Menu Fermer

Dégustation Spéciale Saint James avec Marc Sassier [45/365]

Une nouvelle soirée dégustation avec un line up spécial Saint James. Et pas n’importe quelles cuvées, des cuvées de prestiges qui ne me seront peut-être donné de déguster que cette fois-ci.

C’est la deuxième soirée dégustation que je fais avec Rhum Attitude. Je vous avais déjà dit qu’ils n’en faisaient qu’une tous les deux mois et je ne pensais donc pas en refaire une avant le mois de juillet. Mais, cette soirée était spéciale. L’occasion de faire une soirée dégustation avec pour maître de dégustation Marc Sassier ne pouvait pas se louper.

Je vous invite à aller lire ou relire mon article sur la soirée dégustation avec Rhum Attitude pour en savoir plus sur Olivier et Nicolas.

Ma rencontre avec Marc Sassier

De par mes recherches quotidiennes sur le rhum, j’ai déjà eu l’occasion de lire des choses sur Marc Sassier. Mais c’était encore assez maigre. Mon tour du monde des rhums ne me permet pas encore d’avoir une connaissance approfondie sur tout. C’est aussi cela qui fait le charme de cet univers, c’est que j’en apprends chaque jour. Pourquoi j’aurais peut-être dû bien connaître Marc Sassier ? Peut-être parce que c’est un grand nom dans le monde du rhum agricole. Ce n’est pas moins que

  • l’un des plus grands amateurs de rhum de Martinique. Il est touche-à-tout, mais la Martinique est vraiment l’élue de son coeur ;
  • le président actuel de la Martiniquaise ;
  • il est œnologue chez Saint James ;
  • il a rédigé la deuxième mouture du cahier des charges de l’AOC Martinique en 2009.

Rien qu’avec ce CV, on peut dire que c’est une figure dans le monde du rhum. Mais, il est resté une personne très accessible. Et encore plus lorsqu’il s’agit de parler de rhum. Tout le monde avait des questions à lui poser et il répondait avec promptitude malgré son extinction de voix.

Il nous a d’ailleurs fait profiter de son grand savoir de l’histoire de la Martinique et de Saint James en début de soirée. Ponctuées d’anecdote et fort bien raconté, nous n’avons pas vu passer le temps en attendant de pouvoir déguster le premier rhum. Il nous avait tous en allène.

Si vous souhaitez en savoir plus Marc Sassier, je vous invite à aller voir l’entretien qu’a fait Du Rhum qui est vraiment bien fait.

La soirée dégustation

Je suis venu avec un peu d’avance à cette soirée. J’avais mon article du jour à écrire encore et je voulais l’avoir publié avant le début de la soirée, car je savais que je ne pourrais plus l’écrire après. Installé à une table à la terrasse de la Table du loup, j’ai écrit mon article sur le Millonario. Je l’ai terminé pile à l’heure du début de la soirée. Enfin, à l’heure où devait commencer la soirée.

Marc Sassier et son équipe étaient en retard et Olivier a donc pris son temps pour installer la soirée. Il a même fini par servir la bouteille qu’il avait emmenée pour l’occasion pensant commencer la soirée avec celle-ci si Marc m’était encore du temps à arriver. Ce dernier est arrivé juste à temps pour dire qu’il valait mieux réserver cette bouteille pour la fin.

Comme pour la précédente soirée dégustation de Rhum Attitude, il y avait du beau monde lors de cette soirée. De jeunes amateurs et surtout de bons amateurs de rhum. L’homme à la poussette était présent par exemple et a fait également un bel article pour relater cette soirée. Je n’ai pas eu l’occasion de discuter avec lui, ce sera peut-être pour une autre occasion.

Comme la dernière fois également, cette soirée a eu lieu à la Table du loup. Ce super bar à tapas qui propose également une sélection de rhum à la dégustation. Si vous ne le connaissez pas, je vous invite vraiment à faire un tour et vous faire servir par Laurent. C’est un passionné de rhum et il aura certainement une petite merveille à vous faire découvrir.

Marc Sassier a débuté la soirée en nous faisant un petit cours d’histoire de la Martinique et de Saint James. Je ferais certainement un billet complet sur certaines régions qui produisent du rhum et la Martinique en fera évidemment partie. Mais j’ai tout de même appris des choses étonnantes lors de cette présentation. Des choses qui complètent ce que j’ai déjà pu apprendre dans le livre « L’Histoire du Rhum » ou des articles sur le web. Marc Sassier est un conteur passionné et on boit s’est paroles. J’espère un jour pouvoir transmettre ma passion de la même manière.

Sentant notre envie de déguster les rhums, il nous a finalement invités à déguster le premier.

