Menu Fermer

Clairin Le Rocher jus jaune – Rhum Arrangé [170/365]

Une recette de rhum arrangé à laquelle je pense depuis longtemps, mais que je ne voulais pas rater. Le rhum arrangé jus jaune est tout en puissance, je vous laisse le découvrir.

Ma rencontre avec le Rhum Arrangé Clairin Le Rocher jus jaune

Ce rhum, je l’ai donc imaginé bien avant de commencer mon blog. Je bois du jus jaune presque tous les jours depuis de nombreuses années. J’ai découvert cette recette en lisant le livre de Gilles Lartigot, Eat. Si vous aimez le manger sain, c’est un livre que je vous recommande fortement.

Vous pouvez le trouver facilement chez certains libraires.

Le jus jaune est une des recettes énergétiques de Gilles Lartigot, vous pouvez retrouver sa recette sur son site si cela vous intéresse. C’est une recette qui est particulièrement appréciée par les athlètes. Gilles l’a particulièrement recommandée aux nageurs de l’équipe de France de natation, rien que ça?.

Personnellement, j’en bois donc depuis plusieurs années, une bouteille chaque jour. Même si j’aime bien faire des blagues à toute nouvelle personne qui me demande ce que je bois, j’adore ça. Oui je fais des blagues avec ce jus, car il est vraiment puissant et très fort en goût?. Cela surprend toujours les personnes à qui je le fais goûter?.

La préparation de ce jus jaune est longue et comme j’utilise un extracteur de jus, je me suis toujours demandé ce que je pourrais faire de ces résidus. Vous vous dites bien qu’en commençant à faire mes premiers rhums arrangés, l’idée m’était passée par la tête de les faire en arrangé.

Je voulais tout de même pour cela avoir plus d’expériences. Les éléments de cette recette sont complexes à associer dans le rhum. Ils macèrent assez vite et donc le rhum peut avoir une superbe aromatique en peu de temps.

Avec les différentes expériences que j’ai faites cette année et notamment avec le test des rhums arrangés, j’ai pu déterminer précisément ce que je voulais mettre dans cette recette. Je voulais un rhum qui ait du fumé. J’ai pensé à utiliser un rhum de mélasse comme le Caliche, mais allant voir mon caviste et en discutant avec lui de cette recette, il m’a orienté vers le Clairin Le Rocher. Et après l’avoir goûté, c’était une évidence.

Merci encore à l’Adresse Gourmande pour les conseils avisés que je peux y trouver.

La préparation du jus jaune en vidéo

Caractéristiques

Type de rhum

C’est un rhum arrangé citron, gingembre et curcuma.

La bouteille

Puisque j’ai voulu faire des tests pour cette recette, j’ai utilisé des petites bouteilles à boulot large de 50 cl.

La recette

La recette est simple, la préparation est un peu plus longue. Les proportions que je donne sont pour 70 cl de rhum. Ce sont les dosages qui m’ont semblé les plus intéressants :

  • 70 cl de Clairin le Rocher, l’idée est d’utiliser un rhum qui ait un beau fumé. Vous pouvez utiliser en remplacement le Caliche ;

  • 7 cl de jus jaune. Pour les ingrédients de la recette du jus jaune, vous pouvez trouver les grammages précis sur le site de Gilles Lartigot :

    • citrons ;

    • gingembre ;

    • curcuma.

La préparation :

Avant de tout, il faut préparer le concentré de jus jaune. Pour cela, vous allez commencer par émincer le gingembre et le curcuma, puis par récupérer les suprêmes des citrons.

Une fois tous les morceaux prêts à être broyés, mettez en marche l’extracteur de jus et tout doit y passer?.

Le concentré que vous obtenez est vraiment puissant. Vous n’aurez besoin que de 7cl dans votre préparation. C’est la même chose que pour la dilution dans de l’eau pour en boire tous les jours.

Dans votre bouteille, vous allez mettre tous les résidus de l’extraction. Ils ont encore en eux beaucoup d’éléments intéressants à récupérer.

Vous ajoutez en suite les 7 cl de jus jaune concentré, le nectar tout en puissance?.

Il n’y a plus qu’à rajouter les 70cl de rhum dans la bouteille.

La recette n’est pas complexe, mais elle demande beaucoup de travail, elle est longue?. Mais qu’est-ce que le résultat est bon ! En plus, vous avez de quoi vous faire du jus jaune durant une bonne semaine avec le concentré qu’il vous reste.

La macération

La macération est courte, il faut faire attention à ce point. C’est vraiment une recette rapide à prendre. Et donc après 2 semaines de macération, il faut procéder à la filtration de votre rhum pour stopper la macération.

Cette étape est importante si vous voulez garder un bon équilibre entre le rhum et la macération. Si vous gardez plus longtemps la macération, même un mois, celle-ci va prendre complètement le dessus sur le rhum. Elle va même très vite complètement effacer le rhum. Et dans ce cas le choix du rhum devient moins important et il ne vaut mieux ne pas prendre le Clairin Le Rocher. Pour le coup, ce serait du gâchis.

Pour la filtration, un filtre à café en plastique suffira amplement. J’ai utilisé une petite cuillère par manque de préparation, mais un pilon sera bien plus efficace. Il faut extraire au maximum le rhum des résidus qui ont macéré. On ne gâche pas le Clairin?.

Vous remarquerez que le résultat final est d’une très belle couleur jaune presque flashy.

