Menu Fermer

Les samples, portes d’entrée dans l’univers du rhum [101/365]

Quoi de mieux pour découvrir un rhum que de commencer par une petite dégustation de quelques centilitres ? Les samples sont là pour vous permettre de découvrir des rhums sans avoir à acheter les bouteilles. En sachant mieux à quoi vous attendre, vous pourrez faire votre choix en toute conscience.

Ma rencontre avec les samples

Vous avez certainement remarqué que les derniers articles de dégustation que j’ai publiés ont été faits à l’aide d’échantillons de rhums (des samples). Le premier de ces articles fut le Karukera Rhum Vieux. Je ne viens pas du milieu du whisky où cette pratique est très répandue. Je n’en avais jamais eu la nécessité avant de commencer cette aventure. Le besoin de pouvoir tester des échantillons s’est très vite devenu indispensable pour pouvoir assurer la publication de mes articles. J’ai pu me faire une belle collection ces derniers mois, mais mes fonds ne sont pas infinis.

Lors de soirées dégustation, j’ai vu des amateurs de rhums s’échanger des échantillons et j’ai commencé à m’y intéresser. C’est également à ce moment-là que je suis tombé sur la box du mois proposé par Rhum Attitude, 4 samples à découvrir par mois. J’y ai souscrit. J’ai également commencé à acheter des samples. Et je me suis intéressé plus avant son fonctionnement.

Qu’est-ce qu’un sample ?

Un sample (échantillon en Français) est une petite fiole contenant un échantillon d’un rhum à déguster. Ces samples peuvent contenir entre 2 et 10 cl en général. La plupart du temps ils font 5 ou 6cl.

2cl de rhum est bien suffisant pour prendre 2 gorgées et donc de se faire une très bonne idée de ce rhum. 3cl rend la tâche encore plus simple. Avec 5 ou 6cl, vous avez la possibilité de tester deux fois le rhum ou de le tester avec un ami. Avec 10cl, il y a de nombreuses possibilités, dont la possibilité de tester le rhum sur plusieurs mois en le laissant évoluer.

Les fioles peuvent être en verre ou en plastique. Le verre est préférable, mais le plastique est tout de même beaucoup moins cher. Et c’est ce dernier argument qui est justement la raison de l’existence des samples.

Pourquoi prendre un sample plutôt qu’une bouteille ?

Une bouteille de rhum peut coûter assez cher. Une bonne bouteille de rhum peut coûter plus de 50 euros. Une très bonne bouteille de rhum peut coûter bien plus de 100 euros. C’est donc un plaisir qui peut vite prendre de grandes proportions pour le porte-monnaie. À moins d’être très riche et de ne pas savoir quoi faire de son argent, il est difficile de pouvoir acheter toutes les bouteilles que l’on souhaite déguster. C’est pour cela que les samples sont là. Ils permettent de faire la découverte de nouveaux rhums que l’on n’a jamais dégusté sans avoir à se ruiner.

Pour illustrer ce propos, il suffit de conter l’aventure de Christine Lambert qui a dégusté 500 rhums en moins de 6 mois afin de pouvoir écrire le Guide Hachette des rhums. Vous vous imaginez devoir acheter 500 rhums à une moyenne de 50 euros pour pouvoir écrire un livre. Il lui aura fallu débourser 25 000 euros sur cette période et je pense que c’est une fourchette basse. Je ne suis pas sûr que cela aura été une entreprise bien rentable de fonctionner ainsi. Bien sûr, pour avoir le privilège de figurer dans le livre, elle a reçu gratuitement de nombreux samples. Elle a été dans des salons pour se faire offrir des samples par les exposants. Et elle a complété la collection avec quelques achats. Cette aventure n’aura pas été possible sans les samples.

Où peut-on se procurer des samples ?

Il y a de nombreuses possibilités. La plus simple est de les acheter en ligne auprès de revendeurs officiels. D’autres solutions sont également possibles, mais il vous faudra faire très attention aux taxes imposées par le gouvernement et de ne pas enfreindre la loi sous peine de lourdes amendes.

Attention à ne pas enfreindre la loi

La vente d’alcool est très réglementée. Il y a une fiscalité très complexe qui est appliquée sur la vente d’alcool. Et surtout, le gouvernement n’autorise pas n’importe qui à vendre de l’alcool.

Pour pouvoir vendre de l’alcool à l’emporté ou à la consommation, il faut une licence (licence IV) délivrée par la mairie où est localisé votre lieu de vente.

