Menu Fermer

Comment choisir un rhum en supermarché ?

Avant de me plonger dans ce sujet, j’ai interrogĂ© ma liste pour savoir si vous Ă©tiez beaucoup, dans ma communautĂ©, Ă  acheter du rhum en supermarchĂ© et pourquoi. Vous avez Ă©tĂ© pas mal Ă  me rĂ©pondre et cela m’a bien aidĂ©.
Vous ĂȘtes tout de mĂȘme 80%, Ă  ne serait-ce qu’occasionnellement acheter votre rhum en GMS.
Le nerf de la guerre, c’est le prix. Je sais que vous ĂȘtes beaucoup Ă  avoir un petit budget rhum chaque mois. Et quand je dis petit, c’est que vous ĂȘtes tout de mĂȘme beaucoup Ă  dĂ©penser moins de 30 euros. Et effectivement, chez un caviste, on ne va pas loin avec 30 euros.
Du reste c’est souvent pour acheter du blanc, du blanc qui va servir en cocktail ou en arrangĂ©.
Il y en a quelques-uns qui ont fait leur premiĂšre dĂ©couverte du rhum par un achat en grande surface et si vous avez voulu en savoir plus aprĂšs cette dĂ©couverte, c’est que l’on peut bien mettre le pied Ă  l’Ă©trier en grande surface.
Pour beaucoup d’entre vous, le gros problĂšme est de trouver un bon caviste prĂšs de chez vous. L’envie de faire vivre un caviste ne manque pas, c’est le choix qui n’est pas lĂ .
Alors, voyons ensemble comment bien choisir son rhum en grande surface.

Pourquoi au supermarché ?

La proportion d’achats de rhum en GMS est en hausse depuis quelques annĂ©es. Cela est surtout dĂ» Ă  un engouement accru pour le rhum ces derniĂšres annĂ©es.
Les cavistes proposent de plus en plus de rĂ©fĂ©rences de rhum en plus du vin et du whisky. Pour beaucoup, cela est une vente complĂ©mentaire, mais pour d’autres c’est une vĂ©ritable passion. Le fait de pouvoir acheter du rhum en ligne facilite Ă©galement les choses.
Mais malgrĂ© tout, cela reste toujours en Grandes et Moyennes surfaces que l’on achĂšte le plus de rhum. 88% du rhum vendu en France l’est en grande surface, 10% est vendu dans les hĂŽtels et les restaurants. Les cavistes, « EUX » n’en vendent que 2%. SĂ©rieux ! que 2%. J’ai beau comprendre les raisons qui font cette disproportion, cela me trou encore le cul.
  • On ne trouve pas de conseiller en rhum dans un supermarchĂ© ;
  • Le choix est limitĂ© et on ne trouve pas du trĂšs bon rhum ;
  • Et je dirais que l’on est mĂȘme bien plus confrontĂ© aux mauvais rhums ;
MĂȘme si le rayon rhum s’est bien Ă©toffĂ© avec le temps. Vous ne pourrez pas trouver de conseil pour choisir un rhum pour faire un apĂ©ritif avec des amis, un digestif pour conclure un bon repas ou encore faire un rhum arrangĂ©.
Il faut avouer que le choix s’est Ă©toffĂ© depuis quelques annĂ©es. La grande distribution a compris qu’il y avait de plus en plus de consommateurs intĂ©ressĂ©s par le rhum.
Un bon point, c’est qu’en matiĂšre de rhum blanc agricole, on est gĂ©nĂ©ralement bien servis, mĂȘme dans de petites surfaces, il est possible de trouver du Saint-James. Si vous voulez un rhum blanc pour un cocktail ou un rhum arrangĂ©, vous devriez trouver votre bonheur.
Plusieurs distilleries ont commencĂ© Ă  proposer une gamme de rhum spĂ©cialement pour la grande distribution. Par exemple HSE avec le Ragtime qu’il est possible de retrouver Ă  peu prĂšs partout. Un rhum qui est trĂšs bien pour faire des cocktails ou en ti’vieux.
On y trouve Ă©galement de l’anglais avec Appleton Estate et de l’Hispanique avec Santa Teresa et Pacto Navio.
Ce ne sont que des exemples, vous pouvez avoir un choix bien plus important.
Et je ne dis pas que vous trouverez de bons rhums de dĂ©gustation. Vous pouvez en trouver, mais c’est de l’entrĂ©e de gamme. Des choses qui peuvent ĂȘtre intĂ©ressantes tout de mĂȘme pour de jeunes amateurs qui dĂ©butent dans l’univers du rhum. Je pense notamment Ă  la gamme Secrets de FĂ»ts que propose ClĂ©ment et qui peut ĂȘtre intĂ©ressante pour l’initiation.
Tout cela ne vous aidera pas Ă  faire votre choix. C’est pourquoi je vous propose cet article pour vous aider Ă  choisir un rhum en supermarchĂ© ou mĂȘme ailleurs. Afin que chacun puisse apprendre les bases du rhum et ne plus choisir au hasard, perdu devant l’Ă©tale des rhums.
Alors, ajustez bien votre tricorne petit pirate, nous allons voguer dans le sublime univers du rhum et aiguiser vos sens.
C’est parti.

