Menu Fermer

Rhum Safrodisiak au Galanga – Maison Mairot

Quelle idée étrange de faire macérer en deux temps du safran puis du Galanga ! Sans compter que je ne connaissais pas le Galanga avant de déguster ce rhum arrangé, j’ai été étonné de découvrir cette macération en deux temps. Nous sommes plutôt habitués à faire macérer tous les éléments d’une recette en même temps.

Qu’est-ce que peut donc alors donner du Galanga dans un rhum de Guyana ?

Ma rencontre avec le Rhum Safrodisiak au Galanga

À l’instar des Ron Altess, les Rhums Safrodisiak sont une production de Florent Mairot de la Maison Mairot. J’ai fait la connaissance de Florent Mairot très tôt dans ma découverte de l’univers du rhum. Il y a donc un bon moment que j’ai eu l’occasion de déguster les rhums de Florent. J’ai même eu l’occasion de déguster ses bières. Je complète ainsi ma découverte de sa production avec les arrangés et donc avec ce Rhum Safrodisiak au Galanga.

La gamme des Safrodisiak compte 4 variantes à l’heure où j’écris cet article. La première version est simplement au Safran. Florent a ensuite élaboré deux variantes avec une seconde macération, une avec du Galanga qui est le présent rhum arrangé et une autre à la vanille. Florent propose également une version pirate à 60 degrés alors que les 3 premiers sont à 40 degrés.

Je continue ma découverte des rhums de Florent Mairot.

À l’occasion de cette dégustation, j’ai organisé un concours sur mon groupe Rhum et Arrangé ! Les épicuriens de l’apéro maison. Il y a un coffret à gagner sur le groupe, un concours qui se termine le samedi 6 juin. Il y a à gagner 2 échantillons de 10 centilitres des rhums de Florent ainsi qu’une bière.

Si vous voulez découvrir sa production, je vous invite à participer au concours.

  • Matière première

    Mélasse

  • Type

    Arrangé

  • Degrés d’alcool

    40°

Sucré

Sec

Doux

Intense

0 €

200 € et +

France

Ma note:

  • Le nez 16/20
  • La bouche 18/20
  • La complexité 18/20
  • La marque 18/20
  • Mon avis 17/20
Le nez

La bouche

La complexité

La marque

Mon avis

Pourquoi faire un Rhum au Galanga ?

Le Galanga est une racine d’origine asiatique et souvent comparée au gingembre. Elle est d’ailleurs très souvent utilisée de la même manière que le gingembre en cuisine.

Le gingembre est une racine qui est régulièrement utilisée dans des rhums arrangés. Je l’ai moi-même utilisée dans une de mes recettes, le Rhum Arrangé Jus Jaune.

L’utilisation du Galanga doit donc être tout autant intéressante.

Ce qui est intéressant, c’est la macération en deux temps.

Florent commence par faire macérer du Safran dans du rhum de Guyana. C’est un rhum d’une bonne qualité. Et c’est la base des rhums Safrodisiak. Florent fait en suite macérer du Galanga dans cette préparation pour obtenir le Safrodisiak au Galanga.

J’ai déjà eu l’occasion de faire une double macération avec le rhum arrangé fruit rouge, mais c’était pour renforcer une aromatique.

Ici Florent ajoute les aromatiques une par une. C’est un procédé très intéressant. Je vais retenir cette idée et imaginer une recette pour étudier le développement de son aromatique.

L’histoire du Rhum Safrodisiak au Galanga

Les Rhums Safrodisiak font partie de la première gamme élaborée par Florent. Ce sont des rhums arrangés très originaux, autant pour la recette que pour le procédé.

La Maison Mairot a été fondée en décembre 2016.

Si vous êtes un amateur qui cherche à imaginer sa propre gamme de rhum, je vous invite à vous intéresser à ce que fait Florent. Vous comprendrez ce que cela signifie de faire quelque chose de différent des autres.

Florent a développé en 2017 une gamme de bière vieillie en fût de rhum vieux. Ses connexions dans l’univers du rhum lui ont permis de récupérer des fûts vides de nombreuses distilleries et de proposer ainsi des bières étonnantes.

En 2018, Florent a passé un cap et a décidé de faire son propre rhum vieux. Tout au moins de faire maturer un rhum vieux du Panama dans un fût de Rivesaltes. De cette maturation, il a proposé deux versions, une réduite et une autre brute de fût. Ce sont ces rhums que j’ai dégustés.

Depuis, Florent a proposé une nouvelle version de ce rhum vieux en 2019 et cette fois, uniquement en brut de fût.

Caractéristiques du Rhum Safrodisiak au Galanga

Type de rhum

C’est un rhum arrangé au safran et au Galanga.

La bouteille

C’est une longue bouteille plus classique dans le vin que dans le rhum. L’étiquette est plutôt détaillée et donne de nombreuses informations pour bien comprendre comment est élaboré ce rhum. Elle est joliment illustrée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les samples, portes d’entrée dans l’univers du rhum [101/365]

La recette

La recette est des plus simple :

  • Du rhum de Guyana à plus de 60 degrés ;

  • du safran ;

  • une pointe de sirop d’agave biologique ;

  • du galanga.

