Menu Fermer

Rhum Arrangé 1, 2, 3 par’thés ! Songe d’été

L’idée de faire un rhum arrangé à partir d’une infusion de thé n’est pas ce qui me semble être une évidence. Mais quand on offre la possibilité de sentir le mélange sec et que l’on découvre une aromatique extraordinaire, l’évidence est là?.

Ma rencontre avec 1, 2, 3 par’thés !

Si vous avez eu l’occasion de lire mon article sur le salon de l’agriculture, vous le savez déjà?.

Quand j’ai été au salon de l’agriculture, au détour des étales de produits artisanaux, je suis tombé sur le stand de 1, 2, 3, par’thés ! Ce qui a attiré mon œil, c’est le fait qu’il propose des infusions à base de drech. Pour ceux qui ne le sauraient pas, le drech est le résidu de la fabrication de la bière. C’est un sous-produit qui est la plupart du temps réutilisé comme fertilisant de la terre.

Halim, lui en a vu une excellente base pour faire des infusions de thé.

Là n’était que ce qui m’a attiré vers son stand. L’artisanat de la bière et un autre sujet pour lequel je m’intéresse, mais qui ne nous intéresse pas ici.

Halim nous a fait découvrir certains de ses produits, dont une nouvelle recette dont il est très fier et qui l’a nommé Songe d’été. Cette infusion est composée de morceaux de pommes séchées, d’écorces d’oranges, de fleurs de bleuet, de mangue, d’arôme naturel à l’orange, de physalis. Le nec plus ultra pour moi, c’est que la plupart de ses produits viennent de l’agriculture biologique.

Cette infusion a été une vraie révélation. Quand je l’ai respirée, sèche, je n’ai pas pensé à en faire du thé, mais tout de suite, je me suis demandé ce que cela pourrait donner en Rhum Arrangé. Étonnant n’est pas un grand mot. Je ne pouvais pas partir sans en avoir un échantillon pour pouvoir en faire un test.

Pourquoi faire un rhum arrangé à partir d’une infusion ?

Cette recette est la première que je fais en utilisant une préparation pour une infusion de thé. Je me suis beaucoup renseigné en même temps que je préparais cette recette et j’ai compris que c’est une pratique assez courante. Il y a de nombreux types de thé et de nombreuses façons de les adapter en macération pour rhums arrangés.

Il arrive souvent que ces préparations de thé soient agrémentées par des fruits et des épices plus fortes en aromatique. Ceci pour associer une aromatique forte et une plus fine qui va l’embellir.

On notera également que le thé est l’un des ingrédients du Grog, une boisson très répandue comme recette de grand-mère pour soigner les petits rhumes et baisse de morale.

Pour le Songe d’été, c’est une préparation de thé beaucoup plus aromatique que ce que j’ai l’habitude de prendre en thé. Je n’ai rien voulu changé à la recette et l’utiliser tel quelle.

Caractéristiques

Type de rhum

C’est un rhum arrangé au thé.

La bouteille

C’est un test que j’ai fait dans un petit bocal de 25 cl.

La recette

La recette est des plus simple :

  • 25 cl de Rhum agricole à 55° ;

  • 10g de préparation pour thé Songe d’été.

Les points particuliers de la préparation :

  • mettre la préparation de thé au fond du récipient ;

  • arroser de rhum.

On ne peut pas faire plus simple.

La macération

Au bout d’un mois de macération, le rhum a une super belle couleur rouge, cela donne presque l’illusion d’un beau vin rouge. Je pensais au départ le laisser 6 mois, mais au bout d’un mois, il était déjà extraordinaire.

Sinon, il est tout à fait possible de laisser le temps au temps pour que ce rhum devienne encore bien plus beau ?.

Donc un mois de macération minimum, et plus si affinité.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le bilan des 2 ans du blog

Le prix de revient de la recette

Comme c’est un test, ce n’est pas cher, mais je vais vous donner là une recette pour 1 litre de rhum.