La taxe sur l’alcool est établie de façon complexe et surtout en fonction du degré d’alcool de la boisson. Pour le rhum qui est une boisson fortement alcoolisée, la taxe est très importante.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Tres Hombres 17 La Palma Duro VII [149/365]

Il existe des revendeurs de samples sur internet qui se font une petite marge sur la vente sans la déclarer. Ils espèrent ne jamais être pris. C’est un grand risque qu’ils prennent et que je ne vous recommande pas de prendre. Les conséquences peuvent être graves, même pour l’acheteur.

Même si c’est quelque chose que l’on sait tous, je rappelle que la vente d’alcool est interdite au mineur et aussi que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, elle doit être consommée avec modération.

Les boutiques en ligne

Comme je vous l’ai dit plus haut, il y a plusieurs sites qui proposent la vente de samples de façon parfaitement transparente.

Il y a bien sûr le site Rhum Attitude chez qui je me fournis principalement. C’est le site où j’ai trouvé le plus grand choix de samples à l’achat, presque toute la gamme des rhums qu’ils vendent est également proposée en sample. Il y a aussi la Box du mois que je trouve vraiment intéressante pour la découverte. 4 samples par mois à découvrir. Ce n’est pas vous qui choisissez les samples. Donc vous vous retrouvez à découvrir des samples de rhums que vous ne connaissez absolument pas ou que vous n’auriez pas été chercher. Je trouve que c’est un très bon moyen de découvrir le rhum.

Il y a également le site Excellence Rhum qui propose des samples à l’achat. Mais toute leur gamme n’est pas samplée.

En faisant mes recherches pour cet article, je suis également tombée sur les sites The Whisky Exchange et Master of Malt qui propose également des samples de rhums à l’achat.

Acheter une bouteille à plusieurs

C’est une façon un peu plus complexe de trouver un sample, mais cela reste une solution assez répandue. Vous souhaitez absolument déguster un rhum en particulier. Prenons par exemple le Caroni 17 ans de chez Velier. La bouteille est à 170 euros. C’est beaucoup trop cher pour vous. Vous pouvez alors décider de trouver d’autres amateurs souhaitant goûter à cette merveille et étant prêts à mettre une partie du prix. Mettons que vous divisiez la bouteille en échantillons de 6cl et que vous souhaitiez vous en garder 10cl. Il vous faut alors trouver 10 autres personnes pour participer à l’achat qui seront prêt à mettre 14,6 euros plus le prix de la fiole pour un sample de 6cl. Une fois que l’équipe est réunie, l’achat de la bouteille peut être fait. À chacun en suite de récupérer ainsi son sample en main propre ou par courrier. Vous avez de votre côté la possibilité de déguster le Caroni 17 ans pour 25 euros. Et vous pouvez garder la bouteille en prime si c’est vous qui avez organisé l’achat.

Attention à ne pas faire de bénéfice sur les samples, comme je l’ai expliqué plus haut.

L’échange

L’échange est une solution plus simple. Vous savez qu’un ami ou une connaissance dispose du Caroni 17 ans. Vous pouvez lui proposer de faire un échange de sample. Généralement cela doit être équivalent. Vous lui faite la liste des rhums que vous pouvez sampler dans votre collection et vous la proposé à votre ami qui pourra choisir le ou les samples qu’il souhaite que vous lui échangiez contre son sample du Caroni 17 ans.

Cette méthode est plus simple parce qu’il n’y a pas d’échange d’argent. C’est en quelque sorte du troc. C’est une méthode que j’affectionne particulièrement.

Le 24 Days of Rum

En faisant mes recherches pour cet article, je suis tombé sur un article de Rumporter qui parlait d’un calendrier de l’avent dont les surprises étaient des samples de rhum. Cela a été fait pour l’édition 2017. J’espère que cela sera à nouveau le cas pour cette année. En tout cas, si c’est le cas, je serais de ceux qui l’achèteront. Un rhum a testé par jours avant Noël. Ce serait Noël avant Noël pour moi.

Sources

Conclusion

Je vais commencer à écrire d’autres articles de ce genre où je ne parlerais pas d’un rhum en particulier, mais de quelque chose qui a attrait à l’univers du rhum. Je veux en apprendre plus sur l’univers du rhum et vous faire partager mes découvertes. J’espère vous faire plaisir ainsi autant que je me fais plaisir.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

© Copyright des photos sur la table en bois par Yann Lef.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214