Les points particuliers de la préparation :

  • Commencé par une macération du safran ;

  • ajouter la pointe de sirop d’agave et réduire à 40° ;

  • faire macérer le galanga.

Son prix

C’est un rhum qui s’est vendu autour de 40 euros.

Originalité de la recette

C’est une recette des plus originale et que je n’ai retrouvée nulle part ailleurs. Le choix du rhum est étonnant et la recette également.

Où le trouver ?

Ce sont de petits batchs et il est difficile de trouver des bouteilles maintenant sur internet. Mais Florent en a distribué chez beaucoup de cavistes, il est donc possible d’en trouver chez votre caviste.

Degré d’alcool

Le Safrodisiak au Galanga titre à 40 degrés.

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum. Le rhum utilisé est du Guyana, mais c’est un rhum non vieilli.

La couleur

Il est jaune fluo, c’est encore plus étonnant qu’avec mon RA jus jaune.

La dégustation du Rhum Safrodisiak au Galanga

Arômes

Galanga, menthe, anis, génépi, herbes, safran, curry, thym, coriandre, cumin, agave, cacao.

Le nez

Au nez, il est tout de suite sur une belle fraîcheur. Je me demande où est le galanga dans ce parfum, car il y est forcément. C’est un mélange de menthe, d’anis et d’autres épices. Il y a une petite gourmandise qui se sent également. Elle est légère. Cela apporte un véritable équilibre à l’ensemble.

J’ai l’impression d’avoir quelque chose d’assez proche du Génépi, une macération d’herbes.

Avec une petite ouverture, les épices se déploient pleinement. C’est un mélange d’épices qui s’apparente au curry. Il y a le safran bien sûr, mais aussi du thym, de la coriandre et du cumin.

Contraste entre le nez et la bouche

C’est un rhum qui offre un superbe contraste entre un nez très frais et une bouche très chaude. L’ensemble reste sur un voyage autour des épices, c’est splendide.

La bouche

En bouche, les épices prennent la part belle de l’aromatique. C’est huileux. Ils sont propulsés par les esters et imprègnent le palais. C’est très puissant en aromatique. Le sirop d’agave apporte juste ce qu’il faut comme douceur pour que l’on n’ait pas l’impression d’avoir la bouche en feu. Mais ce n’est pas pour autant très piquant, c’est chaud.

C’est une belle aromatique que j’apprécie beaucoup.

Avec une autre gorgée, je trouve une petite note de cacao, un cacao noir et huileux qui donne un caractère supplémentaire à cette bouche.

La finale

La finale est magnifique. Les épices restent longuement à pâtisser le palais.

Retrouve-t-on les arômes de la macération ?

Je ne connais pas le Galanga donc je ne peux pas donner mon avis à ce sujet.

Cet arrangé est tout de même étonnant.

Le safran est bien présent.

J’aurais bien aimé connaître aussi le rhum de base pour savoir ce qu’il apporte dans ce rhum.

Mode de dégustation idéal

C’est un excellent rhum arrangé à déguster tel quel.

Il doit être intéressant également en cocktail amer, il passe très bien avec une rondelle de citron, des glaçons et de l’eau gazeuse. Un cocktail idéal en été.

Rapport qualité/prix

Pour un rhum arrangé, il a un prix qui peut sembler cher. Cela reste tout de même des produits de qualité qui sont utilisés pour sa conception, notamment le safran. C’est donc un prix tout à fait justifié je trouve.

Mon plaisir à la dégustation

C’est un très joli voyage autour des épices que ce Safrodisiak au Galanga. C’est assez rare pour le souligner, c’est encore un rhum dont la bouche me fait plus d’impressions que le nez. Et j’adore cela quand un rhum me surprend.

La note

  • La bouteille : 3/5

  • Difficulté de la recette : 5/5

  • Originalité : 5/5

  • La couleur : 4/5

  • Le nez : 16/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 10/10

  • La bouche : 18/20

  • La finale : 8/10

  • Retrouve-t-on les arômes de la macération : 8/10

  • Mon plaisir à la dégustation : 10/10

La note globale de ce rhum est donc de 87 sur 100.

Conclusion

Il est assez rare que j’apprécie un rhum arrangé que je n’ai pas fait. Il faut dire que celui-ci n’est pas liquoreux. Il s’exprime essentiellement par l’aromatique de ses épices et mettre trop de sucre aurait tué l’aromatique.

Je n’ai jamais utilisé de safran dans mes recettes ni de rhum de Guyana. Cette recette me donne envie d’essayer.

Et vous qu’elle épice aimez-vous utiliser dans vos préparations ? Dites-le-moi en commentaire.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Facebook ou Tweeter, cela m’aide beaucoup?. Et si vous trouvez que je dis de la merde, surtout ne faites rien, vous risqueriez de me faire de la pub involontairement?.

N’oubliez pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214