Menu Fermer

Un mensonge a complètement gâché une dégustation [133/365]

Mon petit coup de gueule à tête reposé, après avoir eu forte vexation sur une dégustation que j’avais appréciée, mais pour laquelle on m’a menti ?

Le mensonge qui a tout gâché

Une dégustation bien sympathique

Il y a quelques jours, j’ai fait une dégustation dont je garde un goût amer. La dégustation en elle-même s’est bien passée. Je me suis fait plaisir avec un rhum de type Solera sucré. Un rhum liquoreux comme je peux prendre plaisir à découvrir de temps en temps, même si ce n’est pas ce que je préfère.?

Je me suis bien entendu penché sur l’histoire de ce rhum. Je suis de ceux qui aiment en savoir plus sur le produit. J’aime savoir d’où il vient ! Comment a il été fait ? Cela me fait voyager. J’aime m’imaginer le travail qui a été nécessaire pour produire le rhum, j’ai ainsi l’impression d’avoir quelque chose d’encore plus beau entre les mains. C’est comme une part de rêve, une évasion du quotidien. Je me laisse aller au plaisir de la dégustation avec tous ces paysages et cela m’aide encore mieux à me fabriquer le voyage que me procure la dégustation.

Les informations que j’ai trouvées sur ce rhum n’étaient pas toujours bien détaillées, mais plutôt en faveur de ce rhum et de sa qualité. Il y a un storytelling très bien fait autour de ce rhum et qui est repris par la plupart des sites d’informations sur le rhum. Toujours une reconnaissance du produit et de sa qualité. Après plusieurs lectures de ce type et une bonne vision de l’histoire de ce rhum, j’ai commencé ma dégustation et a rédigé ma note.

La révélation

Je l’ai bien entendu publié. Et c’est suite à cette publication que d’autres amateurs m’ont fait remarquer que ce que je disais sur la qualité et la transparence de ce rhum était peut-être un peu exagérée. Et l’un d’eux m’a partagé un article de Durhum qui parle de la distillerie en question. J’étais passé à côté de cet article. J’avais bien lu un article de Durhum sur ce rhum, mais une note de dégustation qui était cordialement et qui invitait à la dégustation.

L’article de Durhum a été une claque sur toute l’image que je m’étais faite sur ce rhum. Le rêve s’est complètement écroulé et le plaisir à la dégustation que j’ai eu s’est évanoui ?. Tout ce qui se dit sur ce rhum est faux. Il n’y a que du mensonge relayé facilement. Alors je ne vais pas jeter la pierre sur les créateurs de contenus qui ont relayé l’histoire de ce rhum, car comme j’écris moi-même, je sais comment c’est parfois compliqué d’avoir des informations fiables surtout pour juste faire une petite note de dégustation et pas un article de fond.

Suite à cette révélation, j’ai revu mon article. Je l’ai peut-être revue sous la colère et je l’ai plutôt descendu au final. Alors que je lui avais donné une note autour des 80 points au départ, il est tombé suite à ma révision à 59 points. Je n’ai pas revu mon appréciation de la dégustation, parce que c’est vraiment ce que j’ai ressenti. Mais toute l’histoire autour a été cassée ?.

Si vous n’avez pas lu mes derniers articles et que vous ne voyez pas de quel rhum je parle, c’est le Dictador 20 ans que j’ai découvert avec le Calendrier de l’avent du rhum. Je ne vais pas remettre en cause la sélection du calendrier de l’avent parce que depuis ce rhum, toutes les sélections que j’ai pu déguster étaient très bien et à chaque fois une belle découverte.

Je me suis senti trompé

Jai eu plusieurs fois l’occasion de lire des articles qui avaient un discours assez accusateur sur les ajouts dans le rhum et surtout sur le truquage de ces rhums. À ce moment-là, je voyais le problème de loin. En plein dans ma découverte de l’univers du rhum, je ne regardais que mon plaisir à la dégustation et cela me suffisait. J’ai pris beaucoup de plaisir à commencer mon entrée dans le rhum avec le Kraken et le Bumbu. Même si aujourd’hui cela fait un moment que je n’y ai pas retouché. Je sais aujourd’hui que ce sont des rhums trafiqués et si je reprenais un verre, je ne me sentirais pas trompé.

