Menu Fermer

The Antigua Distillery 2012 – Velier

Si vous voulez profiter d’une des découvertes de Luca Gargano sans casser votre PEL, l’Antigua Distillery 2012 est vraiment la meilleure des occasions du moment. Il reste encore des bouteilles en vente chez les cavistes, mais les stocks sont sur la fin?.

Ma rencontre avec l’Antigua Distillery 2012

Une fois n’est pas coutume, ma rencontre avec ce Antigua Distillery 2012 s’est fait chez mon caviste préféré, l’Adresse Gourmande à Clayes-sous-Bois. J’ai pu en faire une petite dégustation et j’ai été tout de suite séduit par ce rhum. À environ 60 euros, je n’ai pas hésité longtemps à en prendre une bouteille.

J’étais dans la boutique pour discuter d’autres choses et en attendant que Jérôme soit disponible (il y avait beaucoup de monde ce jour-là) j’ai discuté avec des clients qui se demandaient quoi acheter. L’un d’eux avait une bouteille de Zacapa en mains. J’ai cherché à savoir ce qu’il voudrait acheter d’autre et celui qui n’avait encore rien pris voulait quelque chose d’étonnant et de non sucré. Comme Jérôme était loin d’être disponible pour les aider, j’ai pris l’initiative de les conseiller. Je leur ai indiqué plusieurs rhums entre pur jus et de tradition anglaise en leur donnant les particularités de chacun. Il était très attiré par les propositions de chez Velier, mais il ne voulait pas mettre plus de 80 euros dans une bouteille. L’Antigua Distillery 2012 semblait parfaitement tomber. Je le lui ai indiqué et lui en ai fait une petite description à chaud l’ayant goûté un peu plus tôt.

Sans même le goûter, il s’est vraiment intéressé à ce rhum et est parti avec. Deux Antigua Distillery 2012 vendus dans la journée pour Jérôme ce jour-là?.

Pourquoi découvrir l’Antigua Distillery 2012 ?

Pour faire simple, c’est un rhum d’un rapport qualité/prix imbattable dans les sélections que peut faire Luca Gargano. Si l’on aime les rhums exubérants ou high ester, ce rhum est vraiment une belle occasion à saisir.

En dégustation, il a vraiment une très belle évolution. Ce n’est pas pourtant un rhum extrêmement clivant. Il reste tout de même accessible pour un palais d’amateur averti tout de même au vu des 66 degrés.

Personnellement, je l’ai fait descendre assez vite. Et je vais voir à rapidement chercher une deuxième bouteille à garder de côté. Il est vraiment superbe et je serais triste de ne pas en avoir une deuxième bouteille quand je vais avoir terminé celle-ci?.

L’histoire de l’Antigua Distillery 2012

Ce rhum est issu de la distillerie Antigua qui est la seule distillerie d’Antigua. Normalement, cette distillerie produit des rhums légers, comme par exemple, la marque Whisper. Mais en 2012, une panne de la colonne de distillation va mener un moût à rester en cuve de fermentation bien plus longtemps que la normale.

Il faut savoir que le temps de fermentation va grandement jouer sur la production d’alcool et d’éléments non alcool. C’est avec une fermentation longue que l’on produit les rhums high ester ou grand arôme.

Donc, après distillation de ce moût, le rhum produit était impropre à la consommation habituelle de la distillerie et donc il a été mis de côté.

En 2018, Luca Gargano est en voyage pour faire la sélection des 70 ans de Velier. Et friand des rhums un peu hors-norme, il demande à pouvoir goûter ces fûts. Il tombe tout de suite sous le charme de ce rhum et va prendre le tout.

Sur 27 fûts, il y en a un qui va particulièrement plaire à Luca et il en fera un Single Cask. Pour les 26 autres, il va en faire un blend qui donnera le rhum que je vous présente aujourd’hui?.

Caractéristiques

Distillerie\embouteilleur\distributeur

L’Antigua Distillery 2012 est un rhum distillé à la distillerie Antigua. Il est vendu sous la marque Velier.

Transparence de la marque

Luca Gargano est un amoureux du naturel et il touche rarement aux rhums dont il fait la sélection. On connaît presque toute l’histoire de ce rhum exceptionnel qui n’aurait jamais dû voir le jour.

Région

Ce rhum vient de l’île d’Antigua.

Type de rhum

C’est un rhum vieux de tradition anglaise (mélasse).

La bouteille

La bouteille est la classique de chez Velier, noir, avec une étiquette épurée et classe.

Son prix

C’est un rhum qui se trouve autour de 60 euros.

Où la trouver ?

Les stocks s’épuisent fortement, mais vous pouvez encore le trouver chez certains cavistes.

Mode de distillation

Ce rhum est distillé en colonne coffee still.

Degré d’alcool

L’Antigua Distillery 2012 titre à 66 degrés.

Vieillissement

Il a entièrement vieilli en fût sous les tropiques avec une part des anges de plus de 40 %. Les fûts ont été écartés des fûts de la production classique.