Les prérequis pour choisir le bon rhum

L’univers du rhum dispose d’un vocabulaire qui lui est propre. Des notions essentielles peuvent se rĂ©sumer en un seul mot. Il est donc utile de connaĂźtre ce vocabulaire. Pour cela, je vous renvoie Ă  mon glossaire.
Si vous avez des notions que vous ne comprenez pas, mĂȘme avec ce glossaire, n’hĂ©sitez pas Ă  me contacter pour me demander des prĂ©cisions.

Exercez vos sens

J’entends souvent des amateurs me dirent qu’ils ne sentent rien Ă  part l’alcool. Le rhum est une eau-de-vie, c’est fort et contrairement au vin, il peut ĂȘtre plus difficile de distinguer des arĂŽmes derriĂšre l’alcool. Mais comme pour beaucoup de choses, il suffit de s’exercer pour arriver Ă  passer le cap de l’alcool. Cela peut ĂȘtre plus ou moins long, mais nous y arrivons tous.
AprĂšs ! d’autres amateurs disent ne pas savoir donner un nom Ă  une odeur qu’ils distinguent dans un rhum. C’est Ă©galement avec l’exercice que vous allez vous amĂ©liorer. Il faut bien entendu goĂ»ter diffĂ©rents rhums, mais il faut aussi goĂ»ter et sentir tout ce qui peut passer Ă  votre portĂ©e, en cuisine, ce que vous manger, ce que vous croisez au dĂ©tour d’une promenade, Ă  la mer, Ă  la montagne ou en forĂȘt. Sentez les choses en associant bien l’odeur Ă  un nom ou une image pour que cela s’imprime au mieux dans votre esprit.
À force d’expĂ©riences et de temps, vous progresserez.

Faites-vous plaisir

Je ne le rĂ©pĂšte jamais assez, mais le rhum est un alcool convivial, image de fĂȘte et de vacances. Il est synonyme de plaisir. Si vous ne prenez pas de plaisir avec un rhum, passez Ă  un autre.
La dĂ©gustation d’un rhum n’est pas non plus un concours de celui qui apprĂ©ciera le mieux un rhum ou mĂȘme qui n’apprĂ©ciera que les meilleurs rhums. Le rhum est une eau-de-vie du peuple. Et mĂȘme s’il cherche Ă  toujours amĂ©liorer sa qualitĂ©, il reste un alcool convivial. Vous n’avez pas vu Jack Sparrow se plaindre de la qualitĂ© d’un rhum.
Par contre, la dĂ©gustation se fait avec modĂ©ration. Jack Sparrow boit du rhum, pour oublier, se donner du courage, s’enivrer. Je voudrais vous inviter Ă  dĂ©guster un rhum pour le plaisir de titiller vos sens et dĂ©couvrir ce qu’il a Ă  partager.
Comme je le dis Ă  la fin de tous mes articles, n’oubliez pas qu’un rhum partagĂ© est un plaisir dĂ©cuplĂ©, mais qu’il faut en boire avec modĂ©ration.

S’amuser Ă  choisir, faire des expĂ©riences

Apprendre le rhum va passer par la passion que vous allez mettre dans la dĂ©couverte de celui-ci. Cela fonctionne d’ailleurs comme cela pour tout apprentissage. Ne dit-on pas que c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Alors, dĂ©gustez du rhum pour apprendre Ă  dĂ©guster du rhum.
N’ayez pas peur de bousculer vos habitudes. Et si vous avez un rhum que vous choisissez Ă  chaque fois, pourquoi ne pas en changer et acheter celui qui est Ă  cĂŽtĂ© juste pour voir ? J’y ai consacrĂ© tout un chapitre dans mon livre « 50 rhums Ă  moins de 50 euros », il faut savoir faire des erreurs pour apprendre et dĂ©velopper ses sens.
Ces erreurs vont vous permettre de parfaire vos goûts.
Il y a des différences notables entre deux blancs agricoles et encore bien plus entre deux rhums vieux. Faire des généralisations ne vous aidera pas à mieux connaßtre un type de rhum.