Avec le Dictador, je me suis senti trompé ?. Ok, j’ai mal fait ma recherche sur ce rhum puisque je suis passé à côté de l’article de Cyril. Mais combien d’amateurs peuvent encore plus se faire tromper par un tel rhum avec le peu de recherche qu’ils font ? À part pour certains amateurs chevronnés comme moi qui font un travail de recherche avant de déguster leur rhum, la plupart des amateurs ne veulent que prendre du plaisir à la dégustation. Pour beaucoup, ce qu’il y a autour est très vite accessoire.

Alors après cette histoire, je me suis demandé comment je pourrais ne plus ressentir ce goût amer. Car je sais qu’il y en a bien d’autres des rhums de ce type qui ne se basent que sur le marketing et qui n’ont rien derrière. Je sais pertinemment que je pourrais encore me faire tromper et cela me fait mal.

La révélation de Durhum

Sur le site de Durhum, il y a des articles de fond très bien détaillés avec un travail de dingue derrière pour avoir toutes ces informations. Je respecte ce travail. Mais il n’y a pas beaucoup de personnes capables de produire un travail de cette qualité. Aussi fort soit Cyril, il ne sera jamais capable de révéler tous les mensonges qu’il y a dans le rhum. Et je pense aussi que son plaisir doit davantage se porter sur des produits de qualité et qu’il doit préférer parler de ces produits. Moi-même, j’essaie d’apprendre à rendre un travail de la meilleure qualité possible, mais je suis réaliste et j’ai encore beaucoup à apprendre pour y parvenir.

Je sais que je n’ai pas toutes les réponses, mais j’aimerais en trouver quelques-unes. Depuis ma déconvenue, je voulais faire ce retour, mais je voulais également faire plus. Et je pense que je ne peux pas le faire seul.

Depuis que j’ai fini d’écrire mes livres, je réfléchis à un nouveau projet qui est de faire un carnaval d’article en collaboration avec plusieurs blogueurs. Définir un sujet et inviter les blogueurs à écrire sur ce sujet. Au départ, je pensais le faire sur un sujet plus festif à l’approche de Noël, mais je me dis aujourd’hui que les produits trafiqués méritent que plusieurs blogueurs se rassemblent pour les montrer du doigt.

Voilà donc pourquoi suite à ce retour d’expérience, je lance un appel aux blogueurs de tous bords. Oui pas qu’aux blogueurs sur le rhum. Car je côtoie d’autres blogueurs qui sont spécialisés dans d’autres spiritueux tout aussi touchés par ce problème.

Le carnaval d’article

Si vous avez un blog sur les spiritueux, eaux-de-vie, vin ou bière, je vous invite à écrire un article sur ce que vous pensez de ces produits complètement construit chimiquement et avec des ajouts aromatiques, pour ressembler à ce qui plaît le plus au consommateur lambda. Au-delà du ras-le-bol que vous pouvez avoir, je vous invite à partager vos idées pour aider les consommateurs à éviter ces produits qui entachent le savoir-faire d’hommes et de femmes qui travaillent vraiment à produire un alcool de qualité.

À la fin de ce carnaval d’article, je ferais un livre blanc au format PDF qui reprendra tous les articles du carnaval et qui pourra être proposé au téléchargement à tous les lecteurs de chaque blog.

Pourquoi ce thème ? Car :

  • Je pense qu’il nous concerne tous (autant les jeunes amateurs que les plus avertis ?) ;

  • Il est très intéressant, car le point de vue de chacun permettra de rassembler un maximum d’idée pour aider tous les consommateurs :

    • Peut-être des astuces pour ne pas se faire avoir ;

    • Ou même encore des sources pour savoir quels sont les produits à éviter explicitement.

Règles à suivre

1. Qui peut participer ?

Comme je l’ai expliqué un peu plus haut, toute personne qui a un blog et qui souhaite parler de ce sujet sur son blog.

2. Quelle est la date limite pour participer ?

Votre article doit être publié et votre email envoyé avant le dimanche 20 janvier 2019 à 23H59 (heure de Paris).