Le prix de revient de la recette

C’est le rhum qui a coûté le plus cher pour cette recette, c’est tout de même un Clairin.

  • 70 cl de rhum 50 euros la bouteille ;

  • citrons, gingembre et curcuma bio pour 10 euros ;

  • de l’huile de coude, ha, mais ça c’est gratuit.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mana’o Tahiti, rhum de pure canne fraiche de Polynésie [1/365]

Tout est bio et c’est important. On met le gingembre et le curcuma dans l’extracteur de jus directement sans en enlever la peau. Il vaut mieux que cela soit bio.

Le prix de revient de ce rhum arrangé est donc de 60 euros?. C’est vrai que cela fait vite envie d’utiliser un rhum moins cher pour faire cette recette.

Originalité de la recette

Les ingrédients de cette recette ne sont pas originaux. Le gingembre et le citron sont souvent utilisés dans les recettes de rhum arrangé. Mais, l’association de ces trois ingrédients, sans avoir quelque chose de plus gourmand et même sans ajouter de sucre, c’est plutôt original. La préparation elle-même est originale puisque j’utilise un extracteur de jus pour la préparation de la macération.

Degré d’alcool

Il est au-dessus de 40 degrés d’alcool.

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum. Macération dans une bouteille en verre et c’est du rhum blanc pur jus.

La couleur

Il a une belle couleur jaune fluo. Elle est clairement opaque.

La dégustation du Rhum Arrangé Clairin Le Rocher jus jaune

Arômes

Canne fraîche, fumé, citron, gingembre, poivré.

Le nez

Au nez, c’est très joli. Le citron est le premier arôme qui monte avec un léger fumé apporté par le Clairin. La canne fraîche donne une belle puissance au gingembre et même un beau piquant. On sent très bien le poivré et une très légère amertume.

Contraste entre le nez et la bouche

Ce n’est pas le plus grand contraste que j’ai pu apprécier, mais dans un rhum arrangé, cela ne m’étonne plus. Ce qui est étonnant, c’est la différence de puissance. Le nez est fruité et floral, très agréable. Alors que la bouche est tout en puissance explosive, pimenté et poivré.

La bouche

En bouche, c’est une véritable explosion d’épice. C’est suave et rond. C’est un piquant très fort qui vient prendre la bouche avec force. Le citron est bien présent, il amène du peps. Le gingembre est magnifique avec un fort piment. Le fumé du Clairin est superbe. Il est juste présent pour donner plus de rondeur à l’ensemble. Il y a une belle amertume qui associée avec le fumé du Clairin, donne une petite aromatique végétale à l’ensemble. C’est juste magnifique.

La finale

La finale est extrêmement longue sur un poivré explosif et pimenté qui persiste bien en bouche. Oubliez le fait de pouvoir déguster quelque chose d’autre derrière cet arrangé.

Retrouve-t-on les arômes de la macération ?

Indéniablement oui.

Le citron est bien présent et donne une belle fraîcheur.

Le gingembre est bien ce qu’il y a de plus beau dans ce rhum. C’est lui qui donne le plus d’expression à l’ensemble. C’est aussi le gingembre qui donne le piquant de cette préparation.

Le curcuma est aussi bien présent, un peu plus discret, il donne un très joli épicé à la préparation. C’est le curcuma qui apporte la couleur à ce rhum.

Le Clairin est toujours bien présent avec ce magnifique fumé qui donne toute sa beauté à la l’ensemble.

Mode de dégustation idéal

Ce rhum arrangé se déguste tel quel et surtout quand on n’a rien d’autre à déguster derrière. Ce rhum va prendre toute la bouche et prendre le dessus sur tout ce que vous pourriez déguster après cela. Lors de ma première dégustation, sans chercher à effacer avec du pain et de l’eau. J’ai gardé le piquant en bouche durant deux bonnes heures.

Mon plaisir à la dégustation

Cela a été divin. J’ai purement adoré ça. C’est juste une explosion aromatique qui tient en bouche. Tout est là, le Clairin apporte tout un monde à l’ensemble. Après une telle dégustation, j’ai envie de me défouler, d’aller au sport, de sortir dehors. Cela me donne de l’énergie.

La note

  • La bouteille : 3/5

  • Difficulté de la recette : 3/5

  • Originalité : 4/5

  • La couleur : 3/5

  • Le nez : 17/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 6/10

  • La bouche : 18/20

  • La finale : 10/10

  • Retrouve-t-on les arômes de la macération : 9/10

  • Mon plaisir à la dégustation : 10/10

La note globale de ce rhum est donc de 83 sur 100.

Conclusion

C’est le premier rhum arrangé que je fais le plus sérieusement possible pour avoir un résultat des plus probant. J’ai adoré chaque étape qui m’a amené au résultat. La recherche du rhum. La préparation du concentré du jus jaune que je fais chaque semaine, mais cette fois-ci avec un résultat bien plus intéressant. La dégustation des 3 essais avec le fait que j’ai dû attendre longtemps entre chaque dégustation pour avoir un regard neuf à chaque fois. C’est l’une de mes plus belles expériences de préparation de rhum arrangé actuellement.

Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

6 Comments

  1. julien lesluin

    J’hésitais à m’acheter un extracteur, mais là tu m’as convaincu avec ton jus jaune. Il faut absolument que j’essaie d’en faire.
    Merci pour cette recette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214