Menu Fermer

Saint James Single cask 1997 [41/365]

Un rhum extra vieux où le travail du bois se dispute au chocolat/café. Le Saint James Single cask 1997 est le premier rhum extra vieux issu de la première récolte bénéficiant de l’AOC Martinique. Encore un vrai rhum de dégustation.

Ma rencontre avec le Saint James Single cask 1997

La troisième bouteille dégustée le vendredi 1er juin lors de la dégustation spéciale Saint James organisée par Rhum Attitude. Marc Sassier a été plutôt élogieux pour ce rhum. Malgré, que plusieurs personnes ayant déjà goûté les rhums de cette gamme aient de manière générale une préférence pour le 1998. Nous sommes là sur un rhum extra vieux. Le travail du bois est encore plus développé que pour le Saint James 12 ans et il n’y a plus de comparaison possible avec la cuvée 1765.

Nous avons là un rhum de grande qualité. Même si la préférence de certains va pour d’autres rhums de la gamme, cela n’en reste pas moins un très grand rhum. Dans la montée crescendo de la soirée, il est à une bonne place au vu de ce qui va suivre.

L’histoire du Saint James Single cask 1997

Saint James est l’une des plus vieilles distilleries encore en activité en Martinique. Elle a été fondée en 1765 pour attaquer le marché américain. Le nom Saint James est d’ailleurs choisi pour sa consonance anglo-saxonne. Ce n’est toutefois qu’en 1882 que la marque sera déposée, ainsi que le design de la bouteille carrée.

En 1902, Saint James subira la colère de la montagne Pelée. La ville de Saint-Pierre et la plupart des cultures de canne sont détruites. L’habitation Saint James ne sera que partiellement détruite et réussira à se relever.

En 1974, l’habitation Saint James décide de rassembler ses points de production à Sainte-Marie pour créer l’un des plus grands lieux de production.

Le Saint James Single cask 1997 est un rhum extra vieux qui a été fait à partir de la première récolte de canne pouvant bénéficier de l’AOC Martinique. Il a été embouteillé pour fêter les 20 ans de l’AOC Martinique. Il a le mérite d’exister et a bénéficié d’un grand soin de Myriam Bredas, maître de chai et Marc Sassier (voilà peut-être pourquoi il y tient beaucoup également, c’est son petit bébé). Il a aussi servi d’expérimentation pour les suivants.

Caractéristiques

Région

Le Saint James Single cask 1997 est un rhum de Martinique

Type de rhum

C’est un rhum vieux agricole bénéficiant de l’Appellation d’Origine Contrôlée Martinique.

La bouteille

La bouteille est la fameuse bouteille carrée de chez Saint James.

Mode de distillation

Le rhum Saint James est distillé en colonne en cuivre et il en sort un rhum titrant entre 65 et 74% d’alcool. Ce rhum est ensuite mis en fût pour le vieillissement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mezan Panama 2008 – Rum millésimé [156/365]

Degré d’alcool

Ce rhum titre à 42,7° d’alcool.

Vieillissement

Il a été vieilli en fût de chêne pendant 15 ans.

La couleur

Il a une robe d’un bel acajou.

La dégustation

Le nez

Le nez est sur des éthers mélangés à de belles notes boisées bien prononcées et épicées. C’est un bel équilibre. À la sortie de la bouteille, l’éther et le bois laissent peu de place au reste. C’est assurément un rhum qu’il faut laisser s’aérer. Avec le temps, le boisé passe aux torréfiés ou de belles notes de cafés. Cela est accompagné par de belles notes fruitées bien caramélisées (plutôt des agrumes avec le zeste).

La bouche

En bouche, il est doux, les boisés se mêlent à des notes torréfiées ou de café. En prenant une deuxième gorgée, des notes de chocolat caramélisé font leur apparition. Ce rhum est rond et gourmand, même s’il est bien puissant et n’en reste pas moins sec.

La finale

La finale est longue, sur le chocolat/café caramélisé avec un côté poivré léger qui va progressivement prendre toute la place.

Mode de dégustation idéal

C’est encore là un rhum de dégustation par excellence. Il doit se boire sec.

Ma note

Ce troisième rhum est vraiment superbe. Je n’ai pas eu l’occasion de boire le 1998 ou le 1999 et je ne peux pas en faire la comparaison. Je n’ai donc pas d’avis négatif sur ce rhum qui est vraiment exceptionnel. Ce n’est pas mon préféré de la soirée. Mais j’ai beaucoup aimé en faire la découverte. Encore plus que le 12 ans, le travail du bois est vraiment marquant. Je lui mets la note de 4/5. Même si je le mets tout de même au-dessus du 12 ans.

Ils parlent du Saint James Single cask 1997

Ce Saint James Single cask 1997 est un rhum extra vieux. Nous rentrons là dans la catégorie des rhums d’exceptions. Ce n’est pas un rhum à mettre entre toutes les mains. Un minimum d’appréciation des rhums est nécessaire pour en apprécier toutes les subtilités :

Conclusion

Ce rhum fut encore une belle découverte. Le line up est vraiment une manière puissante de progresser dans l’appréciation des arômes. J’ai beaucoup cherché à comparer ces différents rhums. Ce que je retrouvais dans chacun ou ce qui était unique. Encore un beau produit.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214