que son prix soit plus élevé que les autres rhums blancs que l’on a l’habitude de trouver sur le marché.

Mon plaisir à la dégustation

Que j’aime ce rhum. Il est puissant, mais il est simple et délicieux. Je l’ai dégusté en Ti punch et sec. Je prends toujours autant de plaisir en le buvant. J’aime ce contraste chaud / froid que me donne ce rhum.

La note

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 5/5

  • Le travail sur le rhum : 5/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 5/5

  • Le nez : 19/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 10/10

  • La bouche : 19/20

  • La finale : 9/10

  • Le rapport qualité/prix : 4/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5

La note globale de ce rhum est donc de 97 sur 100.

Où retrouver Longueteau sur internet

Sources

Conclusion

C’est le meilleur rhum que j’ai pu déguster aujourd’hui. Il détrône l’Intense de Karukera que j’avais trouvé exceptionnel. Il me reste encore à découvrir le 72.8 de Old Brother pour savoir lequel de ces rhums prendra réellement la plus haute marche du podium des rhums blancs.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

2 Comments

  1. Tissier

    Bonjour
    C’est un de mes prochains achats prévus et j’ai vu qu’il existait le mme en ambré ! Tres bon exposé sur ce rhum !
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214