Les rhums à l’honneur ce soir-là

Saint James 1765 cuvée anniversaire des 250 ans

Le premier rhum qui nous a été servi est la cuvée anniversaire pour les 250 ans de Saint James, le Saint James 1765. Une belle bouteille dans une carafe d’exception pour l’occasion.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  JM Brut de fût 2005 – rhum de Martinique [96/365]

C’est toutefois un rhum de 4 ou 5 ans. Ce sera le plus jeune de la soirée et de loin.

Un nez doux, principalement sur le boisé, accompagné de belles notes fruitées (agrume et pruneau).

La bouche est douce et suave avec des notes de boisées qui se confirment et du pruneau. Un rhum très accessible.

Une finale moyennement longue sur le boisé.

Saint James 12 ans

La deuxième bouteille est déjà d’un autre niveau. Le Saint James 12 ans se révèle par le travail du bois.

Au nez les éthers sont déjà bien plus présents que pour le premier et les notes boisées plus marquées. Il y a de la vanille, des agrumes cuits.

En bouche il nous fait une surprise. Doux au départ, il dégage très vite toute sa puissance. Il y a du boisé avec des notes de cacao, des agrumes cuits et même caramélisé avec un soupçon d’épices.

Une finale assez longue sur le caramélisé presque cramée et poivrée.

Saint James Millésime 1997

Le troisième rhum est encore plus exceptionnel. Nous allons monter crescendo tout au long de la soirée. Le Saint James Millésime 1997 est le premier rhum vieux single Cask à avoir été produit avec une récolte pouvant bénéficier de l’AOC Martinique.

Au nez, les éthers sont bien présents. Il y a du bois torréfier et des agrumes caramélisés.

En bouche, il est plus doux, il y a du boisé torréfier et des notes de cacao. Il est rond et gourmand.

La finale est longue sur des notes de cacao et de poivré.

L’Essentiel de Saint James

Le quatrième rhum est un assemblage. L’Essentiel de Saint James a été élaboré par Marc Sassier et le maître de Chai de Saint James pour produire un rhum vieux parfaitement équilibré.

Au nez les éthers sont bien présents, frais et maritime accompagné d’un boisé herbacé. Il est gourmand et parfaitement équilibré.

En bouche le boisé est bien marqué et sec. Il y a du caramel très cuit et des agrumes confits avec de belles notes épicées.

La finale est longue sur le poivré.

Saint James Millésime 1982

Voilà le cinquième rhum de la soirée et celui que j’ai préféré. Le Saint James Millésime 1982 est un rhum extra vieux et pourtant doux et gourmand.

Au nez, les éthers et le boisé sont bien présent rond et gourmand.

En bouche, il est comme un bonbon, doux, mais très expressif pour autant. Il y a de belles notes de cacao.

La finale est très longue avec un cacao très gourmand.

Saint James 2008 cuvée Velier

Le dernier rhum a été celui d’Olivier. Le Saint James 2008 est un rhum d’exception sélectionné par Marc Sassier et Lucas Gargano pour les 70 ans de Velier. C’est un rhum avec beaucoup de caractère comme les aime Lucas Gargano. J’ai eu beaucoup plus de mal à apprécier ce rhum. Je pense par manque d’expérience. Mais je ne regrette pas d’avoir pu le goûter.

Au nez, il est très puissant sur les éthers. Il y a du boisé qui cherche sa place derrière l’éther très présent.

En bouche, l’éther est encore très puissant. Le boisé vient en second, très complexe, épicé et poivré.

La finale est extrêmement longue sur les éthers et le poivré.

Conclusion

Encore une belle soirée riche en découvertes et en belles rencontres. Je me plais beaucoup à faire ces soirées où j’ai l’occasion de boire des rhums d’exceptions. Je ne vais pas me priver d’en faire bien d’autres.

Un rhum partagé est un plaisir décuplé.

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught JSMin_UnterminatedStringException: JSMin: Unterminated String at byte 496: ";path=<br /> in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php:214 Stack trace: #0 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(152): JSMin->action(1) #1 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php(86): JSMin->min() #2 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeSpeedupper.php(38): JSMin::minify('try{\n (funct...') #3 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): autoptimizeSpeedupper->js_snippetcacher('try{\n (funct...', '') #4 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(189): WP_Hook->apply_filters('try{\n (funct...', Array) #5 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeScripts.php(538): apply_filters('autoptimize_js_...', 'try{\n (funct...', '') #6 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/autoptimizeMain.php(534): autoptimizeScripts->minify() #7 [internal function]: autoptimizeMain->end_buffering('<!doctype html>...', 9) #8 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/functions.php(5109): ob_end_flush() #9 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(303): wp_ob_end_flush_all('') #10 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/class-wp-hook.php(327): WP_Hook->apply_filters('', Array) #11 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/plugin.php(470): WP_Hook->do_action(Array) #12 /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-includes/load.php(1097): do_action('shutdown') #13 [internal function]: shutdown_action_hook() #14 {main} thrown in /homepages/2/d206461179/htdocs/sites/rhum/wp-content/plugins/autoptimize/classes/external/php/jsmin.php on line 214