Menu Fermer

Soirée dégustation Foursquare – Excellence Rhum [112/365]

Des rhums ayant une forte identité, gourmands, boisé, avec des notes de cocos et de cacao. Les rhums Foursquare m’ont ouvert les portes de leur univers chez Excellence Rhum.

Les dégustations chez Excellence Rhum

Depuis l’ouverture de la boutique parisienne, Excellence Rhum travail à offrir aux amateurs de rhum des soirées dégustation d’exception. J’ai eu le plaisir d’assister aux deux premières soirées et ce fut de très belles découvertes.

Je n’ai pas fait d’article pour la première soirée, j’y suis arrivé avec beaucoup de retard et je n’ai pas pris le temps de prendre des notes de mes dégustations. J’ai tout de même beaucoup appris et j’ai fait de très belles découvertes lors de cette première soirée. Nous y avons fait la rencontre de Florent Caston. C’est le maître distillateur et assembleur de la marque Twelve. Il nous a fait découvrir sa gamme de rhums et comment il procède à leurs sélections. J’avais déjà eu l’occasion de découvrir le travail de sélection et d’affinage d’Alexandre Beudet et ce fut également très intéressant de découvrir une autre philosophie du rhum.

J’ai eu encore du retard pour la deuxième soirée de dégustation Foursquare. Mais, je suis cette fois-ci arrivé assez tôt pour pouvoir prendre la dégustation dès le départ et prendre des notes de dégustation. L’ambassadrice nous a fait découvrir la nouvelle gamme de chez Foursquare :

L’ambassadrice nous a conté la philosophie de Richard Seale, son désir de produire des rhums purs et sans artifices. Ce sont des rhums issus de la distillation de mélasse et un assemblage de rhums distillé en colonne et en Pot Still. Les rhums des marques Doorly’s et R.L. Seale’s sont également des rhums Foursquare, mais avec des finalités différentes. Une réduction du rhum pour le rendre plus accessible à la dégustation. Cela reste des rhums produits sans ajouts de colorants ou autres.

La dégustation a été faite avec une association de mets de la Maison Francart et Chocolat Rive Gauche. Une association étonnante à chaque fois, notamment le beauf cru avec le R.L. Seale’s.

L’histoire de Foursquare

La distillerie Foursquare a été créée en 1737 par la famille Seale, à la place d’une sucrerie qui elle avait été construite en 1636 à la Barbade. Cela fait d’elle l’une des plus anciennes distilleries des Caraïbes qui ont également le mérite d’être toujours aux mains de la même famille.

L’entreprise familiale RL Seale Co. Ltd est fondée qu’en à elle en 1926 par Reginald Leon Seale. La famille a perfectionné son expérience du blend de génération en génération et à l’aide de la distillerie Foursquare qui distille et vieillie de nombreux rhums, ils ont pu créer de nombreux arômes. Cette famille ne prend pas les mêmes chemins que les autres distilleries et crée des rhums bien particuliers qui sortent des sentiers battus et qui feront la réputation de la famille. Avec le temps, elle crée plusieurs marques de rhums telles que Doorly’s, Rum Sixty Six, RL Seale et Foursquare.

Caractéristiques

Transparence de la marque

La famille Seale a un profond désir d’offrir aux amateurs de rhums des produits de qualité et en toute transparence. Certains des rhums Foursquare ont du sucre, mais c’est un ajout dans le fût avant vieillissement. Ce n’est pas la famille Seale qui l’a rajouté. Mais cela n’enlève rien à la qualité des rhums sélectionnés pas la famille Seale. La famille Seale cherche surtout à proposer des rhums de qualité, mais qui puissent rester accessibles pour les amateurs.

Région

Les rhums Foursquare, Doorly’s et RL Seale viennent de la Barbade.

Type de rhum

Ce sont des rhums de mélasse

leurs prix

Ces rhums se trouvent entre 35 et 70 euros.

Où les trouver ?

Ce sont des rhums que l’on retrouve facilement dans d’autres caves spécialisées. Il est aussi possible des les trouver sur les sites Excellence Rhum, la Compagnie du Rhum, Rhum Attitude et Christian de Montaguère.

Mode de distillation

Les rhums qui composent les rhums Foursquare sont un assemblage de deux rhums issus de deux distillations différentes, une distillation en Colonne et une distillation en alambic Pot Still.

