Menu Fermer

Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007

Une petite dégustation du Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007 pour se plonger dans le savoir-faire de la Réunion. High Esters pour HE et Rhum Réunion pour les deux R. Un brut de fût et donc beaucoup de puissance pour exprimer au mieux ce déluge aromatique.

Ma rencontre avec le Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007

J’ai eu peu d’occasions de déguster les rhums de chez Savanna. Une erreur que beaucoup de mes comparses de dégustation me reprochent. Mais j’ai eu ces derniers temps plusieurs fois l’occasion d’en déguster. Alors, c’était toujours en soirée et je prends rarement des notes en soirée. Les conditions ne sont pas idéales pour bien déguster un rhum.

Mais lors d’une soirée du Rhum Club Paris, une occasion s’est présenté de repartir avec 2cl de ce Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007. Je ne pouvais pas rester jusqu’à la fin de la soirée. Nous n’avions pas encore bu tous les rhums du line up à ce moment-là. Il en restait trois à déguster. J’avais déjà goûté à l’un des trois, j’ai dégusté rapidement le deuxième et j’ai décidé de prendre les 2cl du Savanna à emporter.

On m’avait dit de venir comme j’étais, j’ai décidé de passer par le drive?.

Cela me donne donc l’occasion de déguster ce rhum pour mon blog.

Pourquoi découvrir le Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007 ?

Le Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007 est une présentation très particulière des rhums de la réunion. C’est un Grand Arôme affiné en fût de Herr, un rhum High Ester, destiné habituellement à la confection d’autres rhums sous forme de blend.

La destinée habituelle d’un tel rhum est d’être mélangée à un ou plusieurs autres rhums pour en relever l’aromatique.

Il faut imaginé quand associant 5 à 10 % de ce rhum avec un rhum presque neutre, tellement la distillation aura été forte, le nouveau rhum qui en résultera aura une très belle aromatique et si c’est bien fait, avec un très bel équilibre.

Pour ce rhum, pas de mélange, c’est du 100 % Grand Arôme et en plus sans réduction.

C’est donc une expérience. Ce n’est pas un rhum à déguster au quotidien, mais plus un rhum que l’on déguste exceptionnellement pour vivre une expérience étonnante. Comme toutes les bonnes choses, cela doit se savourer avec parcimonie.

L’histoire du Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007

Le domaine Sucrier de Savanna est créé par Olive Lemarchand quand elle rachète la propriété au début du 19e siècle. Il n’y a pas de date précise, mais la sucrerie semble s’être équipée d’une distillerie aux allants tours de 1870.

La distillerie sera pendant longtemps située à Saint-Paul. Vers la fin du 20e siècle, la distillerie va augmenter en productivité et va avoir des difficultés à s’approvisionner en charbon de bagasse qui est sa source d’énergie pour faire fonctionner la distillerie. La distillerie sera donc déménagée à proximité de la sucrerie de Bois-Rouge à Saint-André en 1992. Cela lui permettra d’augmenter sa synergie avec le lieu de production de la matière première et aussi de faire des économies d’échelle.

À la base la distillerie Savanna fait surtout du rhum léger pour l’exportation. En grandissant et en acquérant des marchés importants, elle va pouvoir améliorer sa production et se diversifier. Notamment en produisant des rhums Grand Arôme pour la production de blends.

Le Japon a commandé un Herr pour son marché. Cela a été une cuvée très spéciale avec une fermentation différente du Grand Arôme habituel. Ce Rhum est un Grand Arôme classique à la base, mais qui a eu le droit à une finition dans un fût du Herr. D’où son nom de Japan Tribute en hommage à ce rhum d’exception.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

Le Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007 est un rhum distillé, vieilli et embouteillé à la distillerie Savanna. Il est vendu sous la marque Savanna.

Transparence de la marque

Savanna est l’une des distilleries les plus qualitatives de la Réunion. Pour leur gamme de rhum, ils jouent parfaitement la transparence et donnent un maximum d’information sur le rhum proposé.

Pour ce Herr Japan Tribute, nous connaissons le type de rhum que c’est, son âge, c’est un millésime, brut de fût. On connaît la date de mise en fût. C’est un single cask et l’on connaît le numéro du fût.

Région

C’est un rhum qui nous vient de la réunion.

Type de rhum

C’est un rhum vieux Grand Arôme. Il est issu de la distillation de la mélasse ayant eu une fermentation longue.

La bouteille

La bouteille est classique chez Savanna. Nous avons une très belle étiquette dorée sur un décor japonais. Une belle estampe d’un héron.

Son prix

C’est un rhum qui se trouvait autour de 130 euros.

Où la trouver ?

Il n’est plus disponible à la vente. Si vous aimez Savanna et que vous le voyez chez un caviste, je vous conseille de prendre la bouteille.

Mode de distillation

Ce rhum est distillé dans une colonne en cuivre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Rhum Arrangé 1, 2, 3 par’thés ! Songe d’été

Degré d’alcool

Il titre à 61,3 degrés. C’est un brut de fût qui envoi.

Vieillissement

Un vieillissement tropical dans le Chai du domaine de Savanna à la Réunion et dans un fût de Chêne.