  • 1 litre de rhum à 14 euros le litre ;

  • 40g de préparation pour thé, 4 euros.

Même pour un litre, cela reste très abordable. Et je vous garantis que c’est un rhum arrangé extraordinaire.

Originalité de la recette

C’est la première recette du genre que je fais et il est sûr que cela va devenir une petite habitude?.

Degré d’alcool

Il est entre 50 et 55 degrés d’alcool. Pas de sucre dans la préparation ni de dilution quelconque, donc toute la puissance du rhum est gardée.

Vieillissement

Pas de vieillissement pour ce rhum. Macération dans un bocal en verre et c’est du rhum blanc agricole.

La couleur

Il a une belle rouge orangé presque sans dépôt.

La dégustation

Arômes

Canne fraîche, fruits rouges, mangue, poivre, écorce d’orange.

Le nez

Au nez, c’est d’une très belle puissance, le HSE 55 n’a rien perdu de son aromatique. La canne fraîche est bien présente et sublime la nouvelle aromatique apportée par la macération. Les esters montent bien au nez avec un léger piquant. C’est délicieux et d’une belle fraîcheur. Ce qui vient en premier au nez est un mélange de fruits rouges et d’un suprême de mangue. La mangue est magique, j’ai presque la sensation de pouvoir y croquer dedans et de sentir son jus dégoulinant. Cela respire très bien l’été. Même en macération dans le rhum, cette préparation porte bien son nom.

Contraste entre le nez et la bouche

Il y a un très beau contraste entre le nez et la bouche. Alors que le nez est très frais et d’un fruité pulpeux, la bouche est chaude et charnue. C’est un très beau voyage sur une plage d’une île paradisiaque.

La bouche

En bouche, c’est puissant et chaud, cela imprègne très bien le palais avec tout le superbe du piquant du HSE 55, mais au lieu d’y laisser un simple poivré, cela laisse un fruité chaud, profond, gourmand et pourtant sec. En bouche, c’est surtout l’écorce d’orange qui domine l’aromatique principale. C’est un fruit légèrement confit. Le poivré est toujours bien présent, mais en second plan.

La finale

La finale est de toute beauté et longue. L’écorce d’orange est présente dans la finale pendant un bon moment avant de laisser la place au poivré.

Retrouve-t-on les arômes de la macération ?

Au nez, je retrouve parfaitement ce que me laissait entrevoir la préparation sèche avec bien plus de puissance que je ne m’y attendais.

En bouche, c’est les agrumes qui prennent la place et ça, je ne m’y attendais pas.

Mode de dégustation idéal

Ce rhum arrangé peut se déguster autant pur qu’en punch avec quelque jus de fruits que ce soit. Il est tout de même d’une aromatique extraordinaire et ce suffit vraiment à lui tout seul.

Mon plaisir à la dégustation

J’ai pris un plaisir immense à déguster ce rhum arrangé. Ce fut une découverte passionnante au même titre que pour mon rhum arrangé jus jaune. Cela m’a bien plu de parfaitement pouvoir retrouver le HSE 55. Mais plus encore, cette préparation est vraiment délicieuse.

La note

  • La bouteille : 2/5

  • Difficulté de la recette : 5/5

  • Originalité : 4/5

  • La couleur : 5/5

  • Le nez : 18/20

  • Le contraste entre le nez et la bouche : 10/10

  • La bouche : 17/20

  • La finale : 9/10

  • Retrouve-t-on les arômes de la macération : 9/10

  • Mon plaisir à la dégustation : 10/10

La note globale de ce rhum est donc de 89 sur 100.

Sources

  • Le site de 1, 2, 3 par’thés ! ;

Conclusion

C’est le premier rhum arrangé que je fais avec une préparation de thé et si l’on peut dire une chose, c’est que c’est une franche réussite. J’adore.

Est-ce que cette recette vous intéresse et voudriez-vous la tester ?

N’oubliez pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Mais que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214