Travail sur le rhum

La famille Seale fait un travail de sélection, d’assemblage et de réduction pour composer les rhums de la marque. La famille Seale a deux buts essentiels dans la composition de ces produits, qu’ils soient de qualité et non trafiqué, mais surtout qu’ils puissent être vendus à des prix abordables pour les amateurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Compagnie des Indes Guyana Diamond 14 ans [49/365]

Les ajouts

Pas d’ajout dans ces rhums

Les rhums de cette soirée n’ont pas été testés par Drecon. Mais les tests sur d’autres rhums Foursquare, Doorly’s et R.L. Seale révèlent qu’aucun sucre n’est ajouté.

La dégustation des Foursquare

Doorlys XO

Le premier rhum de cette soirée. Un rhum élaboré pour être autant vraiment accessible aux amateurs. C’est un rhum qui se laisse facilement déguster tout en gardant les marqueurs caractéristiques de Foursquare.

Il directe sur le fruité, bien boisé. Il me rappelle un peu le HSE sherry finish. Il y a du fruit rouge et du tanin.

En bouche, il est plus sur le cacao. Il y a également un joli poivré. Le côté vineux est bien présent. Il est tout de même léger.

La finale est bien longue. Sur un poivré très présent.

R.L. Seale’s

Cette bouteille m’a toujours intriguée. Elle est vraiment originale. Cette originalité est un élément de ce design, mais c’est surtout l’envie de proposer une bouteille qui facilite le service qui a donné naissance à cette bouteille. Son contenu est qu’en a lui un petit bijou, très agréable en bouche.

Le nez est léger sur un boisé rond et fumé. Il y a aussi du fruité et des épices.

La bouche, il est puissant et l’imprègne avec des notes épicées et sur le cacao.

La finale est longue.

Premise

C’est celui qui m’a fait le plus d’impressions. Il est juste trop bon. J’ai plusieurs fois eu l’occasion d’avoir des commentaires très positifs sur ce rhum. J’ai adoré pouvoir le découvrir lors de cette soirée.

Au nez, les esters montent directement au nez avec des arômes boisés et fruités. Il y a de l’agrume. Avec un peu d’aération, il devient particulièrement gourmand, sucré. Il y a un petit côté bonbon qui ressort. Il y a de la vanille. C’est très joli.

L’attaque en bouche est huileuse et gourmande. Les esters imprègnent complètement la bouche. Il y a un boisé très bien intégré.

La finale est longue avec du caractère.

Dominus

C’est le rhum dont j’avais le moins entendu parler dans la gamme. Donc une complète découverte sans a priori. Et un avis très positif.

Le nez est sur un boisé plutôt épicé et piquant au nez. Il est tout de même gourmand quelque peut porté sur le sucré. Il y a aussi un joli fruité sur les agrumes. Avec un peu d’aération, le côté bonbon prend plus de place.

En bouche, cela arrive avec un joli côté huileux. Il est vraiment puissant et prend toute la bouche pour la réchauffer. Le boisé se mêle aux épices pimentées.

La finale est longue sur un joli poivré

2005

Le fameux millésime 2005. Le millésime 2004 a beaucoup fait parler de lui et il est de moins en moins facile de le trouver en boutique. Le millésime 2005 était donc bien attendu. Les avis sont assez partagés. Plusieurs personnes ont déclaré qu’il était en dessous du 2004. Mais c’est tout de même la bouteille qui est le plus partie. Moi, je l’ai bien aimée.

Le nez est dans un premier temps sur des esters sucré et bonbon. Il y a de jolies notes épicées. Le boisé est bien là, mais léger derrière la puissance des esters. Avec l’aération la vanille et le fruité arrivent. Un peu d’agrumes.

La bouche est sèche, et montre directement sa puissance. Il est sur des épices bien piquantes et pourtant bien gourmandes. Le côté bonbon arrive en fin de bouche et se prolonge un peu avec la finale.

La finale est puissante et longue sur un poivré blanc.

Où retrouver Foursquare sur internet

Sources

Conclusion

C’était une dégustation fort intéressante. Surtout pour cette marque précisément. Les rhums Foursquare ont une identité très forte qui se retrouve assez bien dans chaque rhum. Lorsque l’on goûte deux rhums Foursquare différents à plusieurs jours intervalle, on peut facilement se dire que ce sont les mêmes rhums. Les goûter ensemble permet de mettre au jour les différentes subtilités de chacun, ce que peut apporté le fût, le temps de vieillissement ou même la réduction.

Au sein d’une même famille, chacun de ces rhums a quelque chose à offrir aux amateurs une leçon à apprendre et un délicieux voyage aromatique à découvrir.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de les goûter ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-le-moi en commentaire.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

2 Comments

    • Régis Lapeze

      Gratuit partout ailleurs, je suis curieux de savoir où, car toutes les masters class que j’ai pu trouver et faire n’étaient pas gratuites et celles d’Excellence Rhum ne sont vraiment pas cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5107): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214