Je prends en compte que les fêtes de fin d’années arrivent vite et tout le monde a peut-être autre chose en tête que d’écrire un article de ce genre ce mois-ci. Donc je fixe une limite à une semaine après les fêtes. Cela vous donne un mois pour écrire votre article.

3. Comment participer ?

Votre article doit faire 500 mots au moins, et être écrit en français,

Il doit porter sur le sujet “Les produits spiritueux trafiqués, le ras-le-bol et comment les éviter” et ne pas être hors sujet,

Il ne peut pas être composé, même partiellement, de contenu déjà publié ailleurs (Copyscape sera utilisé pour vérifier cela). Si vous tenez à partager un contenu déjà existant, faites un résumé rapide et un lien vers ce contenu,

Je sais pertinemment qu’il est difficile d’éviter toutes les fautes d’orthographe. Je sais personnellement que j’en laisse passer beaucoup. Mais je vous demande au maximum d’éviter les fautes. Utilisez bien votre correcteur orthographique (en voilà un génial et bien plus efficace que celui intégré à Word).

Une fois l’article publié avec le paragraphe, envoyez un email à regis-lapeze@rhum-et-whisky.fr,

Je vérifierai que votre article suit bien toutes les règles énoncées sur cette page. S’il ne respecte pas les règles, je vous rappellerai d’éventuelles modifications à opérer sur votre article ou il ne sera pas pris en compte,

Si votre article respecte bien les règles, je vous enverrai un email pour vous confirmer la prise en compte de votre article dans cet évènement.

4. Taille de votre article

Votre article doit faire au moins 500 mots.

5. Récapitulatif de l’article

Fin janvier, je publierai l’article récapitulatif qui inclura une liste de tous les articles participant à l’évènement, avec évidemment un lien vers ceux-ci. Je ferais ensuite profiter à toute ma communauté ce travail.

Le classement des articles sera fait par ordre d’arrivée.

6. Publication du livre

Je ferais également un livre numérique au format PDF qui reprendra tous les articles et que vous pourrez télécharger librement sur le blog et que vous pourrez également tout autant distribuer librement sur votre blog.

7. Version personnalisée du livre pour les participants

Entre la publication de l’article récapitulatif et celle du livre, j’enverrai un email à chacun des participants avec un lien qui vous permettra de télécharger le livre au format Word afin que vous puissiez l’éditer comme vous le souhaitez et éventuellement ajouter des éléments complémentaires qui sont propres à votre blog.

8. Paragraphe à faire figurer à la fin de votre article

Pour que votre article soit accepté vous devez obligatoirement inclure ce paragraphe à la fin de votre article pour informer vos lecteurs que l’article participe à ce carnaval d’article :

« Cet article participe à l’évènement interblogueurs “Les produits spiritueux trafiqués, le ras-le-bol et comment les éviter” organisés par le blog Rhum et Whisky. Cet article participe donc à un projet d’information des consommateurs pour mieux savoir ce que l’on a dans le verre ! »

9. Règles importantes à respecter

Respectez impérativement ces règles pour que votre article soit accepté :

  • Votre article doit faire 500 mots au moins, et être écrit en français,

  • Il doit porter sur le sujet “Les produits spiritueux trafiqués, le ras-le-bol et comment les éviter” et ne pas être hors sujet,

  • Il ne peut pas être composé, même partiellement, de contenu déjà publié ailleurs (Copyscape sera utilisé pour vérifier cela),

  • faire le moins de faute d’orthographe possible,

  • Vous devez intégrer le paragraphe fourni dans cette page à la fin de votre article pour permettre aux lecteurs de connaître l’évènement.

10. Blogs ne pouvant participer à l’opération

Les blogs qui sont dans des thématiques illégales ou moralement douteuses ne peuvent pas participer à l’opération.

11. C’est parti !

Vous avez jusqu’au dimanche 20 janvier 2019 à 23H59 pour publier votre article et envoyer votre email.

Si vous avez des questions, posez-les dans les commentaires pour que tous puissent en profiter.

Conclusion

Je vous joins tout mon encouragement pour vous aider à écrire ces livres, car je suis impatient de découvrir vos solutions, car je tiens tout autant que les autres, améliorer ma consommation ! ?

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Rhum arrangé Brugnon et Cannelle - L'échec [6/365]

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214