Partager, Ă©changer

Je vais continuer Ă  me rĂ©pĂ©ter, le rhum est fait pour ĂȘtre partagĂ©. Vous n’aurez jamais de meilleur plaisir qu’en partageant une expĂ©rience de dĂ©gustation avec des amis.
C’est un avis partial, vous en faites ce que vous voulez.
Et si vous avez un nouveau rhum Ă  leur faire dĂ©couvrir, plutĂŽt que la mĂȘme bouteille que d’habitude, vous aurez certainement l’occasion d’animer la conversation autour de ce rhum, au lieu qu’il ne serve qu’Ă  dĂ©rider la conversation.
Essayons maintenant de comprendre un peu plus qu’elles sont ces diffĂ©rents types de rhums. J’en ai dĂ©jĂ  parlĂ© dans de nombreux articles ainsi que dans mes livres, mais si vous atterrissez sur mon blog par cet article, c’est une notion qu’il est important de bien comprendre.

Comment bien comprendre les différents types de rhum ?

Il faut avouer que le rhum ne nous aide pas Ă  nous y retrouver, et cela mĂȘme quand on s’est fait le palais avec d’autres spiritueux. Il y a du blanc et du vieux contrairement au whisky qui n’est proposĂ© qu’en vieux ou la vodka qu’en blanc. Le rhum peut-ĂȘtre issu de pur jus de canne ou de mĂ©lasse. Mais surtout on distingue 3 grandes familles de rhums, les hispaniques, les anglais et les français.
Comment s’y retrouver quand on ne s’y connaĂźt pas ? Et pourtant cela participe Ă  la grande richesse du rhum par rapport Ă  d’autres spiritueux.
On peut aller bien plus loin dans les distinctions entre les rhums, mais ce qui va ĂȘtre important dans cet article, c’est de bien comprendre ces 3 grandes familles et la petite particularitĂ© des blancs agricoles, une petite particularitĂ© française qui commence Ă  voir naitre des petits un peu partout dans le monde.
Je vais essayer de simplifier cela au maximum sans dire trop de bĂȘtises.
Si vous souhaitez explorer un peu plus le sujet, je vous renvoie Ă  mon article sur « Qu’est-ce que le rhum ? » ou mon livre « Quel rhum choisir » dans lesquels je consacre tout un chapitre Ă  la question.
Imaginez que nous sommes dans la Terre du Milieu de Tolkien. Il y a 3 races qui ont chacune un mode de vie bien Ă  elles. Les hommes qui sont les plus nombreux et dominent. Ils ont un fort caractĂšre et sont francs, comme les rhums de tradition anglaise. Dans les forĂȘts reculĂ©es, en plus petit nombre, vous avez les elfes, trĂšs raffinĂ©s et Ă  la recherche de la perfection en toute chose. Ce sont les rhums pur jus de canne. Et vous avez dans une autre contrĂ©e, les Hobbits, de petits bons hommes aimant la fĂȘte, la bonne chair, les sucreries et la bonne ripaille. Ce sont les rhums de type hispanique.
Mais tout comme dans la Terre du Milieu il y a les crĂ©atures du Mordor, ces monstres orques et gobelins habitĂ©s par le malin. Des crĂ©atures modifiĂ©es par la magie. Comme les rhums trafiquĂ©s. L’univers du rhum est un univers de pirates avec des rĂšgles beaucoup moins strictes que pour d’autres spiritueux. Et certains se sont laissĂ©s corrompre par l’anneau unique et ont fabriquĂ© des rhums de toute piĂšce en ajoutant du sucre, des Ă©dulcorants et d’autres arĂŽmes pour les rendre plus faciles Ă  produire, donc moins chers et plus faciles Ă  vendre.

