Menu Fermer

Rhum arrangé pomme et compote au caramel beurre salé

J’aime tenter de nouvelle expérience et même si je suis de moins en moins sucré dans mes goûts, il m’arrive de vouloir tester quelque chose de pâtissier. J’ai trouvé une compote de pomme au caramel beurre salé en vacances et j’ai tout de suite voulu en faire un rhum arrangé.

Comment m’est venu l’idée de faire un rhum arrangé pomme et compote au caramel beurre salé

L’idée m’est venue simplement d’un produit. Alors que je me baladais à Etretat avec ma compagne, je suis entré dans une boutique de produits locaux.

Il y a toujours une mine de gourmandises dans ces boutiques, de la charcuterie, des gâteaux, des liqueurs et des eaux-de-vie. D’ailleurs si cela vous intéresse que je fasse un article sur le Calvados, dites-le-moi en commentaire.

Parmi toutes ces petites pépites, il y avait plusieurs sous-produits du caramel au beurre salé. Plein de choses délicieuses. Mais il y en a une qui a particulièrement retenu mon attention, une compote de pomme au caramel beurre salé. Dans mon livre sur les rhums arrangés, j’explique qu’il est intéressant d’utiliser une confiture maison pour apporter le côté sucré à un rhum arrangé. Et cette compote de pomme fait exactement le job. Elle sucre très bien le rhum tout en apportant énormément de goût.

J’ai donc pris un pot de cette compote.

Je me suis ensuite demandé comment j’allais la mettre en recette. Je me demandais si je devais l’associer à un autre fruit et surtout, je me suis posé la question de son pouvoir sucrant. Je n’avais pas envie d’avoir à la fin un rhum beaucoup trop sucré. Il m’a alors paru évident qu’il fallait que je fasse un test pour arriver à ce qu’au moins une de mes tentatives soit bonne à mon goût.

Ce n’était pas une initiative évidente, surtout avec un produit que je ne connaissais pas. Mais c’est la principale inconnue que l’on a lorsque l’on tente une nouvelle recette. Il faut être prêt à avoir des échecs.

Aujourd’hui, c’est une question qui ne m’arrête plus, je teste.

Pour l’association avec un fruit, j’ai finalement choisi de prendre des pommes, car je me suis dit qu’il n’était pas pertinent de prendre un fruit différent et de complexifier l’aromatique. Manger des pommes. Enfin là, on va les boire?.

Caractéristiques

Type de rhum

C’est un rhum arrangé aux pommes avec ajout de compote pour sucrer la recette.

La bouteille

C’est un test que j’ai fait dans des petits bocaux de 25 cl.

La recette

La recette est des plus simple :

  • 1 litre de rhum agricole à 55° ;

  • 100g de compote de pomme au caramel beurre salé ;

  • 3 pommes granit.

Les points particuliers de la préparation :

  • les pommes doivent être coupées en lamelle pour bien imprégner le rhum.

On ne peut pas faire plus simple.

La macération

C’est un rhum arrangé dont la macération se fait facilement. Je l’ai laissé macérer 3 mois, mais la compote de pomme était diluée dans le rhum en même pas une semaine. Je pense donc qu’au bout d’une semaine, il doit être très bon à boire.

Je voulais tout de même laisser une place aux pommes granit et pour cela, il fallait leur laisser du temps.

Pour le reste, vous pouvez le secouer régulièrement ou le laisser macérer tranquillement au fond d’un placard. Le résultat sera de toute façon au rendez-vous.

La filtration

Pour cette recette, j’ai décidé de faire une filtration bien particulière puisque j’ai sorti mon extracteur de jus. Le but était de retirer tout ce qui était possible du fruit.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Excellence Rhum Fidji South Pacific - Collection 2018 [83/365]

La difficulté est le dépôt qui en résulte.

Le prix de revient de la recette

Comme c’est un test, ce n’est pas cher, mais je vais vous donner là une recette pour 1 litre de rhum.

  • 1 litre de rhum à 15 euros le litre ;

  • 100g de compote de pomme au caramel beurre salé, 5 euros ;

  • 3 pommes granit.

Même pour un litre, cela reste très abordable. Et je vous garantis que c’est un rhum arrangé très plaisant et gourmand.

Originalité de la recette

C’est une recette qui peut sembler originale de par le produit utilisé. Mais l’utilisation de pomme et caramel beurre salé pour faire un rhum arrangé n’est pas si nouveau que cela et même assez courant. J’estime donc l’originalité de cette recette comme étant moyenne.

Degré d’alcool

Il est entre 30 et 35 degrés d’alcool. La compote de pomme a un fort pouvoir sucrant et les pommes apportent tout de même pas mal de jus qui dilue la puissance du rhum.

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum. Macération dans un bocal en verre et c’est du rhum blanc agricole.

La couleur

Il a une robe caramel très opaque et il sera difficile d’avoir un meilleur résultat.

La dégustation

Arômes

Pomme cuite, caramel.

Le nez

Au nez, c’est tout de suite d’une grande gourmandise. On sent la pomme, la pomme cuite sur un fond de pâte sablée. J’ai la sensation d’une tarte aux pommes que l’on sort du four. C’est pâtissier sur la pomme et le caramel. Un caramel qui est léger sur mon test à deux cuillères, mais qui se révèle bien plus puissant sur les deux autres tests.

Contraste entre le nez et la bouche

Il y a un contraste pour la première macération, mais beaucoup moins pour les deux autres. Un contraste qui présente les deux aspects de la compote, une très belle pomme pâtissière au nez et un superbe caramel beurre salé en bouche.

La bouche

En bouche, c’est d’une superbe gourmandise encore une fois et je me serais étonné du contraire. Dans le « deux cuillères », il y a un léger piquant qui vient du rhum HSE, mais qui ne se retrouve pas dans les deux autres préparations. Le caramel beurre salé prend toute sa place en bouche, il est très gourmand et plaisant. C’est doux.

La finale

La finale est assez courte et s’oublie vite.

Retrouve-t-on les arômes de la macération ?

On les retrouve totalement avec une préférence pour le premier test qui laisse entrevoir un petit contraste intéressant.

Mode de dégustation idéal

Ce rhum arrangé peut se déguster autant pur qu’en punch avec quelque jus de fruits que ce soit. Il est tout de même d’une grande gourmandise et pourra très facilement se boire tout seul.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai pris un plaisir à faire cette comparaison et voir que je pouvais encore me faire plaisir avec un rhum relativement sucré. J’adore le caramel beurre salé et cela a certainement joué en faveur de cette recette. J’ai beaucoup aimé ce côté pâtissier.

La note

  • La bouteille : 2/5

  • Difficulté de la recette : 5/5

  • Originalité : 3/5

  • La couleur : 1/5

  • Le nez : 15/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 4/10

  • La bouche : 14/20

  • La finale : 1/10

  • Retrouve-t-on les arômes de la macération : 9/10

  • Mon plaisir à la dégustation : 8/10

La note globale de ce rhum est donc de 62 sur 100.

Conclusion

C’est une recette que j’ai imaginée autour d’un produit particulier et je trouve cela très sympa. Cela m’a également permis une nouvelle fois de tester un élément sucrant autre que le sucre et je trouve cela de plus en plus pertinent (quand décide de mettre du sucre dans sa préparation).

N’oubliez pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214