Travail sur le rhum

Luca Gargano n’a rien changé à ce rhum mis à part d’assembler les fûts pour l’embouteillage. Ce rhum est un peu une erreur de parcours puisque la distillerie ne produit pas habituellement ce genre de rhum. Les fûts ont été mis de côté et ils auraient pu rester longtemps dans leur coin si Luca ne les avait trouvés.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mezan Panama 2008 – Rum millésimé [156/365]

Les ajouts

Pas d’ajout dans ce rhum. Il a été testé par le philthyrum qui n’a constaté aucun ajout.

La couleur

La robe est d’un beau caramel cuivré avec des reflets d’or.

La dégustation de l’Antigua Distillery 2012

Arômes

Fruits mûrs, fruits rouges, mangue, ananas, caramel, boisé, cannelle, café, poivre.

Le nez

Au nez, ce rhum est d’une belle exubérance. Il n’est pas nécessaire de le porter tout de suite au nez pour profiter de son aromatique. Elle est tellement puissante qu’elle embaume l’atmosphère avec un doux parfum de fruits mûrs. Quand on le porte au nez, les fruits se révèlent encore bien plus présents et puissant. Mais d’une puissance sans agressivité. Les 66 degrés sont bien là, mais ils ne sont pas agressifs, ils sont même très plaisants.

Il y a des petites notes de fruits rouges qui tournent autour d’une superbe aromatique qui mêle mangue et ananas bien mûr, à la limite d’être pourri, du fruit bien juteux. C’est d’une superbe fraîcheur et d’une grande gourmandise.

C’est un doux parfum dont je ne me lasse pas. Difficile de ne pas être tenté de le porter à la bouche.

Le contraste entre le nez et la bouche

Ce rhum offre un voyage extraordinaire. Un nez exubérant sur un fruité gourmand qui est suivi d’une bouche chaude et charnue pour aller sur une finale fraîche sur le poivré.

La bouche

En bouche, les 66 degrés révèlent toute leur puissance. Les esters viennent comme un bulldozer tapisser le palais d’un caramel puissant, chaud et accompagné de notes de café qui accentuent le caractère du caramel cuit. Il y a également une petite amertume pas désagréable du tout. Le boisé est fin, bien présent avec des petites épices comme de la cannelle. C’est charnu, il y a une belle matière.

La finale

La finale est magnifique. Elle est longue est profonde avec un poivré très frais qui contraste avec l’entrée en bouche très chaude.

Mode de dégustation idéal

C’est un rhum de dégustation pur. Difficile de le boire autrement, même si je l’ai déjà expérimenté en cocktail et qu’il apporte vraiment quelque chose.

l’Antigua Distillery 2012 en cocktail

Je l’ai testé en cocktail avec un mojito et je peux vous dire que c’est l’un des meilleurs mojitos que j’ai pu déguster, c’était un vrai délice. Il faudrait que je le teste en daïquiri.

l’Antigua Distillery 2012 comme base d’un rhum arrangé

Pour ce rhum je pense que ce serait une erreur de tenter de faire un rhum arrangé. Il y a de bonnes chances de faire quelque chose d’étonnant. Mais c’est un rhum qui reste limité et il est préférable de le garder pour une dégustation pur.

Rapport qualité/prix

Il entre dans les rhums qui commencent à être cher, mais si l’on prend en compte que c’est une sélection Velier et qu’il a tout de même une aromatique vraiment superbe. Il vaut bien son prix et je le trouve donc d’un très bon rapport qualité/prix. Après tout, je vais voir à m’en prendre une autre donc c’est qu’il en vaut le coup… en tout cas pour moi?.

Mon plaisir à la dégustation

J’en ai déjà bu près de la moitié et je ne m’en lasse pas. À chaque dégustation, c’est un grand plaisir que ce soit pur ou en cocktail.

Complexité

C’est un rhum qui a une belle complexité. C’est un rhum high ester et à 66 degrés, donc il n’est pas accessible à tous les palais. Les jeunes amateurs auront besoin de faire un peu leur palais avant de vraiment l’apprécier.

La note

  • La transparence : 10/10

  • La bouteille : 4/5

  • Le travail sur le rhum : 3/5

  • Les ajouts : 5/5

  • La couleur : 4/5

  • Le nez : 19/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 5/5

  • La bouche : 17/20

  • La finale : 8/10

  • Le rapport qualité/prix : 4/5

  • Mon plaisir à la dégustation : 5/5

  • Complexité : 5/5

La note globale de ce rhum est donc de 89 sur 100.

Où retrouver Velier sur internet

  • Velier dispose de son propre site (en italien) ;
  • Vous pouvez retrouver la marque sur Facebook ;
  • Vous pouvez suivre Dead Head sur Instagram et Twitter.

Sources

Conclusion

J’ai dégusté beaucoup de rhum des sélections de Luca Gargano. Mais ces rhums sont souvent trop chers à cause de la spéculation. J’ai pris un grand plaisir à pouvoir me procurer cette bouteille et de pouvoir profiter du savoir-faire d’un grand homme de l’univers du rhum.

C’est un rhum élégant, il est facile de prendre du plaisir avec ce rhum. Il a une très belle évolution avec l’aération. C’est une des plus belles pièces de ma collection.

Que pensez-vous des sélections que peut nous proposer Luca Gargano ? Dites-le-moi en commentaire.

N’oubliez pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214