Les rhums de tradition anglaise

Ce sont donc des rhums issus de la distillation de la mélasse. En général, ce sont des rhums sans ajout de sucre.
Les Anglais ont conquis de nombreuses terres au cours des siĂšcles et ont implantĂ© leur mĂ©thode de confection un peu partout. Celle-ci s’est modernisĂ©e avec le temps et chaque rĂ©gion a construit son identitĂ©. Cela signifie que vous pouvez trouver de nombreux types de rhums de tradition anglaise qui n’auront pas du tout la mĂȘme aromatique. Vous pouvez trouver des profils gourmands et faisant la part belle Ă  la mĂ©lasse ou des profils trĂšs puissants issus d’une fermentation longue.
Ce sont des rhums idĂ©aux pour la confection de cocktails et certains comme l’Appleton Estate pourront faire une excellente initiation Ă  la dĂ©gustation.

Les rhums de type hispanique

Les Espagnols sont adeptes de boissons sucrĂ©es. Ils ont adaptĂ© leur technique de vieillissement du vin dans le rhum. Je pense notamment Ă  la mĂ©thode Solera sur laquelle j’ai fait un article sur mon blog. MĂȘme s’ils ne le sont pas tous, ce sont des rhums trĂšs souvent sucrĂ©s.
Il faut comprendre que le rhum n’est pas sucrĂ©. L’alcool tirĂ© de la distillation ne contient pas de sucre. Donc quand un rhum contient du sucre, c’est qu’il a Ă©tĂ© ajoutĂ©.
Les rhums hispaniques se caractĂ©risent par une grande gourmandise et une aromatique trĂšs portĂ©es sur le caramel, la mĂ©lasse. C’est un raccourci, il y a bien sĂ»r bien d’autres aromatiques que l’on peut dĂ©couvrir Ă  travers les rhums hispaniques, mais l’idĂ©e gĂ©nĂ©rale est lĂ .
En jeunes amateurs, vous pouvez avoir envie de commencer à faire votre palais avec ce genre de rhum, plus facile à appréhender. Je vous recommande pour cela le Santa Teresa.

Les rhums pur jus de canne ou agricoles

Comme leur nom l’indique, au lieu d’ĂȘtre des rhums Ă©laborĂ©s Ă  base de mĂ©lasse, ils sont Ă©laborĂ©s Ă  base de pur jus de canne. Cela permet d’obtenir un rhum bien plus portĂ© sur la canne fraĂźche.
Les rhums pur jus de canne sont trĂšs connus en France pour les rhums agricoles. C’est notre petite particularitĂ© Ă  nous.
Ce sont des rhums d’une trĂšs bonne qualitĂ©. MĂȘme les rhums pur jus de canne les plus bas de gamme sont apprĂ©ciables. Contrairement aux rhums de mĂ©lasse bas de gamme, qui sont proprement imbuvables purs.
On distingue deux grandes familles Ă  l’intĂ©rieur des rhums pur jus de canne, les rhums blancs et les rhums vieux.
Les rhums blancs sont des rhums non vieillis, qui n’ont pas fait de passage en fĂ»t. Ce sont des rhums trĂšs secs et trĂšs portĂ©s sur la canne fraĂźche que ce soit au nez ou en bouche. C’est le rhum le plus consommĂ© dans les Antilles françaises, le rhum z’habitant. Il est trĂšs souvent bu en ti’punch.
Les rhums vieux sont eux vieillis en fĂ»t et vont donc dĂ©velopper une aromatique plus complexe avec des notes Ă©picĂ©es. Ce sont le plus souvent des rhums de dĂ©gustation, mĂȘme si beaucoup de distilleries Ă©laborent des rhums vieux pour les destiner Ă  faire des cocktails.
Dans cette catégorie, faites-vous plaisir et testez un peu tout ce que vous voulez.

Si vous avez peur de vous lancer !

Vous voilà maintenant avec un petit bagage qui devrait vous aider un peu à ne pas vous retrouver sans savoir quoi prendre la prochaine fois que vous passerez dans le rayon des spiritueux de votre super marché.
Mais sachez que pour faire le bon choix, rien ne vos mieux que de prendre le temps d’aller voir un bon caviste. Oui, je sais, ce n’est pas Ă©vident pour tous, mais si vous en avez la possibilitĂ© prenez conseil auprĂšs d’un caviste pour affiner vos goĂ»ts.
Sachez que si vous en avez besoin, je suis toujours à votre écoute. Posez-moi vos questions directement dans les commentaires ou encore par mail si vous préférez.
Allez-y acheter votre prochaine bouteille et si vous avez peur de vous tromper, ce n’est pas grave, il y a de nombreuses façons de dĂ©guster un rhum. Vous trouverez bien une façon de vous faire plaisir avec celui que vous aurez achetĂ© et surtout vous aurez ainsi affinĂ© vos goĂ»ts.

Sources

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214