Travail sur le rhum

La particularité du travail fait pour ce rhum est en amont du vieillissement. C’est un rhum Grand Arôme. La mélasse a donc été laissée à fermenter pendant 5 à 10 jours avant d’être distillée. C’est cette étape de fermentation qui va donner en grande partie son aromatique très riche à ce rhum.

Il a en suite vieilli pendant 10 ans dans le chai du domaine de Savanna.

Petite particularité pour le différencier de la gamme Lontan habituel, il a bénéfié d’une finition dans un fût ex-Herr pour faire un rhum en hommage à cette édition d’exception.

Les ajouts

Pas d’ajout dans ce rhum.

La couleur

La robe est moins profonde que je ne l’aurais cru. Elle est d’une belle couleur caramel avec des reflets d’or.

La dégustation du Savanna Herr Japan Tribute millésime 2007

Arômes

Citron, pétrole, thym, laurier, noix, amande, caramel, bois, café, cacao, poivre noir.

Le nez

À peine versées dans le verre, les vapeurs pétrolifères envahissent la pièce. Ce sont des esters puissants.

Lorsque j’ai fait cette dégustation, le rhum avait déjà eu bien le temps de s’aérer. C’est donc très intense dès le début de la dégustation.

Au nez, c’est impressionnant, c’est puissant et on sent bien les 61,3 degrés, cela pique très fort. Les esters portent un superbe fruité. J’aurais pensé être happé par une vague pétrolifère pour ce premier nez, mais les fruits ont ici une très belle place. C’est une aromatique très fraîche en premier lieu sur un citron jaune qui a beaucoup de caractère. Il y a également de belles épices bien fraîches avec du thym et du laurier. On n’est pas sur la gourmandise, mais sur une fraîcheur sèche.

Avec un peu de temps, je commence à trouver des fruits à coque comme de la noix ou de l’amende. C’est très léger.

Le contraste entre le nez et la bouche

C’est un contraste très léger que l’on a pour ce rhum. On est sur un rhum d’un grand équilibre sans fausse note.

La bouche

En bouche, il semble au départ plutôt gentillet. Au regard de la puissance déployée au nez, je m’attendais à avoir une explosion en bouche. Attention, les esters sont bien, avec beaucoup de puissance, mais ils arrivent doucement et sans agressivité avec un piquant très frais.

J’ai un petit caramel qui vient se déposer sur la langue, il est fugace, un caramel frais et bien épicé sans gourmandise.

Le boisé vient s’installer ensuite avec beaucoup de caractère, un boisé légèrement toasté. C’est superbement bien.

Il y a de légères notes de cacao et de café.

La finale

La finale est sur un très fort poivré bien piquant et qui dure très longtemps.

Mode de dégustation idéal

C’est indéniablement un rhum de dégustation. À boire avec modération et en bonne compagnie. Une compagnie qui saura apprécier ce qu’elle a dans le verre. Il n’y en a pas beaucoup, il faut le partager.

Rapport qualité/prix

C’est un rhum assez cher. Mais au vu de la rareté et de sa qualité, c’est un prix qui ne me choc pas.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai pris un grand plaisir à faire cette dégustation. J’ai été étonné de trouver autant de fraîcheur dans ce rhum. Il a une superbe puissance.

2 gorgées, il y a un petit goût de trop peu. Mais je suis très satisfait d’avoir pu faire cette découverte. Il va falloir que je me plonge un peu plus sur Savanna.

Complexité

C’est un rhum d’une belle complexité. Ce n’est pas une complexité très profonde, mais une qui a du caractère. C’est intéressant de boire un rhum qui a un tel équilibre. C’est plaisant. Il faut avoir un peu de bouteilles pour pleinement apprécier ce genre de rhum tout de même.

La note

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 4/5

  • Le travail sur le rhum : 5/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 4/5

  • Le nez : 17/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 1/5

  • La bouche : 16/20

  • La finale : 8/10

  • Le rapport qualité/prix : 3/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5

  • Complexité : 4/5

La note globale de ce rhum est donc de 82 sur 100.

Où retrouver Savanna sur internet

  • Savanna dispose de son propre site ;
  • Vous pouvez retrouver la marque sur Facebook ;
  • Vous pouvez suivre Savanna sur Instagram.

Sources

Conclusion

Ces derniers temps, je bois beaucoup de rhum avec beaucoup de puissance. Il faudrait peut-être que je ralentisse un peu. Mais j’adore ça en même temps.

Ce grand arôme est tout de même très spécial. C’est une aromatique puissante qui ne va pas plaire à tout le monde. Je comprends que ce soit des rhums habituellement utilisés pour les blends.

Êtes-vous curieux de déguster un rhum Grand Arôme si vous ne l’avez pas déjà fait ? Dites-le-moi en commentaire et quelles sont vos appréhensions.

Si tu as aimé cet article, partage-le sur Facebook ou Tweeter, cela m’aide beaucoup?. Et si tu trouves que je dis de la merde, surtout ne faites rien, tu risquerais de me faire de la pub involontairement?.

N’oublie pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214